Publié le : 30/07/2010

Prise en main

Me voilà dans la rue avec un petit sac photo (un Leica S2 est un peu plus lourd mais plus compact que mon Nikon D3 habituel : 160 × 120 × 81 mm, contre 160 × 157 × 88 mm) qui pèse 30 000 € quand même. Pour ne pas trop attirer l’attention ce soir, dans une ville connue pour quelques problèmes de quartiers « sensibles », j’ai juste collé un peu de gaffer sur la marque et le rond rouge, mais personne ne prête attention à un gros reflex qui ne porte même pas de zoom blanc.

Le déclenchement est doux et silencieux, sans vibration, personne ne se retourne quand je photographie. J’ai eu les mêmes absences d’attention dans des rues passantes de Paris, il n’y a qu’au Mans Classic qu’un possesseur de la bête s’est précipité pour me serrer la main et me congratuler pour mon choix.

Il est étonnant comme cet appareil est discret quoique lourd et dense, surtout quand on met l’œil au très grand viseur (et pourtant, il ne couvre pas 100% mais 96 % de chaque axe) alors que son capteur offre 56 % de surface de plus qu’un 24 × 36…et autant de pixels en plus que le plus défini des petits formats actuels.

Caractéristiques

 

Le Leica S2 est un reflex autofocus taillé comme un boîtier 24 × 36 pro, avec une prise en main identique…mais équipé d’un capteur CCD Kodak de 30 × 45 mm de 37,5 Mpix. Cette taille est intermédiaire entre les petits formats et les moyens formats équipés de capteurs 36 × 48 mm, mais les derniers modèles 40 Mpxl d’Hasselblad ou Pentax sont équipés d’un capteur de 33 × 44 mm offrant au final une taille de photosite très proche.

Surface du capteur 

- APS Canon 18 Mpxl  : 332 mm²
- 24 × 36 24,5 Mpxl : 864 mm²
- Leica S2 37,5 Mpxl : 1.350 mm²
- Pentax 645D 40 Mpxl : 1.452 mm²
- Hasselblad dos 39 Mpxl : 1.728 mm²

Bien sûr, les nouveaux dos 60 Mpxl vont jouer encore dans une autre cour avec une surface de capteur de 2 177 m², le choix intermédiaire de Leica de créer un nouveau format homothétique au 24 × 36…comme au 6 × 9… est un défi quand tout le monde attendait une nouvelle version de reflex succédant au R9 DMR.

Gros reflex

Ce défi offre une maniabilité de gros reflex 24 × 36 allié à des optiques offrant des caractéristiques plus proches du moyen format, notamment en matière de gestion de la profondeur de champ, et la nouvelle gamme est par nature optimisée à 100 % pour le numérique. Le capteur est en prise directe avec l’objectif, sans filtre anti-aliasing, et il offre une résolution optique de 83 paires de lignes au millimètre, comme un Nikon D3x, mais sa sensibilité est limitée à 1 250 Iso seulement. Appareil et optiques sont protégés contre la poussière et l’humidité, on peut prévoir une utilisation de baroudeur dès lors que les focales conviennent au sujet souhaité.

Les fonctions de base sont celles d’un reflex argentique high-end, avec mesure spot, centrée ou matricielle, obturateur jusqu’au 4 000ème de seconde et pilotage de obturateurs centraux de certains objectifs. L’autofocus est seulement mono-point avec un collimateur central en croix, on regrette que le l’on ne puisse pas décentrer un peu la mise au point facilement, même si l’abondance des pixels facilitera un petit recadrage : à moyenne distance, aucun problème pour mémoriser la mise au point et décentrer, mais à courte distance et grande ouverture le moindre décadrage peut amener un décalage de mise au point !

La gamme optique est pour l’instant restreinte, mais on devrait voir rapidement annoncer un zoom et une focale plus longue que 180 mm, sachant que le coefficient à appliquer aux optiques fait que le 35 mm cadre à peu près comme un 28 mm de 24 × 36, et le 70 mm comme un 55 mm. À F2,5 enfin la profondeur de champ équivaut à un F2 sur petit format… et un F1,2 sur APS Canon !


Leica S2 vue d’arrière, on note la sobriété monacale des commandes.

