Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Prise en main et formule optique

19/10/2010 | Jean-Marie Sépulchre


Le compact à objectif interchangeables Samsung NX100 vient en concurrence frontale avec le Sony NEX, avec un capteur de 14 Mpxl et une philosophie comparable, et même l’atout d’un petit viseur électronique à hauteur d’œil en option. Mais le petit zoom proposé en kit d’entrée de gamme fait assez pauvre, dépourvu de stabilisateur et de construction légère avec une monture en plastique.

Le 20-50 mm F3,5-5,6 est construit en plastique épais, y compris la baïonnette, et se trouve dépourvu de tout dispositif de stabilisation ce qui est dommage car le boîtier n’est pas un foudre de guerre au-delà de 800 Iso. Doté d’une bague de zooming assez étroite et trop proche de l’appareil, il dispose cependant d’un autofocus véloce. La mise au point manuelle est facilitée par une fonction loupe sur l’écran arrière du NX100, mais aucune gradation de distance n’est indiquée. La bague avant peut être programmée pour commander différentes fonctions comme la vitesse ou le diaphragme. Le groupe optique de 9 lentilles comporte un verre à extra-faible dispersion et une lentille sphérique.

Caractéristiques

 
- Formule optique : 9 lentilles en 8 groupes (1 asphérique, 1 verres ELD)
- Ouverture : F3,5-5,6 à F22
- Distance minimale de mise au point : 28 cm
- Filtre : 40,5 mm
- Motorisation : oui 

- Stabilisateur : non
- Joint d’étanchéité : non 

- Dimensions : 64 × 38,9 mm 

- Poids : 119 g
- Accessoires : bouchons
- Fabrication : Corée

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.