Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Samsung NX30 : un hybride avec viseur et écran orientables !

03/01/2014 | Benjamin Favier

Quelques jours avant l’ouverture du Consumer Electronics Show, le géant coréen dévoile le successeur du NX20, compact à optiques interchangeables doté d’un viseur électronique. Le nouveau venu reprend des caractéristiques du NX300, sorti entre-temps, mais va plus loin sur certains points, avec notamment un viseur original… Deux objectifs et le successeur du Galaxy Camera débarquent aussi.

Présentation

La sortie du NX20 remonte à un peu plus d’un an et demi. S’il lui succède, le NX30 hérite cependant de la plupart des technologies apparues sur le NX300, annoncé lors de la précédente édition du CES (Consumer Electronics Show). À commencer par le capteur APS-C de 20,3 Mpxl, permettant de photographier jusqu’à 25600 Iso.

En levant le voile sur son appareil hybride expert, Samsung devance de quelques jours l’ouverture de la grand-messe américaine, qui aura lieu du 7 au 10 janvier à Las Vegas. En même temps que le NX30, deux optiques voient le jour, ainsi que le successeur du singulier Galaxy Camera. Nous reviendrons dessus en fin d’article.

Visées orientables

Comme les précédents NX à deux chiffres, le NX30 abrite un viseur électronique. La définition est en nette progression par rapport à celle de son prédécesseur, puisqu’elle atteint 2,35 Mpts au lieu de 1,44 Mpts. Surtout, l’appendice devient rétractable, afin d’être orienté vers le haut jusqu’à 80°. Nous avons déjà vu cela sur le Panasonic GX7 il y a quelques mois (qui allait un peu plus loin : 90° maximum).

Dans le même temps, l’écran Amoled de 3 pouces est toujours orientable dans toutes les directions, comme sur un Canon EOS 700D, par exemple. La définition passe à 1,04 Mpts et surtout, il devient tactile, autorisant à la fois la mise au point et le déclenchement du bout des doigts, comme sur le NX300 : nous avions souhaité cela suite à notre reportage à Tanger avec le NX20.

Flash et vitesse

Outre le viseur, le NX30 se distingue du NX300 de par son flash intégré (celui-ci est fourni avec un mini-flash externe, comme les Sony NEX-5). Puissant (NG 11), le module pop-up du NX30 permet de piloter des flashs à distance sans fil.

Le NX30 évolue sur d’autres points. La vitesse d’obturation maximale atteint, comme la plupart des reflex pros, 1/8000s (contre 1/4000s et 1/6000s respectivement sur les NX20 et NX300). La cadence passe de 8 à 9 im/s par rapport au NX20. L’autofocus repose toujours sur un système hybride à détection de phase et de contraste, comme sur le NX300.

Du côté de la vidéo, on retrouve les caractéristiques du NX300 : le NX30 filme en 1080p à 60 im/s (la sortie HDMI, qui permet un enregistrement non compressé, est en revanche limitée à 30 im/s). Le micro intégré est stéréo, mais il est possible d’en connecter un externe. Enfin, la fonction WiFi (avec NFC), déjà convaincante sur le NX20, permet de photographier ou d’échanger ses images avec un périphérique connecté. En revanche, toujours pas de GPS.

À noter enfin, Lightroom 5 est livré avec l’appareil. Le tarif et la disponibilité sont pour l’instant inconnus.

Deux 16-50 mm

Samsung annonce en parallèle deux transstandards. Identiques en termes de plage de focale (24-75 mm en éq. 24 x 36) et tous deux stabilisés, ils ne boxent pourtant pas dans la même catégorie. Le 16-50 mm f/2-2,8 S ED OIS inaugure une lignée « S » haut de gamme. Tandis que le 16-50 mm f/3,5-5,6 Power Zoom ED OIS, pourvu d’une commande de zooming électronique, ressemble furieusement au modèle équivalent chez Sony. Là encore, nous n’avons pour l’instant pas d’informations sur les prix et dates de sortie.

Galaxy Camera, saison 2

Enfin, Samsung dévoile la Galaxy Camera 2 : quoi de neuf par rapport au précédent modèle sous Android, sorti à l’été 2012 ?

Pas grand chose en apparence, puisqu’il reprend le même écran, le même zoom et le même capteur. Il devrait toutefois être plus rapide, puisqu’il abrite un nouveau processeur, une mémoire plus véloce ainsi que la dernière version d’Android (4.3). Selon Samsung, la batterie est plus puissante. Quant au Galaxy NX, dévoilé l’été dernier, il nous avait plutôt séduit (lire test dans MDLP 61).

Nous mettrons à jour l’article une fois les tarifs et les disponibilités des produits connus.

- Le site de Samsung

Fiche technique

- Capteur : Cmos 23,5 x 15,7 mm, 21,6 Mpxl format 3/2
- Pixels utilisés : 20,3 Mpxl
- Définition maximale : [3:2] 5 472 x 3 648 pixels
- Vidéo : 1080p (60, 30, 24 im/s, H.264) ; sortie HDMI non compressée en 1080p30
- Stabilisateur : -
- Antipoussière : Oui
- Protection du boîtier : -
- GPS : -
- Wi-Fi : oui
- Sensibilités : 100 - 25 600 Iso
- Bracketing sensibilité : -
- Formats de fichiers : Jpeg, Raw (SRW), MP4
- Espace de couleurs : sRGB, Adobe RGB
- Monture : Samsung NX
- Coefficient multiplicateur : 1,5x
- Mise au point auto. : Détection de contraste et corrélation de phase
- Zones de mise au point : 247
- Illuminateur AF : Oui
- Mise au point  : Automatique, automatique continu, manuelle
- Mode d’exposition : PASM, scènes (14), scène Auto
- Mesure de l’exposition : TTL
- Plage d’exposition : IL 0-18
- Type de mesure : évaluative multizone, pondérée, centrale, ponctuelle
- Histogramme : Prise de vue (LIveView), consultation
- Compensation d’exposition : +/-3 IL par 0,3 IL
- Bracketing d’exposition : +/-3 IL par 0,3 IL ou 0,5 IL
- Vitesse : 1/8 000 à 30 s
- Vitesse de synchro X : nc
- Rafale : 9 im/s
- Retardateur : nc
- Balance des blancs : Auto, préréglée (8), manuelle, décalage vert/magenta et bleu/ambre, K
- Bracketing balance  : Oui (3 niveaux)
- Réglages divers : Netteté, contraste, saturation, mode Beauté, effets photo, encadrement
- Prise flash : Griffe
- Contrôle du flash : contrôle flashs sans fil depuis le flash intégré (NG 11)
- Compensation d’exposition au flash : nc
- Commentaires sonores : Oui
- Visée : Électronique, 100 %, x1, 2,35 Mpts
- Moniteur : Amoled 3 pouces, 1,03 Mpts, 100 %, tactile, orientable
- Stockage : SD, SDHC, SDXC
- Interfaces : Wi-Fi, Hi-speed USB, vidéo (PAL/NTSC), HDMI 1.4a, entrée stéréo
- Accessoires fournis : Accu et chargeur, bandoulière, câbles USB
- Alimentation : Accu Li-Ion BP1410 (1410 mAh)
- Dimensions : 127 × 96 × 58 mm
- Poids : 375 g (sans accu ni carte)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Vu tous les plantages dûs à android, je ne vois pas bien l’intérêt du galaxy.....
    Cet ovni cumule les problèmes logiciels du téléphone a ceux de l’appareil photo !

  • Le bilan est mitigé ! L’évolution du NX30, par rapport aux modèles précédents, va dans le bon sens, il y a de belles nouveautés optiques,
    mais on ne voit pas très bien comment Samsung parviendra à séduire la clientèle tant la concurrence est rude.

    Une fois de plus, Samsung est victime d’incohérences dans sa politique
    relative au système NX.

    1-Samsung inaugure une nouvelle ligne d’objectifs haut de gamme(La série S)
    tout en faisant l’impasse sur la motorisation ultrasonique SSM déjà vue
    sur d’autres objectifs.

    2-Le zoom 16-50/2-2.8 est globalement une bonne nouvelle mais...
    il est plus lourd que le boîtier NX 30 ! Bonjour l’équilibre...

  • Non, cen’est pas un FF et il faudra se montrer patient d’autant plus que le
    le NX semble marquer le pas sur le plan commercial.
    Toutefois, Samsung a bien indiqué il y a plusieurs années être intéressé par le FF voire le moyen-format.

  • U

    Un titre

    Placez votre texte ici
    Un appareil qui semble bien conçu avec l’emploi des dernières technologies pour une probablement bonne qualité d’image et le plaisir des geeks ... à ceci près que la protubérance du viseur et de l’objectif diminuent l’intérêt d’un tel hybride par rapport à un petit réflex ?

  • Pour une fois, je suis d’accord avec ericP : Samsung fait la,meme erreur que Sony en équipant des boitiers compacts avec des "grosses Berthas" qui effectivement déséquilibrent l’ensemble boitier/optique.
    Autre probleme : l’image de marque de Samsung qui doit encore s’imposer sur un segment autre que bas de gamme. Quant au FF...... Patience. N’oublions pas qu’aujourdhui les apsc représentent encore 91 pçts des parts de marché et les reflex FF seulement 3 pcts.

  • Rien ne vous oblige à utiliser les "grosses Berthas" .

    Vous semblez oublier que l’objectif est interchangeable.

  • @message 7
    Les PDM du FF étaient de 2-3% avant 2012, date de la commercialisation
    des reflex 24x36 "expert".
    Les choses ont changé depuis la sortie des D600/D610, 6D et Alpha7 /7r.
    Selon les infos communiquées par BCN ranking, les PDM des reflex FF
    seraient de 8.7% sur l’ensemble de l’année 2013...
    Les PDM des Alpha7 dans le secteur mirrorless sont apparemment modestes (0.5% des PDM mirrorless) mais l’alpha 7 a été lancé officiellement mi-novembre 2013 et la gamme optique est encore très restreinte.

  • Réponse a "es" re. Grosse Bertha

    En effet, la remarque mettait en avant le déséquilibre physique entre le boitier et le gros zoom, indiquant par là un probleme d’utilisation. Rien de plus, rien de moins. Le risque lors de l’introduction de telles optiques destinées a des boitiers compacts et "légers" est de détourner l’acheteur de l’achat, regardez ce qui s’est passe avec Sony quand les clients ont voulu quitter le compact 18-55 pour a acheter des zooms"plusperformants. Ils se sont tournes soir vers des appareils plus compacts style rx100 soitsont revenus au bon vieux reflex. c’est tout cheque je voulais dire et regair en disant que je ne suis pas obligé del’acheter (ce que je ne ferai jamais, je ne suis pas assez fou), est une remarque qui n’apporte rien au débat et n’avance aucun élément concret par rapport à ce débat ouvert. Ma réflexion montre aussi les limites flagrantes (et les contradictions) d’un tel système. La non adéquation physique entre un boitier et ses optiques dédiées est un vrai probleme, croyez moi.