Sobriété

Si vous avez connu la Hi-Fi des années 1980, on trouvait dans les meilleures marques soit les modèles experts hérissés de boutons, commandes et potentiomètres, soit les modèles « ésotériques », dépouillés au point d’en paraître monacaux… le Leica S2 appartient à cette seconde catégorie, avec un dos équipé d’un interrupteur, de quatre poussoirs sans aucune inscription, d’une molette et d’un (trop) petit bouton situé près du viseur… pour piloter toutes les fonctions complexes d’un reflex numérique. En fait chaque poussoir encadrant l’écran arrière (460 000 pixels seulement, 920 000 seraient mieux pour zoomer dans l’image) commande un volet du menu, mais ceux-ci défilent en permanence si on tourne la molette. Cette dernière est unique, mais elle présente une fonction cachée : quand on la presse on peut soit choisir une fonction, soit activer des commandes supplémentaires.

Ainsi, le gros sélecteur rotatif laisse à penser que l’appareil épouse la même logique que le M9, c’est-à-dire mode A automatique à priorité ouverture ou vitesses manuelles. Eh bien non, quand on pousse la molette vers l’avant on peut basculer du mode A au mode P programme intégral, ou du mode M quand on a choisi une vitesse au mode T priorité automatique à cette même vitesse ! Très astucieux mais déroutant au début…

On ne saurait assez conseiller à l’heureux possesseur de l’appareil de commencer par étudier un peu le manuel, qui explique bien l’usage de certains réglages.


Leica S2 vu de dessus avec le barillet de commande des vitesses et des modes.

Les autres pages de l'article

01
02
03
04
05

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires liés à cet article

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Bonsoir,

    Il est courageux JMS, un reportage à Grenoble avec ça et c’est le succès assuré. JCR

  • J’aimerais connaître le prix de revient du capteur par rapport au prix total d’un tel boitier.A moins que ce soit le rond rouge qui coute le plus cher dans un tel objet.

  • J’ai eu le plaisir d’avoir en main le S2 en phase de test il était très prometteur surtout en profondeur d’image mais avec un coût élevé par rapport a la concurrence.
    Sa conception reflex lui apporte un réel avantage avec une qualité d’image qui pour ma part serait très difficile a égaler.

  • Bonjour, voilà bien un non-événement ! C’est les vacances, on rajoute un petit publi-reportage sans conséquence ? Et quoi avec votre boitier dense et votre petit sac, vous prenez des photos, de quoi de qui, peut-on les voir ?
    Merci

    XL

    • Bonjour,

      Voilà une non-contribution diffamatoire. Vous laissez entendre que l’on trompe le lecteur, d’une part parce que ce serait un publi-reportage, d’autre part que l’on ne l’indiquerait pas. Ce qui n’est évidemment pas le cas. Et c’est d’ailleurs bien mal connaître la marque et sa communication que de le penser.

      Par ailleurs votre commentaire n’a aucun intérêt dans la mesure où il n’apporte aucune information sur le S2, contradictoire ou pas par rapport à l’appréciation de JMS. Est-il besoin de rappeler qu’un forum est un espace contributif, pour enrichir le débat.

      Laurent

    • Bonjour,

      J’ai le mien avec son Summarit -70.
      Bon, je suis centre conseil Leica à Toulon et Marseille et dispose d’un ShowRoom ou vous pouvez venir le tester.
      (à côté de Toulon, à Carqueiranne)

      Bref, mon point de vue, si je puis dire, sur l’utilisation.
      1250 iso amplement suffisant à mon gout.
      Mode T. comme top, celui que je préfère après le Manuel.
      Pas lourd du tout, très bonne ergonomie, réglage balance de blancs très efficace.
      Menus, pour moi, rien à dire sinon que l’usine à gaz n’existe pas sur le S2. Simple, cohérent, x2 doigts suffisent à tout régler et très vite.

      J’en suis tellement satisfait que j’ai commandé le 35, le 120 macro et le 180.

      Le prix, ben oui, c’est un Leica, mais surtout et j’en suis convaincu et c’est prouvé, ce moyen format utilise les dernières technologies sans se reposer sur celles déjà dépassées d’il y a 5 ou 6 ans pour cette catégorie.

      Et puis, LEICA, à ce jour, n’est il pas le fabricant des meilleures optiques au monde ?

      J’ai bien des photos mais ne voudrais pas abuser de publicité sur le forum, qui n’est pas fait pour ça, à la base.
      Maintenant, je donnerais volontiers et avec plaisir le lien de ma galerie test aux personnes intérressées.

    • Bonsoir
      J’ai lu avec attention les différents posts et je vous avoue que je souhaite en savoir plus sur ce bijoux de technologies qu’est le Leica S2...
      En effet je souhaite en faire l’acquisition très prochainement pour remplacer mon M8 mais avant d’ investir... même si je sais qu’on ne peut pas regretter de dépenser autant d’argent dans un tel produit... pour qui est passionné par le monde de la photo... j’aimerais beaucoup avoir des avis plus complets et si possible voir certaines de vos prises faites avec ce réflex...
      Quant au tarif je souhaite avoir confirmation car il m’a semblé avoir lu qu’il était proposé au tarif de 16000 euros... et j’ai lu ce jour qu’il était au tarif de 30000 euros...
      Merci pour votre réponse prochaine et pour vos photos...
      Cordialement...
      Un passionné Leica.

    • J’aimerais bien jeter un coup d’oeil a votre galerie de photos avec le leica S2. Merci d’avance.

    • Bonjour à tous.
      Il y a trois photos S2 et 70mm ici
      http://dpm-images.jimdo.com/galerie/leica-s2/

      Il est difficile de mettre ces images sur le net, trop lourdes pour les serveurs, il faut en réduire le poids, donc, on y perd à la compression.
      J’essaye actuellement de trouver une galerie et un bon ftp pour pouvoir y mettre ces énormes fichiers, justement ...
      C’est en cours.

      Mais si vous passez dans le coin, n’hésitez pas à venir l’essayer (actuellement disponible avec les Summarits 35 et 70)

    • Bonsoir,

      Les tarifs officiels.

      HT 15551 - TTC 18600 nu le S2
      HT 18562 - TTC 22200 nu le S2-P (service prémium et verre saphir)

      http://dpm-images.jimdo.com/galerie/leica-s2/
      3 photos ici, je cherche encore une bonne galerie, les photos sont trop lourdes pour internet.
      Les galeries internet proposées ne conviennent pas vraiment à ce genre d’images brutes.

      Je pense faire un DVD test pour les images du S2 et l’envoyer aux personnes qui le souhaiteraient ...

    • Utilisateur d’un S2 depuis 3 mois, je voudrais témoigner de la qualité exceptionnelle des images qu’il permet d’obtenir. L’alliance des choix informatiques effectués par Leica pour la conception de ce boîtier et des optiques qui s’y adaptent forme un ensemble auquel on pourrait décerner, selon moi, une note proche de 19/20. Si ses performances théoriques approchent celles des Hasselblad ou des Pentax, j’estime qu’il les dépasse nettement grâce aux caractéristiques particulières de la gamme d’objectifs (peut-être trop limitée en nombre) qu’il propose. L’éclat des images, la douceur des fonds obtenus, l’extrême piqué des clichés qui, à l’inverse de tant d’objectifs Japonais haut de gamme, n’est jamais brutal mais toujours d’une subtilité, d’une délicatesse extrêmes, voilà ce qui, pour moi, caractérise d’abord le Leica S2 et rend cet appareil unique sur le marché.

      Au rang des critiques, je relèverai deux lacunes (mineures) de conception. Tout d’abord le déclencheur à câble, qui se fixe dans la trappe située sur le côté gauche du boîtier, et dont la longueur est beaucoup trop grande. Lors d’un reportage en extérieur, l’appareil restant fixé sur pied, on a tendance à laisser ce déclencheur fixé à l’appareil et à déplacer l’ensemble ainsi monté. Gare alors à ne pas accrocher cette fiche (qui dépasse du boîtier de 6 à 7 cm), sous peine de la tordre ou de fausser la prise femelle de l’appareil avec tous ses contacts... Deuxième critique : le rabat en caoutchouc de cette trappe. Très vite, à l’usage, l’attache de ce rabat sur le boîtier se déboîte, interdisant alors la bonne fermeture de la trappe. Par temps de pluie (le S2 est conçu pour supporter les pluies fines), l’humidité peut alors s’infiltrer dans la trappe, ce qui risque de provoquer des dysfonctionnements de l’appareil.

  • Heya ! I know this is sort of off-topic however I nedeed to ask. Does building a well-established website like yours require a massive amount work ? I’m completely new to operating a blog but I do write in my diary on a daily basis. I’d like to start a blog so I can easily share my personal experience and thoughts online. Please let me know if you have any kind of ideas or tips for brand new aspiring blog owners. Appreciate it !

[
0
]