Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Samsung Galaxy S9 : de hautes ambitions

27/02/2018 | MARC MITRANI

Réinventer l’appareil photo : rien que ça. C’est ce que prétend faire Samsung avec la nouvelle mouture de son smartphone vedette, le Galaxy S9 / S9+. Qu’a-t-il donc dans ses circuits qui puisse permettre au constructeur d’afficher une telle ambition ?

Liquidons rapidement l’aspect général : ce n’est pas ici notre spécialité et d’autres le font bien mieux que nous. Le nouveau venu est donc décliné en deux versions : S9 (écran 5,8’’ 2960x1440 pxl ; appareil photo mono-objectif) et S9+ (écran 6,2’’ 2960x1440 pxl ; appareil photo bi-objectif). Ils affichent un incontestable air de famille avec les G8 et G8+ dont ils reprennent le design général. L’écran « bord à bord » est incurvé, l’équipement est pléthorique : Wifi ac, Bluetooth 5.0, 9 capteurs environnementaux, USB-C, haut-parleurs stéréo, etc. La mémoire interne peut être étendue de 400 Go maxi par l’insertion d’une carte Micro SD, la sécurité renforcée tout comme les performances de calcul. Sans oublier bien sûr l’intelligence artificielle, présente à tous les étages, sans laquelle un smartphone haut de gamme ne semble pas pouvoir exister en 2018. Bref, un régal pour technophile.

Le S9 est équipé d’un capteur 12 Mpxl 1/2,5’’ (photosites de 1,4 µm) à empilement. Cette technologie apparue sur les RX100 M4 et RX10 M3 ainsi que sur les smartphones Xperia XZ et XZ Premium, réduit le temps de transfert du signal vers une mémoire tampon afin d’autoriser la captation vidéo à haute cadence.
L’objectif est un 26 mm stabilisé ouvrant à f/1,5 ou à f/2,4 (équivalent 24x36). Il s’agit bien de deux ouvertures et de non pas d’une plage, Samsung expliquant que le choix est effectué automatiquement par l’appareil selon la luminosité (ou le mode actif). Une selection manuelle est possible afin de donner une marge créative à l’utilisateur. L’autofocus est de type Dual Pixel à détection de phase.

Le S9+ reprend les mêmes caractéristiques en ajoutant un second module photo dorsal équipé d’un capteur 12 Mpxl plus petit (1/3,6’’, photosites de 1 µm). il est accompagné d’un 52 mm f/2,4 (équivalent 24x36) afin de créer un zoom 2x. A noter qu’il est bénéficie lui aussi d’une stabilisation optique, mais pas d’un autofocus Dual Pixel.
Enfin, la vidéo n’est pas en reste puisque la définition peut atteindre 4K en 60 im/s tandis que le capteur à empilement permet un ralenti de 960 im/s (en 720p, possiblement interpolés comme sur les Xperia). Reste à savoir ce que tout cela donnera dans a vraie vie, ce que nous ne manquerons pas de découvrir lors d’un prochain test.

Les Galaxy S9 et S9+ seront disponibles en France à partir du 15 mars aux tarifs respectifs de 859 et 959 €. La précommande du produit donne droit à une livraison à partir du 8 mars.

Plus d’informations par ici.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages