Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Prix Bayeux Calvados-Normandie des correspondants de Guerre

16/10/2018 | Patrick Lévêque

Présidé par Christiane Amanpour, le jury international de la 25e édition du Prix Bayeux Calvados-Normandie des correspondants de guerre a rendu son verdict…

Présentation

Comme tous les ans à pareille époque se déroulait le Prix Bayeux Calvados-Normandie des Correspondants de Guerre. Cinquante grands reporters étaient réunis les 12 et 13 octobre dernier, pour délibérer et décerner dix trophées en catégories photo, presse écrite, radio, télévision, télévision grand format, jeune reporter (photo) et image vidéo sous la présidence de Christiane Amanpour.

JPEG - 91.6 ko
Le Palestinien Saber al-Ashkar, 29 ans, lance des pierres durant des affrontements contre les forces israéliennes, le long de la frontière de la bande de Gaza à l’est de la ville, le 11 mars 2018. Les Palestiniens manifestent pour le droit au retour dans leur terre d’origine, désormais considérée comme territoire israélien.
© Mahmoud Hams / AFP

La soirée des récompenses, marquée notamment par un hommage au photographe de l’AFP Shah Marai, tué à Kaboul avec neuf autres journalistes lors d’un double attentat à la bombe le 30 avril dernier, a vu l’attribution du prix photo décerné au photographe Mahmoud Hams pour son reportage « Clashes on Gaza’s border » et sa photo montrant un jeune Palestinien lançant des pierres lors d’un affrontement avec les forces armées israéliennes à Gaza le 11 mai 2018.

JPEG - 115.8 ko
Les Rohingyas marchent à travers la rizière après avoir franchi la frontière à Lomba bill, Cox’s Bazar au Bangladesh.
© Mushfiqul Alam

Toujours côté photo, Mushfiqui Alam a reçu le prix photo du Jeune Reporter pour son reportage en noir et blanc, « The Great Exodus », réalisé au Bangladesh sur l’exode des Rohingyas alors que le prix du public était attribué à Paula Bronstein pour son sujet «  The Rohingyas crises : a harrowing journey », réalisé là encore au Bangladesh et publié par Getty.

JPEG - 76.2 ko
Une Rohingya pleure, traumatisée après des jours de marche, avec peu de sommeil, alors que des milliers de personnes fuyant le Myanmar sont coincées sous un soleil brûlant sur une rizière boueuse attendant d’être admises dans les camps par les gardes- frontière du Bangladesh à Anjuman Para, Cox’s. Bazar, Bangladesh le 16 octobre 2017.
© Paula Bronstein

Le Prix Bayeux Calvados-Normandie des Correspondants de Guerre, ce sont aussi des expositions dans la ville, avec comme point fort cette année, à l’Hôtel du Doyen, une très grande exposition, originale et inédite, retraçant depuis l’expédition de Crimée jusqu’à la guerre de Syrie, l’évolution du journalisme. Au-delà des techniques et des matériels de reportage utilisés, l’exposition relate avant tout l’histoire des femmes et des hommes qui, depuis le milieu du XIXe siècle, ont arpenté les champs de bataille pour tenter de « raconter la guerre ».

JPEG - 125.3 ko
Le Manoir, centre de formation au reportage en zone dangereuse. © Patrick Lévêque

Très impliqué dans le Prix Bayeux depuis 2013, Nikon organisait cette année un workshop destiné aux jeunes talents du photoreportage en association avec le Manoir, un centre de formation au reportage en zone dangereuse créé en 2014 par France Médias Monde. Associé à l’INA et soutenu par Reporters sans frontières, le Manoir aura bientôt formé près de 300 reporters aux profils variés. Conçu initialement à destination des journalistes de France Médias Monde, le stage est ouvert à tous les médias et forme aujourd’hui les reporters du journal Le Monde, d’Arte, Canal +, France Télévisions et bien d’autres.

Plus de renseignements sur le site du Prix Bayeux

Les prix 2018

TROPHÉES ATTRIBUÉS PAR LE JURY INTERNATIONAL
TROPHÉE PHOTO – PRIX NIKON

1er prix : Mahmud HAMS - Clashes on Gaza’s border – PALESTINE - AFP

TROPHÉE PRESSE ÉCRITE – PRIX DU DÉPARTEMENT DU CALVADOS
1er prix : Kenneth R. ROSEN – Mercenaires du diable – IRAK – THE ATAVIST MAGAZINE

TROPHÉE RADIO – PRIX DU COMITÉ DU DÉBARQUEMENT
1er prix : Gwendoline DEBONO – Ni prisonnières, ni réfugiées : femmes djihadistes en Syrie – SYRIE – Europe 1

TROPHÉE TÉLÉVISION – PRIX AMNESTY INTERNATIONAL
1er prix : Nima ELBAGIR, Alex PLATT, Raja RAZEK – Une vente aux enchères d’esclaves en Libye – LIBYE - CNN

TROPHÉE TÉLÉVISION GRAND FORMAT – PRIX SCAM
1er prix : Nicolas BERTRAND et Thomas DONZEL – Rohingyas : les damnés de la Birmanie – BIRMANIE ET BANGLADESH – France 2

PRIX JEUNE REPORTER (PHOTO) – PARRAINÉ PAR CAPA PRESSE TV
1er prix : Mushfiqul ALAM – The Great Exodus – BANGLADESH - FREELANCE

PRIX DE L’IMAGE VIDEO (TELEVISION ET TELEVISON GRAND FORMAT) – PARRAINÉ PAR BEW TV / ARTE / FRANCE 24
1er prix : Darren CONWAY – La guerre des drogues au Mexique – Mexique - BBC

PRIX SPÉCIAUX
PRIX RÉGION NORMANDIE DES LYCÉENS ET APPRENTIS (TÉLÉVISION)
1er prix : Stéphanie PEREZ, Nicolas AUER, Laetitia NIRO – Les lionceaux du Califat : des bombes à retardement ? – IRAK – France 2

PRIX OUEST-FRANCE – JEAN MARIN (PRESSE ÉCRITE)
1er prix : Jean-Philippe REMY – Le Yémen en Guerre – YEMEN – LE MONDE

PRIX DU PUBLIC (PHOTO) – PARRAINÉ PAR L’AGENCE FRANCAISE DE DÉVELOPPEMENT
1er prix : Paula BRONSTEIN – The Rohingya crisis : a harrowing journey – BANGLADESH – GETTY IMAGES REPORTAGE

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.