Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Panasonic TZ70 : peu défini, mais très sensible

05/01/2015 | Franck Mée

Panasonic profite du CES pour présenter ses nouveaux compacts. Le TZ57 et le TZ70 prennent le relais des TZ55 et TZ60, dont ils restent assez proches ; le TZ70 sort tout de même du lot avec un capteur de seulement 12 Mpxl.

Gamme emblématique de Panasonic, les Lumix TZ vivent traditionnellement par paires : un modèle porte-étendard autour de 400 € et un plus léger, 100 à 150 € moins cher. Pour 2015, la tradition est parfaitement respectée : le TZ57 coûtera 249 €, et le TZ70 est placé à 399 €. Il restent assez proches de leurs aînés, avec tout de même quelques évolutions logicielles : la création d’un bokeh artificiel, ou encore la possibilité de réaliser des auto-portraits en clignant de l’œil.

Définition en baisse

À première vue, le TZ70 n’est pas une révolution. Son zoom 24-720 mm est identique à celui du TZ60, de même heureusement que la bague de réglages qui l’entoure, et les évolutions du boîtier sont essentiellement cosmétiques avec une face supérieure aux angles plus francs et une poignée caoutchoutée plus large et mieux dessinée.

L’écran est toujours fixe, toujours pas tactile, et le viseur dans l’angle du boîtier reste plutôt petit ; sa définition a cependant été largement améliorée puisqu’il passe à 1 166 kpts, comme celui du GM5.

Reste la surprise du chef : le capteur. S’il reste au format 1/2,3" (au contraire du LF1 par exemple), il redescend à 12 Mpxl. Les photosites sont ainsi 50 % plus gros que sur le 18 Mpxl du TZ60, ce qui devrait naturellement se traduire par une sensibilité améliorée et donc de meilleurs résultats en basse lumière.

Copier-coller

Passons au TZ57. Il conserve beaucoup d’éléments du TZ55 : zoom 24-480 mm, capteur Cmos BSI de 16 Mpxl, connexion WiFi… L’écran orientable à 180° vers le haut est également de la partie et si la poignée est réduite, elle est plus accrocheuse et finalement plutôt confortable.

Pas d’évolution, serait-on tenté de dire ? Si, tout de même : l’écran n’est plus tactile ! Ne nous demandez pas pourquoi, mais Panasonic l’a ainsi éradiqué de l’ensemble de ses compacts, alors même que les fonctions connectées justifient plus que jamais sa présence…

Notons enfin que, comme l’an passé, un gros zoom à tarif réduit est proposé. Le SZ10 reprend optique 24-360 mm et capteur CCD de 16 Mpxl du SZ8, et filme logiquement en HD 720p… Principale évolution : comme sur le TZ57, l’écran est monté sur une charnière permettant les auto-portraits. Le tarif reste contenu : 149 €. Comme les autres modèles, il arrivera sur le marché en mars.

- Le site de Panasonic

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • 12 millions de pixels suffisent largement pour ce genre d’appareil. D’autre part, on peut espérer que l’optique du tz70 sera meilleure que le catastrophique zoom équipant le tz60.... Ce que j’aimerais , c’est l’équivalent en mieux meme du fuji x100 en panasonic, on peut rêver d’un compact panasonic équipé d’un equiv. 35 F1.4....