Publié le : 14/05/2013

Sigma 17-70mm f/2.8-4 DC OS HSM Contemporary, Le piqué

Le piqué

Le piqué a été mesuré avec un Nikon D7100 de 24 millions de pixels, définition actuellement la plus sévère du marché avec les Sony NEX7 ou Alpha 65 et 77 : ce type de capteur présente une résolution optique de 125 paires de lignes au millimètre. Il est à noter que le réglage de base du D7100 vise la douceur, nous avons mesuré déjà pas mal d’optiques sur ce boîtier et un piqué affirmé nécessite une netteté de grade 4, ou l’utilisation du Picture control « Paysage », situation que nous avons déjà rencontré sur les Canon à petit capteur 18 Mpix qui eux aussi sont utilisés en style paysage pour nos essais de netteté.

Dans ces conditions le piqué du Sigma 17-70 mm est tout simplement remarquable, atteignant le maximum pour une taille de tirage de 40 × 60 cm (A2) à toutes les focales de pleine ouverture à f/11, car il faut éviter la position f/16 pour cause de diffraction. Il est à noter cependant que ce piqué parfait à courte distance se dégrade dans les coins de l’image à 17 mm et plus grande distance, en paysage urbain à la plus courte focale nous conseillons l’ouverture de f/8 alors qu’en reportage ou en gros plan la position f/2,8 est déjà percutante.


Ci-dessus : la carte de piqué pour le format 40 × 60 cm : les cases bleues indiquent les très bons et excellents résultats en matière de netteté.

Piqué détaillé par focale

- 17 mm :


Ci-dessus : Graphique détaillé du piqué à 17 mm selon l’ouverture (mesures pour le format 40 × 60 cm)

- 35 mm :


Ci-dessus : Graphique détaillé du piqué à 35 mm selon l’ouverture (mesures pour le format 40 × 60 cm)

- 70 mm :


Ci-dessus : Graphique détaillé du piqué à 35 mm selon l’ouverture (mesures pour le format 40 × 60 cm)

Pourquoi pas le 17-50 mm f/2,8 ?
Sigma commercialise un autre trans-standard intéressant, le 17-50 mm f/2,8 constant, qui peut être complété dans la même marque d’un 50-150 mm de même ouverture. Pour avoir eu la possibilité de mesurer ce 17-50 mm en même temps que le 17-70 mm de nouvelle génération sur le même Nikon D7100, nous avons noté que le plus lumineux, qui est aussi plus cher, présente un rendement moins bon en courtes focales sur les bords de l’image. Mais on peut penser que ce 17-50 mm va aussi subir une cure de jouvence dans le cadre du renouvellement de la gamme Sigma, et il reste dès maintenant attractif en occasion.
Retrouvez l’intégralité de notre test du Sigma 17-70mm f/2.8-4 DC OS HSM Contemporary dans notre numéro 56 du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque.

- Lire le sommaire du numéro 56 de MDLP

- Acheter le numéro 56 de MDLP

Les autres pages de l'article

01
02
03
04
05
06

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires liés à cet article

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

[
0
]