Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Prise en mains du bridge DMC-FZ38 de Panasonic

27/07/2009 | Laurent Katz

27/07/2009 – Juillet est le mois du bridge chez Panasonic, qui renouvelle sa gamme… composée d’un unique modèle depuis que le DMC-FZ50 n’a pas été remplacé.


Comme chaque année, la venue du bridge et de nouveaux compacts s’accompagne de renouveaux technologiques portant sur différents aspects. Pour la rentrée 2009, le bridge DMC-FZ38 intègre la puce Venus Engine HD, qui lui apporte la vidéo en 720p, et le stabilisateur Power OIS, plus réactif aux mouvements de basses fréquences d’une main tenant l’appareil. Au moins deux fois indique Panasonic, par rapport à la précédente génération de Lumix.


La réactivité a été revue grâce à un traitement simultané, au déclenchement, de la mesure de l’exposition et de la mise au point automatique, effectuées sur l’ancienne génération l’une après l’autre. En outre, l’AF a été améliorée sur trois points : moteur plus rapide, algorithme plus pertinent, traitement informatique plus rapide. Voilà sans doute des apports attendus (l’AF de Panasonic en avait besoin) qui bénéficient des trouvailles effectuées pour les appareils Micro 4/3, dotés d’une mise au point par détection de contraste assez étonnante en matière de performances.

La méthode de reconnaissance des visages, qui prolonge la détection, repose sur une petite base de données stockée dans la mémoire du DMC-FZ38. Vous l’enrichissez avec les faces de vos proches, et vous pouvez en mémoriser trois différentes par personne, pour améliorer un processus qui s’est souvent révélé défaillant quand cette technique a été introduite l’an dernier.

Pour compléter les différentes options de rendu, Panasonic offre un mode Scène « High Dynamic », avec trois variantes : Standard (optimisation des zones de hautes et basses lumières), Art (idem standard plus saturation et contraste rehaussés) et Noir&Blanc (idem standard plus conversion en noir&blanc contrasté).

Le bridge DMC-FZ38 qui remplace le DMC-FZ28 intègre donc toutes ces nouveautés, avec un capteur de 12 Mpxl, contre dix auparavant. Il n’y a pas de surenchère au niveau du zoom, qui reste calé sur les 27-436 mm du précédent modèle. La majorité des réglages, l’afficheur LCD sont restés les mêmes. D’ailleurs, le boîtier identique (seule subsiste la finition noire) présente les mêmes commandes, à la paire de micros stéréo près et à la touche dédiée à l’enregistrement vidéo. Et bien sûr la sortie mini HDMI pour envoyer photos et vidéos sur un écran plat Full HD. Le DMC-FZ38 est attendu courant aout pour 399 €.


Principales caractéristiques

- Capteur : CCD 1/2,3 pouce 12,7 Mpxl
- Format d’images : 4/3, 3/2 et 16/9
- Définition maxi : 4 000 x 3 000 pixels
- Vidéo maxi : 1 280 x 720 (30 im/s, AVCHDlite et M-Jpeg)
- Zoom : F2,8-4,4/27-486 mm (équiv. 24 x 36)
- Mode macro : 1 cm
- Mise au point : multizone (11) et monozone, détection et reconnaissance de visages, suivi
- Stabilisation : optique
- Viseur : 0,2 pouces/201 Kpxl
- Écran : LCD 2,7 pouces/230 Kpxl
- Modes d’exposition : PASM, modes Scènes (24)
- Sensibilités : 80 –1 600 Iso (3 200 - 6 400 Iso en définition réduite)
- Vitesse : 60 s – 1/2 000 s
- Rafale : 5 im/s (3 Jpeg), 6 ou 10 im/s (en 3 Mpxl)
- Stockage : mémoire interne (43 Mo), SD
- Sorties : hi-speed USB, A/V, mini HDMI
- Alimentation : accu Li-Ion

Les menus



- Quelques éléments de l’interface
Vous voyez d’abord les différents modes de visée, l’un d’entre eux reportant les informations sur le pourtour, afin de dégager la zone de visée. Ensuite, les écrans représentent le Q.Menu, donnant rapidement accès aux principaux réglages, dont iExposure, qui optimise les zones d’ombres.



- Les menus de configuration

Avec trente-deux options, le DMC-FZ38 se montre digne d’un reflex. On y ajuste, entre autres, les paramètres d’un voyage, comme l’heure de départ, permettant d’avoir une mention comme x-ième jour lors de l’affichage d’une photo. C’est là que l’on paramètre la touche Fn, les options d’affichage et que l’on sauvegarde les trois configurations utilisateur. Plus les réglages de sortie des ports USB et HDMI.



