Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Photosmith, le compagnon de Lightroom pour iPad

26/04/2011 | Gilles Théophile

Photosmith est une application pour iPad spécialement développée pour synchroniser des images et des métadonnées entre la tablette d’Apple et le catalogue Lightroom, et ce par l’intermédiaire du réseau Wifi, de manière complètement automatique.


Photosmith 1.02, mode d’affichage des vignettes avec, à gauche, les « dossiers » et la liste de collections. Pour ajouter des images aux collections, il suffit de les sélectionner et de les glisser avec le doigt.

Créé par deux développeurs américains, Chris Morse et Chris Horne, Photosmith est disponible dès aujourd’hui sur le store iTunes. L’application exige également l’installation d’un plug-in Lightroom disponible sur le site officiel. Photosmith coûte 14,49 € (plug-in inclus).
Photosmith a été conçu pour le photographe nomade. En effet, il permet de gérer les images transférées sur l’iPad, soit en connectant l’appareil photo, soit en utilisant un quitte de connexion (Apple ainsi que certains fabricants d’accessoires proposent des lecteurs de cartes SD compatibles avec l’iPad, et on commence à voir des lecteurs de cartes CF).
Une fois chargées dans l’iPad, les images pourront être vérifiées, notées, triées dans des collections, on pourra également attribuer des mots-clés et saisir les champs de métadonnées IPTC. Les images peuvent être inspectées avec la fonction de zoom, y compris les fichiers au format Raw (le système d’exploitation de l’iPad gère parfaitement les fichiers bruts en provenance des appareils de prise de vue).


Équivalent du mode Loupe. Il y a également un mode d’affichage plein écran. Dans les deux cas, Photosmith dispose d’un film fixe pour naviguer, et on peut zoomer à 100 % dans les images, y compris dans les fichiers Raw. En mode Loupe, on accède aux champs de saisie des métadonnées et des mots-clés, ainsi que la notation et les libellés de couleur.

De retour à la maison ou au bureau, il suffira de synchroniser Photosmith avec le catalogue Lightroom, par l’intermédiaire du plug-in (installé préalablement dans le logiciel d’Adobe) et par le réseau Wifi, pour transférer automatiquement les images originales, les métadonnées (notes, mots-clés, champs IPTC) ainsi que les collections créées sur la tablette (celles-ci se retrouveront tout simplement dans le panneau Collections du module Bibliothèque !). Ces opérations de synchronisation se font sans passer par iTunes.


Pour synchroniser les images gérées dans Photosmith avec le catalogue Lightroom, il faut, au préalable, avoir installé le plug-in pour l’application d’Adobe.

Photosmith se montre particulièrement fluide, agréable et facile à utiliser. Zoomer dans un fichier Raw se montre étonnamment rapide, tout comme le transfert d’images sur l’iPad ou le transfert vers le catalogue Lightroom. Photosmith permet également le transfert d’images vers Facebook, Flickr et DropBox. L’envoi par email est également possible.


Fenêtre de synchronisation entre Photosmith et Lightroom. Tout se fait par l’intermédiaire de votre réseau WiFi, sans passer par iTunes.

Voici donc une excellente application particulièrement aboutie qui va continuer à évoluer, avec plus de fonctions, les auteurs ayant pour l’instant privilégié la solidité de la version 1.0. Bien sûr, il ne s’agit pas d’un programme pouvant se substituer à Lightroom, mais il permet au photographe mobile de partir sans s’encombrer de matériel informatique, et s’avère tout à fait approprié pour les shootings ou les reportages légers, la seule limite étant la capacité de stockage de l’iPad. Compatible Lightroom 3+, Mac et Windows, iTunes obligatoire pour l’achat et l’installation sur l’iPad.

- Le site de Photosmith 
- La page de téléchargement du plug-in pour Lightroom 

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Bon.
    Je ne sais pas si je suis le seul dans ce cas mais je viens d’essayer et j’ai beaucoup de déconvenues :
    - nommage des fichiers faux (renumérotation)
    - affichage des fichiers dng "petit format" et non "plein pot", ce qui est un comble pour un outil qui marche avec Lightroom, connaissant l’origine du format dng
    - fonctions de transfert pour l’instant limité au sens ipad ==> lightroom.

    Mais le pire, c’est que l’appli plante au bout de 10s pas plus, et ce même après relance de l’ipad plusieurs fois
    Grosse déception.
    Je ne pensais pas faire beta-testeur.
    Laurent

    • Bonjour
      Alors voila la réponse du support technique, très réactif car j’ai déjà eu deux messages de leur part
      - il semble que ça ne marche pas avec les DNG de leica M9, "faute à " Apple, me dit-on
      - l’appli plante effectivement, et rien à faire pour l’instant, il faut attendre une mise à jour

      D’une manière générale
      - l’idée d’avoir une appli comme celle là est séduisante mais il semble avoir de nombreuses limitations liées au fonctionnement de l’IPAD que les développeurs cherchent à contourner
      - ces limitations font que l’usage n’est quand même pas exceptionnel à ce jour, pour le peu que j’ai pu essayé avec d’autres fichiers que ceux du M9
      - ce n’est pas encore un flux de production "optimum" entre le PC et l’IPAD, loin s’en faut

      Bref, aujourd’hui, si c’était à refaire, j’attendrais surement encore quelques mois que le produit montre son efficacité.
      1 *, pas plus, pour encourager le développeur à faire marcher vraiment son application
      Mais 4* pour les échanges rapides avec le support.
      Laurent

    • Comme toujours, une personne subissant des déconvenues fait toujours plus de bruit que celles qui sont satisfaites du produit. Bien sûr, si ça ne va pas, vous avez raison de vous plaindre et vous avez très bien fait de contacter le support technique. Je serai plus réservé sur le fait qu’il n’y a pas de synchro possible dans le sens Lightroom > Photosmith. Une fonction qui n’est pas encore implantée n’est certainement pas un bug !

      Néanmoins, donner 1 étoile sur 4, 5, 10 (on ne sait pas), c’est aller un peu vite en besogne et faire fi des utilisateurs qui semblent contents, ou de la soixantaine de bêta-testeurs qui utilisent l’application depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois déjà, y compris de grands noms dans le domaine du logiciel photo.

      Ayant un contact direct avec les deux développeurs, Chris Morse et Chris Horne, je peux garantir que ce sont des gens très sérieux, très impliqués et qui consacrent énormément de temps à ce projet. Photosmith est un véritable tour de force technique, notamment si on pense aux limites imposées par Apple qui, parfois, sont à se taper la tête contre un mur.

    • Bon, désolé de faire du bruit, ce n’est pas vraiment dans mes habitudes.
      Ceci dit, voici la réponse que me fournit le support technique, qui lui, ne polémique pas, et s’excuse du problème (qui pourtant ne relève pas que de lui).

      Laurent,
      Hi, this is the other Chris. I just wanted to let you know that we have received a number of reports of this problem and we have discovered the root cause. Apple’s built in handling on the Leica RAW files, which we must rely on, has problems with these DNGs.
      We are working very hard to create a work-around in the app so that you can use these DNGs but until either Apple fixes it or we’re able to create a fix I’m afraid everyone is stuck.
      Please know we are doing everything possible to fix this problem quickly.

      Chris Morse,
      Photosmith co-developer

      Ce qui confirme que
      - 1 : ça ne marche pas dans mon cas (c’est l’objectif d’une application) et qu’en conséquence je ne peux pas m’exprimer pour des utilisateurs contents, puisque je n’en suis pas
      - 2 : que la réponse du support a été très réactive : je ne doute pas de la pertinence (et de la complexité) du travail de ces personnes, bien au contraire

      J’espère qu’ils vont trouver une solution rapidement, et j’aurais alors le plaisir d’en faire part à tous.
      Pour les autres utilisateurs potentiels, je vous invite à lire au préalable le site support de photosmith, très bien fait : http://support.photosmithapp.com

      Je vous invite en particulier à regarder certaines restrictions d’usage, qui n’apparaissent pas au premier abord au moment de l’achat de l’application, mais qu’il est utile de connaitre. En particulier, vis à vis de certains appareils / types de fichier :

      http://support.photosmithapp.com/knowledgebase/articles/4277-what-cameras-are-supported-

      Au final, on ne peut que souhaiter que cette application se développe et que soient corrigés les bugs / problèmes d’aujourd’hui, car s’il y a frustration de ne pouvoir l’utiliser, c’est bien qu’elle répond à un vrai besoin, que personne n’avait réussi à couvrir jusqu’à présent.

      Laurent

  • un quitte de connexion ? peut-être quitter trop tôt, l’école plutôt =))

  • Hier soir j’ai installé mon kit de connection, charger quelques photos dans mon ipad, installer apps photosmith et le plugin dans Lightroom....lors de mon transfert dans lightroom 3 j’ai eu comme message "que le transfert des photos ne se faisaient seulement dans lightroom 4 ?

    Ai-je la berlu ou dois-je me racheter un logiciel à 300 $ US ?

    Daniel