Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Serif Affinity Photo : sur les traces de Photoshop ?

18/02/2015 | Laurent Katz

Affinity Photo ne sort ni du néant ni d’un nouvel éditeur. C’est le fruit de Serif, société d’outre-Manche qui offre une gamme complète de logiciels graphiques, allant de la création de sites Web au montage vidéo en passant par la photo avec PhotoPlus, PanoramaPlus, Photo Projects et PhotoStack. En ligne de mire, les photographes experts.

Pour l’instant, Affinity, le nom de famille de cette série de logiciels, est réservé à l’univers Apple. La lignée comporte un programme de dessin vectoriel Affinity Designer, concurrent d’Illustrator CC 2014 d’Adobe. Plus le tout récent Affinity Photo pour le développement des fichiers Raw, la retouche et la création et bientôt Affinity Publisher, pour la mise en page dans sur les traces d’Adobe InDesign CC 2014.

JPEG - 256.8 ko
Les palettes sont détachables, certaines montrant des minis vignettes de prévisualisation (cliquer pour agrandir).
Photo LK

Affinity Photo fait évidemment penser à PhotoPlus du même éditeur, avec une interface graphiquement plus soignée, aux nuances de gris ajustables. Qui se gère au sein d’une unique fenêtre, « à la Gimp » avec des fenêtres éparpillées façon puzzle, comme le fait Gimp par exemple. La bêta version ne montre pas d’outils de catalogage. La surprise pourrait venir de l’intégration ou de la fourniture d’une déclinaison de PhotoPlus Organizer. La section développement Raw est fort complète dans son traitement de la luminosité, des couleurs et du contraste. Serif joue la carte professionnelle, avec le traitement 16 bits, la gestion des couleurs, l’épreuvage logiciel à l’écran, le travail en modes CMJN et en Lab. L’éditeur revendique l’utilisation des fichiers PSD et des plug-ins 64 bits de Photoshop. Tout cela pour un prix modeste, puisque l’application est annoncée à 49,99 $ sur l’App Store (probablement pour 44,99 € si l’on se réfère aux tarifs d’Affinity Designer), installable sur deux ordinateurs et mise à jour deux ans durant sans frais supplémentaires. Il s’avère que Serif envisage aussi le développement sous Windows et iOS, mais pas avant la mise en place des logiciels sous OS X .

JPEG - 177.7 ko
Affinity Photo offre une gestion complète des calques, avec de nombreux modes de fusion et des effets spéciaux (cliquer pour agrandir).
Photo LK
JPEG - 303.3 ko
Un filtre d’éclairage ajoute une ou plusieurs lumières finement paramétrables (cliquer pour agrandir).
Photo LK

Au chapitre des fonctions, Affinity Photo propose une gestion des calques avec masque de fusion et calques d’ajustements, un historique, des outils texte, peinture et dessin, des filtres et effets. Les commandes de sélection sont prolongées par des ajustements du contour… comme le fait Photoshop. Des outils pour effectuer des corrections optiques sont présents, mais pour l’heure, elles ne reposent pas sur des profils comme le pratiquent DxO Optics Pro ou Camera Raw. Mais il faut admettre que pour quelques dizaines d’euros, le pari que tente Serif est tentant, sinon audacieux.

- Le site de Serif
- Le site consacré à la gamme Affinity (en anglais).

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.