Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Samyang XP 10 mm f/3,5 : le grand-angle, à la folie

25/02/2019 | Benjamin Favier

Cette focale fixe manuelle a été dévoilée lors de la Photokina 2018 par la firme sud-coréenne. Commercialisation en vue, en monture Canon EF, dans un premier temps.

Présentation

Cinquième optique de la gamme XP chère à Samyang, après les 14 mm f/2,4 et 85 mm f/1,2, ainsi que le 50 mm f/1,2 (le 35 mm f/1,2 n’a pas été commercialisé en Europe), voici le XP 10 mm f/3,5. Parmi les modèles cités, les 50 et 85 mm XP ne sont pour l’instant plus commercialisés en Europe : Zeiss attaque actuellement Samyang devant les tribunaux, car elle estime que les design de ces modèles sont trop similaires à ses propres objectifs. Il faudra donc attendre l’issue du procès pour savoir s’ils seront à nouveau disponibles à la vente dans nos contrées. Le 14 mm f/2,4, en revanche, échappe pour sa part à cet épisode.

Nous savons que la mise au point du XP 10 mm sera entièrement manuelle, comme sur les trois modèles existants. Des contacts permettent d’avoir la confirmation de la mise au point dans le viseur via un témoin lumineux, de gérer l’ouverture depuis le boîtier et d’accéder aux données Exifs. Le diaphragme comporte sept lamelles. L’optique accuse 731 g sur la balance.

Cette focale fixe sera uniquement disponible en monture Canon EF (et couvrira donc le format 24 x 36), dans un premier temps. Fait unique, elle offre un angle de champ de 130°. Une échelle des distances est disponible. Le pare-soleil est intégré, il ne sera donc possible d’utiliser des filtres que via un adaptateur.

D’après Samyang, ce 10 mm a été conçu pour assurer un rendement optimal avec un capteur de 50 Mpxl : nous le testerons donc sur un 5DS R. La formule optique comprend dix-huit lentilles réparties en onze groupes (trois lentilles asphériques, une à haute réfraction, trois extra faible dispersion). D’après les visuels fournis, pas de joint d’étanchéité au niveau de la baïonnette. Le prix s’élève à 1099 €. D’autres modèles vont être annoncés par la marque, dans les semaines à venir…

- Mise à jour caractéristiques à 12h35

- Le site de Samyang

Fiche technique

  • Prix : 1099 €
  • Type : Focale fixe manuelle
  • Focale : 10 mm
  • Monture : Canon EF (24 × 36)
  • Formule optique : 18 lentilles en 11 groupes (3 lentilles asphériques, 1 à haute réfraction, 3 extra faible dispersion)
  • Bague de mise au point : oui
  • Protection tout temps : -
  • Motorisation : -
  • Stabilisation : -
  • Ouverture maximale : f/3,5
  • Ouverture minimale : f/22
  • Diaphragme : 7 lamelles
  • Distance minimale de mise au point : 26 cm
  • Pare-soleil : intégré
  • Diamètre du filtre : -
  • Dimensions (L x ø)  : 98,1 x 95 mm
  • Poids : 731 g

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • « Du XP 10 mm f/3,5, officialisé aujourd’hui, nous ne connaissons pas encore toutes les caractéristiques : poids, dimensions et nombre de lamelles du diaphragme manquent à l’appel. »

    Si si, elles sont disponibles : https://www.samyanglensglobal.com/en/product/product-view.php?seq=406 et cliquer sur l’onglet "Data".

    731 g ; 98,1 mm de longueur x 95 mm de diamètre maximal ; diaphragme à 7 lamelles.

  • Formidable grande nouvelle !
    Mais qu’est-ce-qu’il aura fallu attendre pour passer d’un 13mm à un 10mm : 43 ans de patience !
    Et Nikon a visiblement renoncé à commercialiser son 10/4 AFS qu’il avait pourtant dans ses cartons depuis 2010...(au moins !)

    On sent que les ingénieurs de Samyang ont "transpiré" pour pondre cette focale inédite en reflex mais quel progrès depuis l’infâme 14/2.8 IF ED MC de 2009 !

    La MTF et les premiers samples sont encourageants.

    Il faudra vérifier où se situe les AC en bordure de champ, une difficulté majeure pour ce type d’objectif.

    La distorsion semble bien maîtrisée cette fois-ci (par rapport au 14/2.8 de 2009, les mauvaises langues diront que ce n’était pas difficile !) mais elle n’est pas nulle.
    On ignore égalemement comment elle va se comporter pour des distances réduites de MAP.

    Reste également à vérifier la courbure de champ sur les bords de l’image.
    Enfin, on ignore totalement comment se comportera cet objectif en contre-jour...
    Les premiers samples donnent néanmoins une indication favorable...

    La distance minimale de MAP est relativement forte, d’où un facteur G=0.07 assez modeste pour une focalre fixe.

    Enfin, Samyang a malencontreusement oublié de réaliser une échelle de PDC pour un objectif facturé près de 1100 €.
    Pas trop grave dans la mesure où l’hyperfocale est très facile à trouver :

    0.95m à f/3.5 et 0.6m à f/5.6.

    L’astigmatisme (à en croire la MTF publiée) est assez prononcé comme on pouvait s’y attendre pour ce type d’objectif (HGA).
    L’objectif aura donc un bon rendement au centre de l’image sur 5Ds comme en témoigne la MTF.
    En revanche, en bordure de champ, c’est beaucoup moins sûr.
    D’ailleurs, Samyang n’a pas osé publier ses samples en pleine définition...

    Dernière "bonne" nouvelle : La lentille frontale n’est pas trop grande (env. 75mm de diamètre) ni asphérique : La facture sera donc moins salée en cas de rayure (Ça arrive !)que si vous devez changer la frontale d’un 11-24/4 L...