Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Sigma 12 24 mm : le verdict

13/12/2011 | SEPULCHRE Jean-Marie

LE VERDICT

- Caractéristiques :

Ce zoom présente l’angle le plus large du marché en format 24 × 36 et pourra rendre de grands services en reportage « rentre dedans », à condition d’user d’un boîtier acceptant de monter en ISO, car il manque de luminosité même à sa focale la plus courte. En paysage par contre on est habitué de fermer les ultra grands angles autour de f/11 !

- Fabrication :

La construction est sérieuse, un étui et un bouchon de prolongation du parasoleil pour le format APS sont livrés avec l’objectif. Visiblement tout l’investissement passe dans les verres spéciaux, car l’objectif est de présentation très sobre voire triste, mais avec une peinture sans doute plus durable que l’ancien revêtement duveteux des Sigma haut de gamme.

- Ergonomie :

L’autofocus est précis et rapide malgré la luminosité bien limitée. Le zooming est aisé et la mise au point manuelle, souvent usitée en grand angle, est parfois délicate en faible lumière car l’image devient très sombre, heureusement l’assistance électronique implantée sur les Nikon pro est sans reproche.

- Qualité optique :

Pour la netteté en usage reportage on peut retenir l’ouverture de f/5,6 comme un réglage passe partout, mais pour un excellent piqué sur tout le champ en paysage nous conseillerons plutôt f/11. Le vignetage est bien visible et la distorsion nécessitera des corrections soignées, mais l’image est très propre et les logiciels internes Nikon ne laissent passer aucune trace d’aberration chromatique.

- Rapport qualité prix :

Le prix public franchit la barre psychologique des 1 000 € alors qu’il ne semble pas très pro par sa luminosité modérée, mais il offre en contrepartie un angle de base nettement plus large que son seul concurrent Nikon qui est plus pro mais aussi deux fois plus cher. Le piqué sur les bords et angles est moins élevé mais avec un peu de correction logicielle il sera très intéressant en paysage et reportage.

NOTE GLOBALE : 8 / 10

"Ce qu’on a aimé"

- l’angle le plus large pour capteur 24 × 36
- image propre et contrastée
- piqué très élevé au centre et zone des tiers pour le reportage

"Ce qu’on a moins aimé"

- vignetage et distorsion nécessitant des corrections
- manque de piqué sur les bords et angles en paysage haute définition
- on aimerait gagner en luminosité

MDLP N°42, Janvier Février 2012
- Retrouvez l’intégralité de notre test du Sigma 12 24 mm f/4,5-5,6 II DG HSM dans notre numéro quarante-et-un du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque.
- Lire le sommaire du N° 42 de MDLP

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages