Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Paris Sport Photo : cap sur les JO

31/12/2018 | Benjamin Favier

En 2024, les Jeux olympiques d’été se dérouleront à Paris. La Mairie annonce la création d’un festival international, qui prendra ses quartiers chaque année, jusqu’à cette date, dans les rues de la capitale : Paris Sport Photo.

Ce n’est pas une première, bien que les festivals dédiés à la photo de sport ne soient pas légion. En septembre dernier, Lille accueillait SportFoto. Un peu plus loin, en 2013, à Narbonne, Sporfolio voyait le jour… mais l’événement disparaît au bout de trois éditions (celle de 2014 avait été annulée entre-temps). Gilbert Benedicto, un des co-fondateurs du festival, nous avait confié les difficultés auxquelles il faisait face, à la veille de la seconde édition.

JPEG - 139.6 ko
Compétition de Kayak, slalom C1 femmes, au stade d’eaux vives de Pau, le 3 mai 2018.
© Franck Faugère / L’Équipe

Quatre ans plus tard, on le retrouve dans l’organigramme de Paris Sport Photo, dont il assure la Direction artistique, avec Franck Seguin, responsable du service photo du quotidien l’Équipe (voir notre entretien avec lui dans MDLP 106, dans le cadre de son projet One Breath Around the World, qu’il réalise avec l’apnéiste Guillaume Néry), ainsi que François Gille, rédacteur en chef dans le groupe l’Équipe et Directeur Éditorial de la première édition de Paris Sport Photo.

JPEG - 261.4 ko
L’apnéiste Guillaume Nery à l’entraînement, à Villefranche-sur-Mer, le 25 juin 2013.
© Franck Seguin / L’Équipe

Ambition du Festival, avoir une envergure internationale, et donner une place de choix à cette discipline en faisant de Paris « la vitrine planétaire de la photographie de sport ». Rien que ça ! Dès l’an prochain, un festival aura lieu, sur un rythme annuel. Et les organisateurs ont l’intention de faire perdurer le festival au-delà de 2024.La première édition aura lieu du 14 novembre au 1er décembre 2019. Le quartier général se situera au Carreau du Temple, où se dérouleront des ateliers, des masterclass, des projections et où les visiteurs professionnels auront accès au « Marché international de la Photo de Sport ». Les photos primées dans le cadre des concours, créés à cette occasion, seront également affichées à cet endroit. Dans le même temps, huit expositions seront visibles dans la capitale, en extérieur. Partenaire de l’événement, le journal l’Équipe sera à l’honneur, avec ses photographes et son agence Presse Sports ; mais aussi des clichés issus de ses archives argentiques : quelque douze millions de photos sont en cours de numérisation.

JPEG - 158 ko
© Archives L’Équipe

Le Concours international de la photographie de sport, dédié aux photographes professionnels regroupera six catégories (dotation de 1500 € par catégorie) : photo d’action, insolite, sports extrêmes, reportage, portrait et hors stade. Un grand prix (doté de 5000 €), en marge des catégories, sera décerné. Par ailleurs, d’autres récompenses seront remises : le Prix de la Presse Quotidienne ; le Prix Jeune Regard ; le Coup de cœur du Public et le Concours international amateur. Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur le site dédié. Les inscriptions sont ouvertes, jusqu’au 28 février 2019.

- Crédit image d’accueil :
Le sprinteur jamaïcain Usain Bolt à l’arrivée de la finale du 200 m, aux Jeux olympiques de Pékin, le 25 août 2008.
© Sébastien Boué / L’Équipe

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.