Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Serif Affinity Photo : débarquement sous Windows

10/11/2016 | Laurent Katz

Lancé en 2015 dans l’univers Apple, le logiciel de conversion Raw, de retouche et de photomontage arrive sur PC dans une version bêta ouverte au public, similaire à la mouture 1.5 sous macOS.

Affinity Photo, depuis son lancement, a évolué avec une version 1.4 qui a apporté l’assemblage panoramique, des extensions pour Apple Photos, la personnalisation des raccourcis-clavier, un filtre antibrume. C’est en mouture 1.5 qu’arrive la version Windows (et la version macOS). Elle apporte des améliorations à la fusion HDR et une interface remodelée pour le mappage tonal. Le focus stacking, consistant à fusionner des images prises avec des mises au point différentes, pour accroître la profondeur de champ, sera introduit ainsi qu’une nouvelle manière d’éditer des images sur 360°. Plus des macros et le traitement par lots.

Cela fait beaucoup d’apport, mais du côté visionneuse et catalogueur, rien sous le soleil pour 2016, Affinity Photo pour iPad et Affinity Publisher (mise en page) étant prioritaires. Mais en 2017, cela pourrait devenir d’actualité. On imagine mal que l’éditeur puisse faire l’impasse sur une visionneuse, au minimum à l’image d’un Adobe Bridge, pour servir de point d’entrée aux différents logiciels. Voir un outil de catalogage intégré à Affinity Photo sous la forme d’un Persona, la structure adoptée pour compartimenter les pans fonctionnels du logiciel. En tout cas, c’est cela paraît indispensable pour lutter contre la concurrence qui joue la carte du flux de travail le plus complet possible.

JPEG - 211.4 ko
L’interface offre une multitude de palettes, mobiles ou calées en bordure, au choix, et une complète gestion des calques (cliquer pour agrandir).
(photo Affinity)
JPEG - 312.3 ko
Le module de développement offre des corrections optiques manuelles et des affichages statistiques sur l’image issus du monde de la vidéo, ici la Parade RVB (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

C’est par l’intermédiaire d’une version préliminaire accessible gratuitement au plus grand nombre que la phase finale de mise au point est lancée. Une fois le logiciel commercialisé, ce n’est que 49,99 € qu’il faudra payer.

Une version pour l’iPad Pro est en cours de développement, usant du stylet tactile. Pour avoir pu y jeter un œil rapide lors de la Photokina, on constate qu’elle ressemble fortement à la version pour ordinateur. À ce jour, rien n’est prévu pour un portage sous Android.

- Le site d’Affinity
- Le site consacré à la gamme Affinity

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages