Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Présentation

06/06/2007 | Laurent Katz

Sony a eu son heure de gloire avec le bridge DSC-F828, muni d’un zoom 28-200 mm ultra lumineux (F2-F2,8) et plus récemment avec le DSC-R1 équipé, lui, d’un capteur de reflex APS-C, en dix millions de pixels. Comme Canon et Olympus, la raison économique l’a poussé à plus de modestie avec le DSC-H9, ce qui n’interdit pas quelques atouts spectaculaires, à commencer par un zoom 15x et un écran orientable de 3 pouces. À moins de 500 €, cela reste raisonnable.

Présentés à la PMA, les DSC-H7 et DSC-H9 prolongent la tendance ouverte par le Samsung Pro815 il y a quelques années : disposer d’un zoom d’une amplitude exceptionnelle et démarrant à une focale plutôt grand-angulaire. Avec un stabilisateur en prime, car cette technique s’avère indispensable quand les petits capteurs n’apprécient pas trop d’être poussés dans leurs derniers retranchements en matière de sensibilité. Les deux modèles se distinguent essentiellement par la qualité de l’afficheur LCD externe. Le DSC-H7 ne dispose que d’un écran de 115 000 pixels, alors que celui du DSC-H9 en présente 230 000, sur 3 pouces contre 2,5. En outre, il est orientable. Autre distinguo, le mode NightShot pour photographier la nuit, en monochrome. Pour le reste, le zoom, le capteur, les traitements internes, la détection de visage et les réglages, tout est identique.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • les réultats sont satisfaisants. Il ne faut pas hésiter à utiliser les réglages en fonction de la lumière. En extérieur hi-light, il est intéressant d’anticiper pour gagner du contraste en agissant sur les paramètres variables

  • Test fort instructif, s’il en est !
    Le meilleur viseur électronique que je conaisse est celui du Panasonic FZ50 pour le lequel j’attends, avec impatience, votre avis au travers d’un banc d’essai...

  • je suis d’accord pour l’heure de gloire de sony avec le DSCF828 j’ai peine à m’en séparer pour un D300