Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Sigma 14 mm f/1,8 DG HSM Art [BONUS MDLP N°104]

14/03/2018 | Jean-Marie Sépulchre


La rédaction vous livre l’intégralité des mesures réalisées par Jean Marie Sépulchre dans le cadre du test consacré ce mois-ci au Sigma 14 mm f/1,8 DG HSM Art au sommaire du numéro 104.

ACHETER EN LIGNE LE N°104 du MondedelaPHOTO.com [MDLP]
132 PAGES - AVRIL 2018 - 6,00 €
TEST EXCLUSIF CANON EOS 6D Mark II : LAPONIE, le reportage de l’extrême. Deux lecteurs au-delà du cercle polaire, leurs récits ■ Nouveautés 2018 : FUJIFILM X-H1, Sony, A7R III, Panasonic Lumix GX9, Pentax K-1 Mark II, Tamron 28-75 mm f/2,8 Di III, Sigma 14-24 mm f/2,8 Art ! ■ GRAND FORMAT : au cœur des spectacles vivants avec la photographe Agathe Poupeney ■TUTORIELS : Dxo Photo Labs 1 [2 tutoriels] ■ Lightroom CC [1 tutoriel] ■ TESTS : Panasonic Lumix GH5s ■ Olympus Pen E-PL9 ■ X-Rite i1 Studio ■ Benro Slim ■ Benro Incognito ICB 100 ■ Canon EF 85 mm f/1,4L IS USM ■ Sigma 14 mm f/1,8 DG HSM Art ■
Cliquez sur ce lien pour le commander (envoi sous 48 heures)
NOUVEAU : MDLP est disponible sur tablette (iOs & Androïd)
NOUVEAU ! ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT DE DURÉE
MDLP lance en 2018 une offre d’abonnement sans engament de durée sur sa version numérique (disponibles smartphones, tablettes et ordinateurs). Vous êtes libre de résilier ou suspendre à tout moment votre souscription par l’envoi d’un simple émail à l’adresse émail à abonnement@lemondedelaphoto.com Afin de vous faire découvrir cette offre et cette nouveau mode pour vous procurer votre magazine préféré, nous vous proposons une offre préférentielle : vous payez 1€ le premier numéro, puis 3,90 € les numéros suivants. Paiement par CB 100% sécurisé par la société Générale. Cliquer sur ce LIEN pour bénéficier de cette offre.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Bonjour à tous,
    Il faudrait regrouper les commentaires sous la même page : la première ou plus logiquement, la dernière.
    Bonne soirée.

  • Bonjour à tous,
    Merci pour cet article qui m’a beaucoup intéressé, car j’hésite à acheter cet objectif.
    Petite question : vous dites qu’il n’est pas forcément utile d’avoir un objectif 14mm qui ouvre à 1,8 car les paysagistes ont plutôt tendance à fermer le diaphragme afin d’avoir un meilleur piqué. Mais qu’en est -il de l’astrophotographie ?
    Un objectif f/1,8 est toujours utile dans ce type de conditions et permet d’éviter la montée en ISO, surtout sur les vieux boîtiers qui ont tendance à générer du bruit plus facilement. Comparé à un Canon 14mm f/2,8, le Sigma est plus lumineux et surtout beaucoup moins cher (en moyenne -600€), même si j’imagine que le piqué doit être un peu moins bon. Mais la différence est-elle justifiée ?
    Cordialement,
    Julien

  • @Jubin
    Le 14/1.8 DG Art Sigma bénéficie surtout de 2 technologies qui en fait le meilleur du marché :
    Une lentille asphérique frontale de grand diamètre moulée (canon possède la technologie des asphériques de grand diamètre...mais polie par MCN, une technique plus coûteuse et ça se ressent sur le tarif de son 11-24/4 L),
    ce qui lui permet d’afficher la meilleure distorsion jamais affichée sur un 14mm pour reflex (Avant, les opticiens faisaient encore confiance aux formules symétriques pour réduire la distorsion de leur UGA, donc inapplicables aux reflex). La distorsion du 14/2.8 L II avec sa technologie de 2007, doit se contenter d’une disto de 2% à l’infini...ou alors faire confiance au logiciel de correction automatique de la distorsion sur les boîtiers récents.

    L’autre technologie, c’est l’usage systématique des verres FLD qui fait que la correction des AC latérales est moins bonne sur le 14/2.8 L II (qui se contente de verres UD moins performants-les verres S-UD utilisés par Sigma n’existant pas encore à l’époque au moment de la commercialisation du 14 L II) que sur ce 14/1.8 DG ART.
    Enfin toutes ces technologies permettent à Sigma d’offrir pour la première fois une ouverture de f/1.8 sur un 14mm.
    Une permière mondiale. Les perfs flanchent dans les bords de l’image dans les grandes ouvertures mais il me semble que cette "faiblesse" peut être relativisée quand on compare les perfs d’un 14/2.8 L 1 de 1991 (qui n’avait pas de verre UD à l’époque, Canon n’ayant pas jugé cette technologie utile sur les reflex argentiques.
    On peut d’ailleurs se faire une idée de perfs de ce 14/1.8 DG Art grâce aux samples qui ont été publiés sur plusieurs sites (en pleine définition SVP !).

    Si on devait absolument chercher un défaut à cet objectif, c’est effectivement son poids/encombrement.
    À chacun de voir ce qui lui convient mais le rapport Q/P plaide laaaaargement en faveur du Sigma et je ne pense pas non plus que cet objectif perdra beaucoup sur la décote (Un des arguments traditionnellement avancés pour justifier les objectifs de marques aux dépens de ceux des indépendants.).

    Bref, chez Canon/ Nikon (dans ce créneau optique ), y ’a moins bien mais c’est plus cher !