Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Prise en mains et Formule optique

18/03/2011 | Jean-Marie Sépulchre

2 089 € - On attendait depuis vraiment très longtemps une version autofocus du Nikkor 35 mm F1,4 dont la formule, en monture AIS manuelle, datait de …1970 ! Nikon a donc répondu aux demandes de ses fans en proposant une triplette 24-35-85 mm de grande luminosité, mais à un tarif assez douloureux. Le 35 mm est souvent préféré au 50 mm par les adeptes du cadrage naturel et il se marie bien sûr à merveille avec les derniers reflex argentiques de la marque – le F6 ou, en occasion, le célèbre F5 – mais aussi avec les 24 × 36 numériques série D3 et D700.

Prise en main et formule optique


Cet angle large comporte 10 lentilles en 7 groupes, sans verre ED contrairement au 24 mm de même ouverture, mais avec une lentille asphérique, plus en traitement Nano Crystal pour éliminer les reflets parasites. Il est construit dans un fût visiblement en magnésium, avec une très large bague caoutchoutée pour la mise au point manuelle, et dispose d’un joint anti-poussière. L’autofocus est rapide, précis et silencieux et le parasoleil est fourni.

Caractéristiques :

- Formule optique : 10 lentilles en 7 groupes (1 asphérique)
- Distance minimale de mise au point : 30 cm
- Filtre : 67 mm
- Motorisation : oui
- Stabilisateur : non
- Joint d’étanchéité : oui
- Dimensions : 83 × 89,5 mm
- Poids : 600 g
- Accessoires : bouchons, parasoleil
- Fabriqué au Japon

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Bravo à Nikon pour les 1,4 mais il serait judicieux d’optimiser les anciens fixes 2,8 pour le plein format.
    A quand des nouveaux fixes 2,8 ? (20 / 24 / 35)

  • Il y a longtemps que le l’attendais. J’ai craqué il y a 3 semaines.

    Je ne suis pas déçu. A PO, Il est plus net et plus neutre que mon 28/1.4 et bien supérieur à mon 35/1.4 MF.
    Il reste vissé sur mes boîtiers (F6 & D700), il correspond mieux à ma focale naturelle que le 28mm. Il a un potentiel bien supérieur à mon 35/2 AF ou mon 35/2 MF.
    Le seul petit défaut remarqué (sur test) est le décalage de la mise au point en fonction du diaphragme à faible distance de map. Mais dans la vie courante, le couple D700 + 35 AFS est d’enfer.
    Je le recommande vivement.

    Je revends mon 35/2 AF, je vais garder mon 35/1.4 MF uniquement pour sa gueule. Je garde mon 28/1.4 pour sa personnalité en diapo et pour sa bonne correction de la coma en astro (je n’ai pas encore testé le 35/1.4 AFS en astro). Je garde mon 35/2 MF par affection : j’ai fait la plupart de mes diapos depuis 30 ans avec.

  • Bravo à Nikon. Encore un objectif réussi.
    Mais à quel tarif ! Si vraiment la qualité impose un tel prix, ne serait-il pas judicieux de penser aux amateurs (et professionnels d’ailleurs) un peu fauchés, et de revoir la gamme à ouverture 2,8 , ouverture très honnête dans la plupart des situations ?
    Trop cher, encore trop cher !

  • A t’on deja fait des tests avec cette optique sur le NIKON D7000,S’ ils ont été fait qu’elles en sont les resultats.merci à vous pour toutes vos infos