- Les menus de prise de vue photo

Ils regroupent les paramètres liés à l’image (définition, format, sensibilité, compression, balance des blancs, rendu des Jpeg), à la mise au point.



- Les menus de prise de vue vidéo
On y choisit le type de fichier vidéo et des options similaires à celles proposées en mode Photo. On y remarque la présence d’un filtre coupe-vent, pour les micros.



- Les menus de Lecture

Si l’on est loin des options que proposent un Pentax dans ses APN, l’essentiel et même plus (rotation pour aligner l’horizon et options liées à la reconnaissance des visages préenregistrés) est présent (recadrage, redimensionnement, impression).

Prise en mains


C’est au cours d’un voyage de presse vers Lisbonne que Panasonic nous a permis de prendre connaissance, puis de manipuler le DMC-FZ38 (et le DMC-TZ1 par la même occasion). Sur un plan purement manipulatoire rien de neuf par rapport à l’ancien modèle : visée, LCD, touches… tout est resté pareil. Dommage, car pour profiter au mieux des nouvelles capacités vidéo, un afficheur orientable n’aurait pas été du luxe. Et j’aurais bien échangé le mini joystick contre une molette cliquable, bien plus pratique pour agir dans le feu de l’action.

Incontestablement, le modèle de présérie manifeste plus de vélocité pour faire le point. Même si dans les rues lisboètes plombées par le soleil, l’usage des focales élevées pour saisir discrètement des passants (et des passantes…) montre encore les limites de l’autofocus. En revanche, même si la visée électronique reste moyenne, se passer du LCD est un atout, surtout en plein soleil. Les réglages sont légions et dans l’ensemble pertinents. Bien que l’iA se montre efficace, j’ai préféré les modes Priorité avec l’activation d’iExposure qui assure un équilibre tonal quand l’écart hautes/basses lumières est élevé.

La majorité des photos ont été prises à 200 Iso. Le capteur y montre déjà des limites en matière de bruit de luminance dans les zones les plus sombres et je ne suis pas persuadé que la version finale du firmware y changera quelque chose. C’est ce qui va différencier ce bridge d’un DMC-GH1 de type Micro 4/3 ou d’un reflex APS-C de définition identique… quand le photographe voudra profiter des 12 Mpxl pour une impression A3 ou A2. Reste que l’appareil m’a laissé une impression relativement bonne jusqu’à 400 Iso, avec des 800 Iso au grain marqué et des 1 600 Iso que l’on qualifiera de roue de secours.



- Ce diaporama présente différents types de prise de vue, montrant la polyvalence du DMC-FZ38 quand il s’agit de l’employer comme un appareil de vacance au fil d’une déambulation dans une ville, Lisbonne en l’occurrence, où il fait bon se promener et photographier.

Le site de Panasonic France

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Bonjour,

    je suis plutôt novice en terme d’appareil photo,
    mais je compte acheter un appareil en septembre...

    j’ai trouver cet article sérieux
    je me permet donc de vous poser quelques questions,

    à la vue de différents commentaires il me semble que le panasonic DMC fz38 est un bon appareil,
    pouvez vous cependant m’indiquer ces principales défauts par rapport à un reflex bas/moyen de gamme ?

    en terme technique il est difficile pour moi de visualiser ce que réprésente un zoom x18
    et t’il possible de me donner une approximation en mètres, sur quelle distance peut’on zoomer ?

    enfin à titre de conseil,
    me le recommanderiez vous ?

    merci d’avance
    maud

  • Bonjour,
    Je suis également bien tenté par ce bridge d’autant que tous les articles que j’ai pu consulté sont très élogieux !
    Un question subsidiaire : j’aurais aimé prendre des photos "sur l’instant". Je m’explique : je joue au volley ball et un ami avait pris des photos de mes coéquipiers en train d’attaquer avec la main sur le ballon : elles étaient vraiment superbes et faites avec un zoom important qui cadrait le joueur et le ballon au dessus du filet. Elles figeaient le moment de l’attaque mais aussi les expressions du joueur.
    Ce type d’appareil me permettra-t-il de prendre de tels clichés ?
    Merci pour vos réponses et bravo pour les articles très complets de ce site.
    Vince

