Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Panasonic annonce les DMC-G2 et G10

07/03/2010 | Benjamin Favier

Un an après le lancement du GH1, Panasonic généralise la vidéo sur la gamme G. Les G2 et G10 reprennent les principaux attributs du G1, la vidéo en plus. Le dernier, plus léger, inaugurant une nouvelle entrée de gamme.

La saga du Micro 4/3 continue. Et elle n’est pas prête de s’arrêter. Avec les G2 et G10, Panasonic répond du tac au tac à la concurrence, Olympus en tête. Le premier succède logiquement au G2, tandis que le second se place en entrée de gamme, face au Pen E-PL1. Pendant ce temps, le DMC-GF1 affronte le Pen E-P2.

JPEG - 45.2 ko
On remarque que la molette, placée à l’avant sur le G1, a été mise à l’arrière, comme sur le GF1. En outre, on note l’arrivée d’une touche dédiée à la vidéo, sur le dessus.

La vidéo

Pas de révolution. Les deux boîtiers intègrent le capteur de 12 Mpxl déjà à l’œuvre sur le G1, qui fut le premier appareil hybride à optiques interchangeables. On peut toujours l’exploiter aux formats 4/3, 3/2 ou 16/9. On note l’arrivée d’un nouveau processeur Venus Engine HD2. Et pour cause. Le principal changement par rapport au G1 tient dans l’arrivée de la vidéo. Le GH1, sorti il y a un an, en est doté. Avec le fameux 14-140 mm optimisé pour un fonctionnement silencieux en prise de vue, ce dernier constitue à l’heure actuelle l’un des meilleurs compromis 
pour réaliser des séquences filmées. Panasonic ne s’est donc pas pressée pour sortir les G2 et G10 bien que l’absence de la vidéo ait fait tache sur le G1. Sur les deux nouveaux modèles, la marque a choisi de proposer deux modes. En HD à chaque fois, avec une version allégée sur le G10. 
Le G2 offre en plus la compression de film en AVCHD lite (720p à 50 im/s). notez qu’il ne s’agit pas de Full HD (1920 x 1080p), que l’on trouve sur le GH1.
Les deux appareils sont munis d’un microphone intégré. En stéréo sur le G2, en mono sur le G10. Seul le premier accueillant une prise jack. Tous deux peuvent accepter le micro stéréo externe DMW-MS1E (150 €) sur la griffe porte-accessoire. Toujours sur le G2, on peut voir une touche dédiée au mode vidéo, placée sur le dessus, près du déclencheur, comme sur le GF1. Le G10 en est privé.

JPEG - 37.2 ko
Les écrans LCD des DMC-G2 et G10 sont tous deux tactiles. En revanche, seul le G2 peut être orienté, comme sur cette image.

Écran tactile

Comme sur le G1, l’écran LCD de 3 pouces/460 kpxl est orientable. Sur le G2, du moins. Nouveauté, il est tactile (celui du G10, fixe, l’est également). À l’aide de ses doigts, on peut choisir la zone de mise au point, l’agrandir, la rétrécir, et déclencher. Faire défiler les images en mode Lecture, façon iPhone. Quelques essais effectués sur un échantillon s’avèrent prometteurs. La visée électronique de type Lcos (1,44 Mpxl) est elle aussi héritée du G1. Sur le G10, elle est plus modeste. Panasonic indique qu’il provient de son excellent bridge, le FZ38. Pas de quoi rougir, donc. Du côté des rafales, le progrès est timide. On passe de 3 im/s à 3,2 im/s. Question sensibilités, la plage s’étend désormais de 100 à 6 400 Iso. L’autofocus agit par détection de contraste. De rapides tests effectués dans des conditions de luminosité difficiles montrent de belles dispositions. Les ingénieurs ont concentré leurs attentions sur les ajustements ergonomiques. Ainsi, on salue le passage de la molette cliquable à l’arrière, comme sur le GF1. La touche Quick menu est également ramenée au dos du boîtier. Le mode iA, cher à Panasonic, jadis placé sur le sélecteur de modes d’exposition, bénéficie d’ une touche, qui prend place sur le dessus, juste en dessous de celle dédiée à la vidéo. Les deux sont d’un rouge pas vraiment discret. Les prix sont agressifs. Le DMC-G2 sera lancé en mai à 650 € avec le nouveau 14-42 mm F3,5-5,6 (un 14-45 mm était livré avec le G1). Le DMC-G10 arrivera à 550 € avec la même optique. Ils seront disponibles en deux coloris, noir et bleu. Dans leurs collimateurs respectifs, les Samsung NX10 et Olympus Pen E-P1 : ça promet !


