Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Samsung EX2F : zoom 24-80 mm f/1,4-2,8 et Full HD

04/07/2012 | Benjamin Favier

La marque annonce le successeur du EX1, lancé il y a deux ans. Parmi les améliorations, on note un zoom plus étendu et plus lumineux, et l’arrivée de la Full HD.

Il y a deux ans, Samsung créait la surprise avec l’EX1 : un excellent compact expert doté d’un zoom ultra lumineux (24-72 mm f/1,8-2,4). Le constructeur sud-coréen dévoile son successeur, qui constitue une belle évolution. On remarque que le zoom 3,3x gagne très légèrement en amplitude, puisqu’il s’agit désormais d’un 24-80 mm f/1,4-2,7. Toujours stabilisé. L’ouverture à f/1,4 en grand-angle en fait le compact le plus lumineux dans la gamme des experts. Le capteur quant à lui est de type Cmos. La taille reste inchangée à 1/1,7 pouces. La définition passe de 10 à 12 Mpxl. On ne peut qu’applaudir Samsung de ne pas donner dans la surenchère dans ce domaine. Pour ce qui est de la vidéo, la Full HD est enfin au menu. À 30 im/s. Pour mémoire, l’EX1 n’offrait qu’un mode VGA ! Et un filtre ND fait son apparition.

Toujours pas de viseur intégré dans le boîtier. Mais l’écran LCD Amoled de 3 pouces et 614 kpts est reconduit. Et l’on peut greffer le viseur optique externe OVF1 (conçu pour la focale la plus basse), déjà compatible sur l’EX1. Comme sur la plupart de ses compacts, Samsung a doté l’EX2F d’un mode Wi-Fi. Il embarque aussi des modes Panorama et HDR. En revanche, pas de GPS au menu. En bon concurrent des G12, P7100, RX100, S100, G1 X, XZ-1, l’EX2F enregistre en Raw. La fiche technique est pour l’instant incomplète. Nous la mettrons à jour dès que toutes les informations nous seront parvenues. L’EX2F sortira en septembre au prix, plutôt agressif, de 449 €.

- Le site de Samsung

- Capteur : Cmos BSI 1/1,7e pouce, 12 Mpxl, format 3/2
- Optique : f/1,4-2,7/24-80 mm (éq. 24 x 36)
- Boîtier : sans protection particulière
- Stabilisation : optique et numérique
- Format de fichier : Jpeg, SRW (Raw), MP4
- Définition maxi : -
- Vidéo maxi : Full HD (H264) ; 30 im/s
- Mise au point : multizone (9), centrale, détection de visages, suivi AF
- Macro : 1-40 cm (24 mm), 40 cm- 100 cm (80 mm)
- Viseur : optique optionnel (24 mm)
- Écran : Amoled 3 pouces/614 kpts
- Modes d’exposition : PASM, Smart Auto, Scènes
- Exposition : multizone, pondéré, ponctuelle
- Sensibilités : 80 – 3 200 Iso
- Vitesses : -
- Rafale : -
- Flash : -
- Particularités : filtres, effets spéciaux, Smart Range (HDR 2 vues), Panorama 3D, Wi-Fi
- Stockage : SD, SDHC
- Sorties : Hi-speed USB/AV, HDMI
- Alimentation : 1 accu Li-Ion SLB-10A
- Dimensions/poids : 111,9 x 62 x 28,9 mm/394,3 g (accu et SD)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Et bien voilà qui va compliquer les choix, au moins Samsung a prévu en option un viseur electronique ET il a ... Un ecran orientable, oui oui oui. Quant au prix êtes vous sur qu’il sortira a 449 euros car il est annonce a 550 dollars et en general, le prix euro correspond en europe au prix us dollar. A ce prix, peu pourront lui tenir tête a la condition que Samsung ait résolu les problèmes d’irrégularité de l’exposition de l’ex1 et que l’optique tienne le coup a pleine ouverture.

  • Il y a à ma connaissance deux grandes premières mondiales :

    1-C’est le zoom le plus lumineux du marché (en début de range !)

    2-C’est également le plus grand capteur CMOS BSI jamais commercialisé : 1/1.7" au lieu de 1/2.3"
    La surface de ce type de capteur a donc augmenté d’un facteur 2 en 2 ans 1/2 !

    À ce rythme là, on aura bientôt droit à des capteurs CMOS BSI de 1" dans 4 ans et du 1.5" (G1-X) en 2019 !!!
    On arrête pas le progrès....

    • Et le EX2 (sans F) qui serait privé du WiFi sera-t-il vendu ?

      À quel prix ?

      Merci à ceux qui savent.

    • Je peux me tromper mais je ne pense pas que samsung va importer ce modele dans la mesure ou Samsung cherche a intégrer la photo dans son système multimédia : tv, téléphonie, tablettes avec le wifi. Etant très innovante dans ce secteur, il y a fort a parier que ce sera wifi ou rien. Mais meme dans le cas ou il commercialiseraient une version light, elle serait probablement a 399 euros. Regardez les nikon avec et sans GPS, la difference est a peine de dix pour cents !

    • Ce sera bien dommage si on ne peut pas l’avoir et si on est obligés d’acheter des appareils avec des fonctions gadget dont on n’a rien à faire. Le WiFi, le GPS, etc., on s’en fout !

