Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Rankin

01/06/2008 | Benjamin Favier

Le site de Rankin se passe de mots. Au sens propre comme au figuré. L’interface est simple et épurée, alliant classe et subtilité de mise en page. À l’image de son œuvre.

Impossible de cataloguer le travail fantasque de ce photographe anglais. Un thème fort cependant : les portraits, que Rankin maîtrise de façon magistrale. Le gouverneur de Californie (on a tendance à l’oublier) Arnold Schwarzenegger un cigare au bec ; la bande à Bono, sur fond de paillettes, le leader de U2 se détachant au premier plan ; des mosaïques de mannequins nus, de baisers plus ou moins élégants…

Sans hésitation

D’entrée, l’internaute est prévenu : Back ou Continue. Des scènes de nudité pouvant heurter les âmes sensibles. Mais soyons honnêtes : rares sont les occasions de voir des portraits aussi sincères, bruts, de personnalités telles que l’actrice Kirsten Dunst, le nouveau James Bond Daniel Craig, la chanteuse qu’on croyait déjà photographiée sous tous les angles, Madonna, ou la Reine d’Angleterre, herself !

La navigation est simplissime : dirigez le curseur de la souris à droite pour passer à l’image suivante, à gauche pour accéder à la précédente. En allant vers le haut, vous retournez au menu principal. En bas, vous affichez les détails de chaque image. En revanche, point d’information sur l’identité des sujets photographiés…

Une approche du corps humain unique. Un don incontestable en matière de composition. Pas de biographie ou de renseignements sur Rankin. Ses images parlent pour lui.

Le site de Rankin

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ulule Lemondedelaphoto
CEWE