  • Bonjour, excusez mon manque d’originalité vis - à - vis des commentaires me précédant.
    Ayant toujours utilisé un argentique compact (oui oui ca date) ou un compact numérique plutôt haut de gamme, et peu souvent un bridge ou un reflex, je cherche désormais à acquérir un bridge.
    J’hésite de façon très serrée entre 3 modèles : le tout nouveau samsung wb 5000, le dmc-fz28 et son grand frère le DMC-FZ38.
    Je ne cherche pas forcément un appareil compétitif niveau vidéo mais surtout en qualité de photos, de détails, de justesse de couleurs et de personnalisation des réglages de l’image.
    N’étant qu’amateur (passionnée ?), surtout du coté vidéo, m’est-ce nécessaire de prendre le 38, bijou de technologie, mais qui a peu évolué (car déja très bien) par rapport au 28 ??
    Lequel me conseilleriez vous entre les 3, et les 2 panasonic SVP ?
    Merci beaucoup de me répondre
    Maud

    • J’ai eu les 3 entre les mains + le s200 xre de chez fuji qui semble t’il est d’une catégorie au dessus.

      Avec ce type de capteur le nombre de pixels n’est pas forcément un allié comme vous vous en doutez l’appareil bruite rapidement.Mon ressenti sur ces différents modéles :

      Samsung wb500 bonne qualité du capteur, bonne gestion du bruit mais il ne faut pas espérer des merveilles au delà de 400 iso, appareil complet mais un peu cheap et le viseur est d’une qualité assez médiocre en résolution mais suffisamment grand.
      Le fuji finepix s200xre certainement le meilleur en ce qui concerne la gestion du bruit, le confort et l’ergonomie et un interface compléte, mais bien plus encombrant comme un réflex grand public, viseur médiocre en résolution et construction légére.
      les lumix pas de différences significatives mis à part moins de capacité de mémoire dans le fz38 par rapport au fz28 en raison de la présence du mode vidéo sur ce modèle et ensuite une trés légére amélioration de la gestion du bruit à 800 iso mais pareil que le samsung ne pas attendte des merveilles au delà de 400 iso, le point fort de ces appareils ne sont pas les basses lumières.C’est en fait le 38 un appareil polyvalent qui n’aura pas la qulité d’un réflex gp ou un 4/3 mais supérieur à la plupart des compacts numériques le seul qui semble être au dessus c’est le Canon g11 qui peut rivaliser sans peine avec les reflexs gp.
      Sinon les lumix posséent une bonne optique signée leica assez lumineuse avec une construction soignée , complet dans son fonctionnemen.Un classique et au regard de l’ensemble sans doute un des meilleurs.
      Bon choix si cela n’est pas déjà fait !
      cdlt jmp

  • Bonjour ou Bonsoir
    Juste une question au sujet du DMC-FZ38
    Peut on adapter des lentilles genre lentille de protection ou polarisante sur cet appareil ?
    Merci pour vos réponses

  • Bonjour, moi j’aurai aimé savoir s’il y avait un mode super macro car on parle seulement du mode macro. Merci

  • Simplement me spécifier si le FZ 38 est supérieur en qualité et fonctions que le FZ 50 qui n’a pas été renouvelé .... car j’aurais souhaité amélioré mes rendus aussi bien vidéos que images ...... J’ai été très satisfaite de ce bridge sinon faut-il attendre un autre nouveau modèle ???? Merci de votre réponse

    • Non ! c’est différent si c’est une question de montée dans les isos , il y a un net avantage au fz 50 meilleur sans doute dans les basses lumières que le fz38.Pourquoi ne pas attendre encore un peu car cette année sera certainement prolixe en nouveautés chez pana, olympus, samsund etc..Il y aura dans le lot forcément dans le lot celui qui correspondra a vos attentes.Un peu de patience !!
      Mais vous savez pour le prix vous pouvez trés bien vous offrir un réflex gp du type olympus e450 ou pentax kx avec une optique sympa et aussi un meilleur rendu.
      jmp

  • Bonjour.
    J’ai trouvé votre article excellent.
    Je dois acheter un nouvel appareil. J’ai eu les Lumix FZ7 et FZ8 que j’ai beaucoup appréciés d’ailleurs, plus le 7 que le 8 bizarrement.
    Ma question : Vous avez je suppose testés ces deux modèles à l’époque, est ce que vous pensez que de passer du FZ7 et FZ8 au FZ38 peut se faire TRES facilement, est ce que les manipulations et options restent sur une base commune ? Ou bien faut il se réadapter entièrement comme si c’était presque une autre marque ?
    En fait je devait acheter le lumix G1 jusqu’à je me rende compte au tout dernier moment qu’il ne faisait pas la vidéo. Le GH1 est effectivement impeccable mais pas dans la catégorie de prix que je veux mettre. Donc selon votre l’avis que vous me donnerez je pense me rabbatre peut etre sur le FZ38.
    Merci.

