Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Sergio Larrain, ce vagabond géomètre

27/07/2018 | Benjamin Favier

L’éditeur Xavier Barral donne une seconde vie à un manuscrit mythique du photographe chilien de l’agence Magnum, publié en 1963.

Le rectangle dans la main ? C’est l’instrument utilisé par Larrain pour « matérialiser ce monde de fantômes lorsque je rencontre quelque chose qui résonne en moi  ». Une jolie formule glissée dans l’avant-propos de El Rectangulo En la Mano, paru en 1963. Le premier livre du photographe chilien qui se trouve être le deuxième opus de la collection Cadernos Brasileiros, créée par le poète et attaché culturel brésilien Thiago de Mello, alors en poste à Santiago. Par ce biais, il souhaitait améliorer le dialogue entre le Brésil et le Chili.

JPEG - 223.5 ko
Enfants en train de dormir. Photo : Sergio Larrain / Magnum Photos

C’est dans son format d’origine que l’éditeur Xavier Barral donne une seconde vie à cette œuvre. Ce fac-similé de l’édition parue en 63 (les textes sont publiés tels quels, dans la langue de Neruda), s’accompagne d’un livret (en français et en anglais), collé à la belle couverture en toile, muselée par un élastique, comme un carnet. Agnès Sire, directrice artistique de la fondation Cartier-Bresson et auteure de la superbe monographie consacrée au photographe chilien (Sergio Larrain, paru aux éditions Xavier Barral), apporte un éclairage aussi concis que nécessaire sur l’importance de ce livre fondateur dans le parcours de Larrain. L’unique ouvrage retrouvé lors de sa mort, en 2012, parmi les quelques rares documents qu’il avait gardés, nous apprend-elle.

JPEG - 103.4 ko
Filles. Photo : Sergio Larrain / Magnum Photos

Elle pointe aussi les paradoxes de l’artiste, né dans un milieu bourgeois et cultivé, mais qui n’avait d’yeux que pour les déshérités et mendiants sur les collines de Valparaiso. Ou encore son amour du rectangle et de la géométrie, alors qu’il s’autorise des errements infiniment poétiques sur ses compositions. Ascète et chantre du dénuement, il avait pourtant soigneusement entreposé ses archives chez Magnum. Perfectionniste, il aurait sans doute adoubé la qualité d’impression de cette heureuse réédition.

- El Rectangulo En La Mano
- Par Sergio Larrain
- Éditions Xavier Barral
- 44 pages, 12 x 18 cm, 35 €

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.