Publié le : 05/08/2013

Paris Photo 2013 : demandez le programme !

Ce rendez-vous annuel, dédié à la photographie d’art, se déroulera du 14 au 17 novembre au Grand Palais, à Paris. Il s’agira de la dix-septième édition de Paris Photo.

Ne pas confondre le Salon de la Photo avec Paris Photo. Les deux événements auront bien lieu en novembre, mais à une semaine d’intervalle : du 7 au 11 pour le premier, qui s’adresse aux férus de matériel — bien que des animations et expositions s’y déroulent en parallèle. Quant à Paris Photo, il concerne plus les amateurs de photo d’art et contemporaine. Pour la troisième année consécutive, éditeurs et galeristes prendront leurs quartiers dans le Grand Palais, situé dans le huitième arrondissement de la capitale. Ils seront cent trente-cinq au total, issus de vingt-quatre pays.


Photo prise lors de l’édition 2012 de Paris Photo, au Grand Palais. Photo : Marc Domage

L’événement n’est pas uniquement réservé aux professionnels du marché d’art. Si les transaction autour de tirages ou livres rares est au cœur de Paris Photo, il faut passer outre son apparence un peu « bling-bling » : c’est aussi une belle occasion pour le grand public de découvrir des artistes du monde entier et de se plonger dans l’histoire de la photographie. L’exposition Livre ouvert tourne ainsi autour de la prolifique collection « Protest Book », chère à Martin Parr, photographe britannique de l’agence Magnum : elle reviendra sur l’importance du livre de photographies protestataires pendant les années 60.


L’affiche de l’édition 2013 de Paris Photo. Photo ©Alex Prager, Courtesy of the artist, M+B Los Angeles and Yancey Richardson Gallery, New York

En outre, la collection de l’homme d’affaire hambourgeois Harald Fackenberg sera à l’honneur : elle comprend plus de deux mille œuvres d’arts contemporaines, dont la majeure partie est consacrée à la photographie et au multimédia. Walker Evans, Lee Friedlander, Martin Parr, Mike Mandel/Larry Sultan et Vito Acconci, John Baldessari, Phil Collins, Ray Johnson, Astrid Klein, Urs Lüthi… Les expositions s’annoncent éclectiques.
Leica présentera un sujet de Cédric Gerbehaye, photographe belge, auteur de superbes reportages noir et blanc en Afrique, et au Congo en particulier. Il a effectué les clichés avec un M Monochrom.

Comme ce fut déjà le cas l’an dernier (au contraire des éditions antérieures), aucun pays n’est mis en avant. Il n’y aura pas non plus de « Paris Photo vu par… », malgré le succès de cette initiative avec le cinéaste américain David Lynch en 2012 : la seizième édition de Paris Photo a rassemblé 54 157 visiteurs, ce qui représentait une augmentation de 6 % par rapport à 2011. La première de la version américaine de l’événement a accueilli plus de 13 500 personnes à Los Angeles, dans les studios de la Paramount, en avril dernier. Le programme définitif sera dévoilé au début du mois de septembre.

- Le site de Paris Photo

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires liés à cet article

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Un événement a ne pas manquer....
    Ceci dit, en cherchant un d600 pas cher, je suis tombé chez Pr......ter (site bien connu, sur une proposition d’un fournisseur "..... Photo", je reste prudent qui propsoe le boitier neuf a moins de 1400 euros MAIS avec un an de garantie et une extension de garantie PAYANTE !!! or la loi européenne est claire : tout appareil electronique DOIT etre garanti DEUX ans. S’agit il la d’une escroquerie ? D’autre part, lorsque j’ai dénoncé le fait il y a quelques mois, que beaucoup de revendeurs n’accordaient pas la garantie légale de UN an sur les occasions, personne n’a tiqué ou répondu. Donc, j’en conclus que ou bien tout le monde aime se faire pigeonner, ou tout le monde s’en fout ? Pourtant, le probleme n’est pas anodin dans la mesure où une réparation sur un DSLR peut couter très cher....

    • C’est hors-sujet mais pour ce qui est de la garantie il y a une différence entre garantie légale obligatoire, de 2 ans, liant le revendeur et ne couvrant que les défauts de non conformité existant à l’achat, et la garantie commerciale plus souple, offerte ou non par le fabriquant, et dont l’existence et la durée n’est pas réglementée. Il n’est donc pas illégal de vendre une extension de garantie commerciale. La garantie commerciale vient toujours en plus de la garantie légale mais pas spécialement au delà : la couverture est différente. Une panne dont l’origine n’est pas un vice caché n’est pas couverte par la garantie légale.

    • On s’en fou un peu, surtout sur un sujet parlant de Paris Photo...

    • Vous n’avez vraiment aucun scrupule.
      Il y a des forums dédiés à ce sujet ; utilisez les.

    • Faux : tout revendeur est tenu d’assurer une garantie légale de UN an sur toute occasion. C’est une loi.

    • Les forums n’ont pas l’air d’avoir changé grand chose vu le nombre de revendeurs sans scrupules.... Pour reprendre votre expression, il ne faut pas inverser les rôles !

    • ARCHI FAUX : la garantie europeenne est formelle (allez voir sur le site www.Europe.eu) : tout produit acheté en Europe Doit bénéficier d’une garantie de fonctionnement et non seulement de conformité. Cela signifie que si un produit est défectueux pendant une période de deux ans à dater de l’achat, il doit etre réparé ou remplacé gratuitement y compris les frais de transport. Les extensions de garantie payantes de revendeurs qui n’accordent qu’un an sont donc bien ILLEGALES !

    • Vous ne connaissez pas bien les lois et c’est pour cela que c’est utile de le répéter : la loi europeenne impose une garantie non seulement sur la conformité mais aussi sur l’obligation de réparer gratuitement tout bien vendu en EU pendant une période de deux ans. Que l’appareil soit co forme ou non, cela n’a rien a voir puisque de toute façon si l’objet n’était pas conforme, il n’aurait pas le label EU ! La loi impose aussi le remplacement gratuit pendant DEUX ans au cas il ne serait pas possible de réparer l’appareil. Le fait de faire payer une extension de garantie sur un objet garanti seulement un an est donc bien une escroquerie honteuse.
      Lisez donc les textes originaux sur : www.Europe.eu et vous serez mieux informé.

    • Que cette personne s’exprime ici sur un autre sujet ne me dérange pas, bien au contraire...
      Les gens formatés, les fonctionnaires, les "je sais tout" me fatiguent au plus haut point.
      Je préfère les bordéliques, les artistes (non ceux des marchands) qui pétrissent la vie aux coincés de tous genres...

[
0
]