Différences entre G2 et G10

G2, G10, même combat ? Non bien sûr, malgré une différence de prix (100 €) qui pourrait laisser penser le contraire. Le G2 succède au G1 et reprend les principaux attributs de ce dernier. 
Le G10 s’affiche comme une version plus 
light . Son écran LCD, bien que tactile, n’est pas orientable. Le mode vidéo est légèrement plus limité. La visée électronique est moins définie : elle serait plus proche de celle du FZ38, excellent bridge de la marque, dixit Panasonic France (pour ne pas dire la même). Le microphone intégré est mono quand celui du G2 est stéréo. Au niveau de l’ergonomie, on note l’absence d’une touche dédiée à la vidéo sur le G10.


Parc optique 
Lumix Micro 4/3

Une nouvelle optique sera vendue en kit avec les DMC-G2 et G10 : le 14-42 mm F3,5-5,6 (l’ombre d’Olympus plane…). Dans la foulée, Panasonic prévoit le lancement de trois nouveaux modèles. Mais pas avant le second semestre. Probablement à la Photokina, qui se tiendra à Cologne fin septembre. Il s’agit des 14 mm F2,8, 8 mm F3,5 fish-eye et 100-300 mm F4-5,6. Ils rejoindront une gamme qui comprend déjà les 14-45 mm F3,5-5,6, 45-200 mm F4-5,6, 14-140 mm F4-5,8, 45 mm F2,8 Macro, 20 mm F1,7 pancake et 7-14 mm F4. Pour rappel, le format 4/3 induit un coefficient multiplicateur de 2x. Ainsi, un 7-14 mm devient un 14-28 mm (éq. 24 x 36). Attention, il faut garder à l’esprit que les boîtiers ne sont pas stabilisés et que toutes les optiques ne le sont pas.

Principales caractéristiques du DMC-G2

- Capteur Live Mos 17.3 x 13.0 mm, 13,1 Mpxl format 4/3
- Pixels utilisés 12,1 Mpxl
- Définitions [4/3] 4 000 x 3 000 pixels
- Vidéo AVCHD Lite 1080 x 720p (50 im/s)
- Stabilisateur -
- Antipoussière Oui
- Protection du boîtier -
- Sensibilité 100 - 6 400 Iso
- Formats de fichiers Jpeg, Raw, Mov.
- Espace de couleurs sRVB, Adobe RVB
- Monture Panasonic Lumix Micro 4/3
- Coefficient multiplicateur 2x
- Mise au point auto. Détection de contraste
- Zones de mise au point Détection des visages / Suivi AF / 23 zones / 1 zone / Tactile (1 zone en Détection des visages / Suivi AF / Mise au point multi-zone/ 1 zone)
- Illuminateur AF oui
- Mise au point Automatique, automatique continu, manuelle
- Mode d’exposition PASM, scènes (5 photo, 5 vidéo), scène Auto
- Mesure de l’exposition TTL
- Plage d’exposition IL 0-18
- Type de mesure Évaluative multizone (144), pondérée, centrale, ponctuelle
- Histogramme NC
- Compensation 
d’exposition +/-3 IL par 0,3 IL
- Bracketing d’exposition 3, 5, 7 images, à1/3 ou 2/3EV pas, ±2EV
- Vitesses 1/4 000 à 60 s
- Vitesse de synchro X 1/160 s
- Rafales 3,2 im/s (7 Raw)
- Flash intégré NG 11 (100 Iso)
- Compensation 
d’exposition au flash +/- 2 IL (pr 0,5 IL)
- Visée Électronique 1,44 kpxl, 100 %
- Moniteur LCD orientable tactile 3 pouces/460 kpxl, 100 %
- Stockage SD, SDHC
- Interfaces Hi-speed USB, vidéo (PAL/NTSC), HDMI, entrée stéréo, microphone stéréo
- Accessoires fournis Accu et chargeur, bandoulière, câbles USB et AV
- Alimentation Accu Li-Ion 1 310 mAh
- Dimensions NC
- Poids NC

- Le site de Panasonic

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.