    Phil

  • N’oubliez pas qu’il s’agit d’un bridge et NON d’un reflex.
    Les appareils photos bridges ont les mêmes qualités que certains compact.
    Même si le zoom est plus important, vous pouvez très bien trouver un grand angle sur un compact. Et surtout il ne faut pas penser que c’est l’appareil qui fait de belles photos, vous pouvez très bien utiliser un reflex et faire des photos floues...

    Travaillant moi même chez un photographe, il me semble que les appareils photo Bridges sont surtout un coup marketing. Nous pouvons utiliser de petits compacts Canon et Lumix et obtenir des photos des meilleurs qualités que celles prises pas une personne possédant un Bridge mais qui ne connait pas la photographie.

    A ce niveau là, la différence entre ce Bridge et le Panasonic TZ5 (par exemple), n’est qu’une question de portefeuille.

    Je tenais à poster ce message, car dans ma boutique, de nombreuses personnes viennent nous poser des questions sur l’utilisation des Bridges, et un grand nombre d’entre eux (adeptes de la photographie) sont assez déçus.

    • Bonjour
      J’avais un canon power shot A610 : une merveille ; Bonne prise en main, jamais de photos floues en intérieur en auto puisqu’il a l’intelligence de se mettre au 1/60 dés que le flash à besoin de se déclencher. Débrayable et réglable hyper facilement en AV et TV, à l’extérieur je suis tjrs dans ces modes. Seulement l’écran assez petit n’est plus très lumineux et mes yeux moins performants aussi ! Quant au viseur trop limite. J’achète un Nikon P90 et là quelle déception : tous mes intérieurs dès qu’il y a du mouvement sont flous : l’appareil descend au 1/15 ou1/20 sans que le flash se déclenche et lorsqu’on le force il n’est pas synchro au 1/60 ! Plus possible de faire de la photo réussie sans souci en intérieur donc le mode auto ne sert à rien puisqu’en extérieur je me mets en AV ou TV, ce qui paraît logique. Je revends donc ce matériel et investi dans un G11 avec le flash qui part tout seul, donc je n’aurai pas imaginé que lui aussi a le même problème : tjrs pas de synchro potable en auto. Je vais donc revendre aussi cet équipement. Le FZ38 me correspondrait mais à aucun moment dans les fiches techniques il y a la synchro flash d’indiquée. Je vous demande si vous pouviez me renseigner sur ce point.
      Concrètement ma question c’est : si je me mets en auto et qu’il y a besoin du flash est ce que l’appareil va se mettre au minimum au 1/60 ,est ce que le flash va s’ouvrir tout seul ?

  • Bonjour,
    je souhaite savoir si on peut faire une sélection chromatique avec cet appareil (par ex. ne garder que le rouge sur une photo).
    Merci pour le renseignement

  • hello a tous ...

    J’ai actuellement le panasonic fz 18 qui est un reel plaisir ... je souhaiterai acquerir le fz 38 mais je souhaiterais savoir se qu’il a de plus que le miens actuelle et les differents changement ??? je vous remercie pour vos reponses ... a bientot
    Sandrine

  • Bonjour à tous,

    Est-ce que le DMC-FZ38 se recharge lors de la connexion avec le PC ou faut-il obligatoirement utiliser le chargeur ?

    Merci FredM

  • Bonjour,

    J’aimerai acquérir le FZ38 surtout pour faire des photos de sport en extérieur (CSO, équitation) donc avec un bon zoom et des images les plus nettes possible. Est-ce possible avec cet appareil ? J’avais déja testé le FZ18 et il prenait des photos tres nettes, je voulais donc savoir si le FZ38 pouvait en faire autant.

    Dans tous les cas, merci de vos réponses :)

  • Bonsoir,juste une petite question ,comment faut il faire pour prendre des photos en noir et blanc ?

  • bonjour je viens d’acheter un appareil bridge ( panasonic , lumix , 24 x zoom optical) et la qualité est superbe néanmoins un petit détail me gêne , c’est que les couleurs ne sont pas exactement les mêmes que dans la réalité... je ne sais pas si c’est normal ou pas ... et aussi lorsque je visionne mes photos sur mon ordinateur elle n’ont pas dutout la même qualité que sur mon appareil ! j’ai l’impression d’avoir pris ces photos avec mon ancien appareil ( qui est un numérique datant d’au moins 4 ou 5 ans) je ne sais pas comment faire pour régler ce problème =/ si quelqu’un pouvait m’aider ce sera super , merci d’avance.

    Zélia.

  • mon appareil reste dans le mode lecture des photos , je ne peux plus prendre de photo , comment faire , j’ai même retiré la batterie et remis mais rien n’y fait . ça reste sur aucune photo a visionné "et oui ma carte est vide " fait