Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Pixelstick, le light painting évolué

18/12/2015 | MARC MITRANI

Créer des images virtuelles évoluées en light painting n’est plus très difficile grâce à Pixelstick.

Financé par Kickstarter bien au-delà des espérances de ses concepteurs (110 000 $ demandés, 628 417 $ obtenus !), Pixelstick est destiné à produire des images de type light painting.

JPEG - 203.8 ko
Photo : Marc Mitrani

Mais attention, pas n’importe lesquelles : car au lieu de dessiner dans l’air avec une torche pendant que l’appareil photo est bloqué en pause longue, Pixelstick vous permet littéralement d’imprimer des images virtuelles dans l’espace !

JPEG - 57.4 ko
Pixelstick embarque 198 Led et mesure 180 cm. Il est heureusement démontable et livré avec une housse de transport spécialement conçue pour lui.

Il est pour cela composé d’une tige de 180 cm embarquant 198 Led, d’une poignée ainsi que d’un boîtier de commande. Celui-là peut recevoir une carte SD sur laquelle vous copierez n’importe quelle image couleur au format bitmap dont la définition verticale ne dépasse pas 198 pixels. Il suffit ensuite de sélectionner le fichier à « imprimer » grâce à l’écran et aux touches de commande du boîtier, puis de déplacer latéralement Pixelstick après avoir mis l’appareil en pause longue. L’image défilera alors sur les Led et dessinera à la manière d’une imprimante l’image sélectionnée, la lumière faisant office d’encre virtuelle.

JPEG - 93.3 ko
Fixé sur Pixelstick, le boîtier de commande autorise de nombreux réglages. Maîtrise de l’anglais obligatoire !

Différents réglages sont proposés, tant au niveau du défilement (vitesse, sens) que de la sélection des images. Il est même possible d’effectuer un séquençage des images afin de réaliser une vidéo time-lapse. Cela demande un peu de minutie et une méthode rigoureuse, mais ça marche !

JPEG - 140.6 ko
Photo : Marc Mitrani

Pour donner le meilleur de lui-même, Pixelstick demande un minimum d’apprentissage ainsi qu’une maîtrise des techniques de base de la photographie. Côté appareil, nous vous conseillons chaudement l’emploi d’un reflex ou d’un hybride doté d’un objectif grand-angle et d’une luminosité correcte. N’oubliez pas non plus un trépied stable afin d’obtenir une image nette ! Idéalement, deux personnes sont nécessaires pour créer une image (manipulation de l’appareil photo et déplacement du Pixelstick). Toutefois, une télécommande optionnelle autorise le déclenchement de l’appareil à distance si vous êtes seul pour shooter vos images.
Finissons en précisant que ce produit pas vraiment comme les autres est disponible depuis le site du constructeur américain ou directement en France chez Lomography.

Le site des concepteurs ? C’est par là !
Quelques images réalisées avec Pixelstick en cliquant ici

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages