Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Phot’Aix : la scène autrichienne à l’honneur

13/10/2018 | Nadia Trujillo

Après la Chine en 2017, le Festival aixois orchestré par la Fontaine Obscure a choisi de retrouver l’espace Schengen et reçoit cette année l’Autriche.

JPEG - 61.4 ko
Photo : Bénédicte Hanot

Pour cette dix-neuvième édition, Regards Croisés réunit à la Galerie Zola de la Cité du Livre les démarches de cinq photographes autrichiens et cinq photographes français. La Danse macabre et l’Oiseau noir de Michaela Bruckmüller confrontent la Nature vivante de Bénédicte Hanot. L’Espace de Temps de Michael Michlmayr rencontre les Faux-Semblants de Gérard Staron tandis que Werner Schuster et Muhanad Baas illustrent deux versions personnelles d’une pratique commune mêlant photographie et radiographie à travers leurs séries respectives X-Ray et Botanix. Helmut Steinecker et Philippe De Crest partagent leurs réflexions autour d’une notion de consommation de lieux par les hommes avec leurs séries Serpentes et Neverland. Enfin, Intériorisation de la lumière de Hans Wetzelsdorfer répond à Inner light de Michel Kirch. Par ailleurs, le Festival propose jusqu’au 10 novembre quatre parcours d’expositions à travers les rues d’Aix-en-Provence sur les thèmes « Les voyages immobiles », « L’amour » « Vanité » et « l’association autrichienne FLUSS ».

JPEG - 102.2 ko
Photo : Michaela Bruckmüller

- Crédit image d’accueil  : Hans Wetzelsdorfer

Informations pratiques

- Où : Aix-en-Provence
- Quand : du 4 octobre au 31 décembre 2018
- Site de la Fontaine obscure

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages