Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Schneider-Kreuznach annule ses optiques Micro 4/3

09/07/2015 | Franck Mée

Il y a trois ans, l’opticien allemand Schneider-Kreuznach avait annoncé le développement d’objectifs pour le système Micro 4/3. Changement de cap : finalement, ces projets ne verront pas le jour, le constructeur préférant se concentrer sur les optiques de cinéma et de moyen-format.

Un 14 mm f/2, un 30 mm f/1,4 et un 60 mm f/2,4 macro : voici les trois optiques que Schneider-Kreuznach destinait aux Micro 4/3 en 2012. Prévues pour fin 2013, puis reportées, elles sont désormais officiellement annulées : selon Photoscala, la direction de l’entreprise l’a annoncé lors de la conférence annuelle du groupe.

Schneider-Kreuznach explique ce choix par l’importance de ses autres activités : la demande pour les optiques cinéma est importante, la récente gamme Xenon pour appareils photo 24x36 mm demande des ressources, les optiques pour moyen-format sont toujours prisées (notamment par PhaseOne) et l’industrie automobile est gourmande en produits dédiés. Notons à ce sujet que de 20 % du chiffre d’affaires de Schneider-Kreuznach en 2007, la division industrielle est grimpée à 32 % en 2014 – imagerie industrielle et ingénierie de précision ont désormais dépassé photo et cinéma dans les revenus du groupe.

Cette annonce est sans doute une petite déception pour les utilisateurs de Micro 4/3 aimant les optiques haut de gamme, mais ils ne manquent pas d’options alternatives : Panasonic propose un 15 mm f/1,7 et un 14 mm f/2,5 ainsi qu’un 25 mm f/1,4, Sigma un 30 mm f/2,8, Olympus un 60 mm macro

- Le site de Schneider-Kreuznach (en anglais)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Faut dire aussi qu’avec les trois optiques ils proposaient des optiques absentes et très demandées de l’offre existante.
    Un 10 f2 à f2.4 (si très compact), un 12mm f2.8 à f3.5 à décentrement et bascule, un 90-100mm macro, là oui avec ça pas sur qu’ils auraient abandonné sauf peut être le 10 !
    Si Cosina propose des optiques ouvertes à 0.95 ce n’est pas pour se faire plaisir mais pour en vendre

  • Je n’ai jamais cru à l’annonce de Schneider parce que ces optiques n’auraient jamais été compétitives.
    Cette annonce n’est donc pas faite pour me surprendre.
    Le marché du mirrorless n’est pas extensible à l’infini non plus et la concurrence fait rage à tous les niveaux...

  • On doit bien faire le constat : au vu des chutes des chiffres de vente des DSLR et de la stagnation des ventes des mirrorless , les fabricants rationalisent et hésitent à prendre des risques. Aujourd’hui, seule la rentabilité prime, mmême si,cela doit être au détriment de la qualité. Le nikon d750 a encore un autre problème (rappel pour obturateur ) : Je vais revendre tous mes nikon et m’acheter un iPhone 6, c’est plus fiable.