Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Restaurer ses photos de famille

05/02/2016 | LAURENT KATZ

Comment, à partir d’un tirage papier jauni, corné, déchiré, rayé, délavé, retrouver un cliché qui pète la forme avec des couleurs ravivées, un noir&blanc densifié et des défauts éradiqués ? C’est ce que montre ce livre par l’exemple.


À l’occasion d’un déménagement, d’un héritage ou d’un grand nettoyage de printemps, voire suite à une séquence nostalgie qui nous fait plonger dans un carton ou un vieil album photo, on se dit que certaines images, sinon toutes, mériteraient bien un coup de jeune. Mais comment procéder ? Surtout quand des déchirures strient un visage ou que la flamboyance d’un Kodacolor s’est ternie au point que le tirage ressemble à un noir et blanc colorisé. C’est à toutes ces situations que Robert Correll apporte une solution. Avec pour baguette magique Photoshop et Photoshop Elements. Mais ceux qui disposent de logiciels autres, comme PaintShop Pro ou The Gimp, trouveront comment adapter les méthodes proposées. À condition que ces programmes concurrents offrent une gestion des calques.

L’auteur vous prend la main au sortir de la boîte à souvenir et vous explique ce qu’il est possible de récupérer et ce qui ressort d’une mission impossible, comme rendre nette une photo complètement floue. Rapidement, une paire de doubles pages met en parallèle une version ancienne et son homologue restauré, assortis de nombreux cartouches explicatifs (le problème/la solution). On retrouve une telle confrontation en tête de chaque chapitre, chacun correspondant à un ou plusieurs types de défauts… Un premier chapitre, consacrée à la numérisation reflète plus l’expérience de l’auteur qu’un parcours exhaustif des solutions disponibles, notamment pour reprendre des diapositives. Néanmoins, de nombreux conseils avisés restent bons à prendre. Ensuite, les chapitres s’enchainent sur le sujet principal : la manipulation logicielle pour retrouver un rendu le plus proche possible de ce qu’était l’original, avec un usage intensif des calques de pixels et des calques de réglages. Sans constituer un guide de Photoshop, l’auteur liste le vocabulaire propre aux outils du logiciel et détaille ceux qui servent à la restauration. Et fournit le bon conseil d’intégrer des annotations aux fichiers Photoshop.

Le livre ne se résume pas à une succession de recettes, ce qui est indispensable, mais fournit une approche méthodologique que seuls les plus minutieux suivront avec rigueur. Mais le niveau de détails des explications est précieux, par exemple quand il est expliqué comment supprimer les défauts par type de zone : bâtiment, ciel, visage, chevelure, arbre, tissu… Le dernier chapitre relève de techniques à employer avec tout type de photos, même récentes, montrant comme améliorer la finition : clarté, filtre dégradé, floutage de l’arrière-plan, recadrage, gérer distorsion et perspective. Pas inutile.

Le plus encourageant, face à une image bien abimée, est que l’auteur prouve par l’exemple comment améliorer les choses… prouvant qu’avec patience et minutie, c’est possible.

- Sommaire

  • L’art et la manière de restaurer les photos
  • Préparer et numériser les photos
  • Utiliser Photoshop pour la restauration
  • Nettoyer la surface des photos
  • Réparer les photos endommagées
  • Améliorer la couleur, la luminosité et le contraste
  • Magnifier les images

-  Restaurer ses photos de famille, de Robert Correll, adaptation française de Gilles Théophile

  • 15 x 21 cm, 254 pages
  • 19,90 € (version papier), 13,99 € (PDF/ePub)
  • Édition Eyrolles

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.