Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Polarr Photo Editor Pro passe la quatrième

04/07/2017 | Laurent Katz

Depuis son lancement en version Web, il y a plus de deux ans, Polarr fonctionne maintenant sous macOS, Windows, Android et iOS. Et évolue sans cesse, la version 4 apportant nombre d’outils pour retoucher les visages, voire les transformer.

JPEG - 190.2 ko
Pour le point de contrôle actif de la courbe, Polarr indique la valeur d’entrée et celle de sortie (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

Les habitués du logiciel noteront que les pictogrammes ont été redessinés, ce qui ne les titillera sans doute pas plus que cela, car ce qui les intéresse est surtout le pan fonctionnel. Qui évolue aussi. Polarr a remodelé l’ensemble des fonctions liées au traitement des visages qui sont fort nombreuses, tant pour des retouches justifiées (brillances, défaut, couleurs…) que contestables (remodelage, taille de la bouche, des yeux, du nez…). La finesse n’est pas celle d’un Portrait Pro qui permet de délimiter automatiquement et manuellement les zones caractéristiques d’une face quand Polarr agit seul. Cette version 4 amène la détection de plusieurs visages dans la même photo, ajuste les hautes et basses lumières de la carnation, joue sur les proportions du front et du menton, modifie la largeur du visage et amène un panneau avec un correcteur et un outil de clonage (utilisable sur toute photo). Il intègre aussi un lot d’outils de déformation au pinceau, à l’image de la commande Fluidité de Photoshop qui joue des pixels comme s’ils étaient faits de pâte à modeler. Lui aussi est situé dans l’onglet Visage, alors qu’il s’applique à n’importe quel sujet.

JPEG - 130.5 ko
Une section complète est dédiée à la retouche du visage (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

Des améliorations éparses sont introduites. Comme le masque de couleur désormais muni d’une pipette pour pointer la teinte visée. Le filigrane, s’il est appliqué, demeure visible en permanence dans la zone de travail. Polarr indique aussi avoir revu ses filtres et donne accès à leurs différentes catégories dans un panneau redessiné. Une nouvelle qui fera plaisir aux acheteurs potentiels est la mise à disposition d’une version d’essai.

JPEG - 79.5 ko
Clonage et correcteur servent à éliminer les défauts de la peau.
JPEG - 79.7 ko
Différents outils, utilisables sur toutes les photos d’ailleurs, modifient la forme du visage.

Nombre de ces modifications concernent la version payante, Polarr Pro, vendue 21,99 € et utilisable sur toutes les plates-formes citées plus haut. La version gratuite (Photo Editor Lite) ne dispose pas des outils Texte, masquages fins, filtres premium, correction de la peau et traitements par lots.

- Le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.