Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Panasonic sort un chargeur de piles ultra-léger

22/09/2008 | Benjamin Favier

22/09/2008 - (Photokina) Chargeur de piles, alimentation de substitution et unité de recharge d’appareil mobile à port USB. Le Pocket Energy BQ600 est un compagnon de voyage appréciable…

D’emblée, on est séduit par la compacité du Pocket Energy BQ600 : 85 mm de hauteur, 40 mm de large, 20 mm d’épaisseur, pour un poids de 88 grammes, deux piles incluses.

À la base, ce modèle permet de recharger deux piles de type AA en quatre heures. Pratique, pour qui serait en panne d’accus sur le terrain, même si le fait de ne pouvoir en recharger que deux le destine a priori plus aux utilisateurs de lecteurs MP3 et autres consoles de jeu. Mais au vu de son poids, le photographe possesseur de reflex peut très bien en emporter deux dans son fourre-tout…

Autre avantage intéressant, le fait de pouvoir recharger tout type d’appareil doté d’une connection USB. Il suffit de relier l’objet concerné au BQ600, lui-même branché sur secteur. Cela en fait une sorte de chargeur universel.

En mode « recharge de batterie » et « unité de substitution », ce modèle peut fonctionner avec des piles alcalines classiques.

Le Pocket Energy BQ600 est disponible au prix de 40 €. À noter que Panasonic annonce d’ores et déjà le Pocket Energy BQ-PP10, qui sera doté d’une entrée USB in et out. Il sortira avant la fin de l’année.

Le site de Panasonic

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Bof, ....
    trimballer 2 chargeurs et donc 2 cables, même petits et légers, je vois pas l’intérêt. Quant à sa capacité de charger 2 piles en 4 heures, c’est pas non plus un foudre de guerre (2 piles de combien d’ailleurs, car sans donner l’ampérage des piles, cette mesure de temps ne veut pas dire grand chose). A part pour un compact qui accepte 2 LR6 (et ils sont rares), je ne comprends pas bien l’intérêt des photographes dans cet achat.
    Si vous nous parliez plutôt des nouvelles technologies d’accus vendus préchargés, et dont la décharge hors utilisation serait de moins de 20% en 1 an ? J’en ai marre de retrouver mes accus vides au bout d’un mois, alors que je les avais mis chargés dans mon sac. Au niveau énérgétique et écologique, voila une solution qui mériterait d’être développée et je trouve très peu d’infos la dessus.

    Cordialement

    Alain

    • Cher Alain,

      votre remarque est entendue. Nous vous invitons à consulter les pages Accessoires de notre magazine papier, dans lesquelles vous retrouverez chaque mois des informations sur des produits de ce genre. Dans le cadre de notre nouvelle formule, lancée à l’occasion de la sortie du numéro 9 de MDLP, en kiosques dès mercredi, nous souhaitons en effet accorder de plus en plus d’importance aux accessoires, qui seront présentés sous forme de tests. Quant au peu d’enthousiasme que vous manifestez devant le produit présenté ci-dessus, il est tout à fait compréhensible. Mais si cette solution est loin d’être optimale, elle constitue une roue de secours au rapport qualité/prix intéressant pour les bourses les plus modestes.

      Cordialement,

      Benjamin