      Parlez-moi d’un appareil photo qui fait des photos. Point. Même la vidéo (sur un appareil photo) on s’en fout.

    • C’est hélas ce que demandent les nouvelles générations de photographes....
      Je ne vois pas d’ailleurs ou est le probleme, d’autre part il existe suffisamment d’appareils simples sur le marche pour repondre a toutes les demandes...
      C’est bien le droit de Samsung de se positionner dans un marche qui explose, il me semble, afin de contrer la concurrence avec ses propres arguments, que vous le vouliez ou non. Il reste des excellents Panasonic (marque de loin la plus fiable) sur le marche si ne voulez pas tous ces gadgets comme vous dites.

    • Je sais très bien qu’on ne peut pas lutter contre les ayatollahs du marketing et leurs arguments imparables… et comme le consommateur est devenu un veau, il faut faire avec.

      N’empêche que je m’éclate quotidiennement avec un Sony DSC R1 qui donne des images magnifiques et que j’ai acheté d’occasion pour peanuts. Il dispose d’un incomparable zoom manuel (5X), mais il ne fait pas de vidéo, il n’a pas de stabilisateur atomique, etc., et son plus gros défaut est qu’il ne rentre pas dans une poche de jean ou de chemisette. L’horreur !

      Quand j’ai envie de changement je sors avec mon Konica-Minolta A2, et quand je veux jouer au paparazzo, je sors mon Nikon P510 sur lequel je me garde bien d’activer le GPS aussi inutile que consommateur d’accus.

      Et la nave va.

    • Mouais.
      Le capteur du Panasonic LX7 n’est pas BSI....
      et le LX7 est plus cher. Embêtant.

  • Pour ma part dés qui sort je l’achète ! trop content de mon EX1 auquel je n’ai aucun reproche à faire à part maintenant son âge et ses 10 mpix. Je fais de la photo depuis 35 ans et je suis également équipé de 2 reflex Pentax (K10 et K20) 2 hybrides PANA (GF1 et G1) et en compact étanche avec SONY TX10 ainsi que du dernier G1X de chez CANON, eh bien c’est le SAMSUNG EX1 qui me donne le plus de plaisir à photographier ! parce qu’il est discret, on peu photographier la plupart du temps sans flash et sans viser grâce l’écran orientable idéal pour le reportage et la photo de rue et une qualité d’image qui n’a rien à envier aux appareils que je connais bien et qui ont une meilleure réputation (puisque je les utilise également) mais se balader avec un Samsung autour du coup ça fait pas sérieux chez les semi pro....et pourtant si ils savaient !

  • Merci Samsung d’avoir inventé l’APN qui rassemble toutes les caractéristiques qui m’étaient indispensables : un haut de gamme polyvalent avec écran articulé qui tient dans la poche. Une fiche technique presque parfaite :
    - Un capteur rétroéclairé relativement grand et bien défini
    - Un vrai grand angle de 24mm (contre les 28mm habituels) et très lumineux et de bonne facture
    - Un écran rotulé AMOLED permettant les angles les plus improbables sans se contorsionner
    - 100% débrayable
    - Enregistrement RAW
    A l’usage, après 5 mois d’utilisation, eh bien je l’adore. Sa compacité et son poids raisonnable permettent de l’avoir quasiment toujours sur soi et de ne rater aucun moment d’inspiration. Les différents modes permettent un contrôle très poussé du résultat et le cadrage est aisé et fiable grâce au grand écran articulé lumineux et précis. Un quadrillage discret de l’écran permet d’être parfaitement aligné à l’horizon ou à n’importe quelle ligne de référence. A aucun moment je ne me suis senti pénalisé par l’absence de viseur.
    L’ergonomie est bonne dans le sens où les menus sont logiques et la touche Fn de raccourcis permet d’accéder en un clic à tous les paramètres d’exposition agréablement présentés. En revanche, il ne faut pas être pressé. D’une part parce que quand on passe d’un sujet à un autre dont l’exposition est radicalement différente, c’est un peu fastidieux de tout re-paramétrer, même avec la touche Fn, et d’autre part parce qu’en RAW, l’enregistrement inhibe l’appareil pendant au moins 3s après chaque prise de vue, même avec une carte ultra-rapide (UHS-I classe 10). Il est bien dommage qu’une des 2 molettes soit dédiée au mode de prise de vue (rafale/retardateur…) plutôt qu’à la sensibilité, qui demande à être ajustée beaucoup plus fréquemment selon moi. Il manque aussi un petit interrupteur mécanique pour le filtre ND à mon sens. Le contrôle du zoom manque cruellement de doigté avec le classique poussoir bidirectionnel au niveau du déclencheur. Avec un peu d’habitude, le contrôle du zoom se fait avec une finesse acceptable cependant. Le télé limité à 80mm a rarement été pénalisant pour mon usage, d’autant que le 24mm est un vrai bonheur. Il offre infiniment plus de possibilités que le 28mm généralisé de la concurrence. Dernier point de déception, la mise au point manuelle qui est pratiquement inexploitable… une bague autour de l’objectif aurait été tellement plus classe !
    Pour finir, l’appareil a une bonne prise en main, il est solide et la finition est excellente. Une chute d’un 1,2m sur le pavé ne l’a pas fait broncher !