Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Sigma 24-70 mm f/2,8 DG DN Art : en développement

06/11/2019 | Benjamin Favier

Après le 14-24 mm f/2,8 DG DN Art, Sigma lève le voile sur un autre zoom en montures Leica L et Sony FE.

Présentation

Il s’agit d’une déclinaison du zoom transstandard 24-70 mm f/2,8 de la série Art. Mais contrairement au modèle existant, prévu pour les montures Canon EF, Nikon F et Sigma, l’objectif annoncé aujourd’hui ne possède pas de stabilisation optique (OS) : la majorité des hybrides adoptant la monture L sont dotés d’un système de stabilisation sur cinq axes… mais pas le FP, hybride 24 x 36 en monture L signé Sigma.

Encore au stade de développement, ce zoom se démarque de son prédécesseur sur pas mal de points. La formule optique (dix-neuf éléments en quinze groupes) comportera huit éléments en verres spéciaux à faible dispersion (six FLD et deux SLD), en plus de trois lentilles asphériques. La distance minimale de mise au point (37 cm sur le premier 24-70 mm) variera, selon que l’on soit au grand-angle (18 cm) ou au téléobjectif (38 cm), avec des rapports d’agrandissement respectifs de 1:2,9 et 1:4,5. Au niveau de l’autofocus, Sigma précise une compatibilité avec la fonction de suivi de l’œil, disponible chez Sony et Lumix. Le diaphragme ne comporte plus neuf, mais onze lamelles, comme sur le 14-24 mm f/2,8 DG DN Art.

La construction s’annonce robuste, avec des joints d’étanchéité pour prévenir l’intrusion de poussières ou de projections d’eau. Sur le fût, une touche AFL pourra être programmée depuis le boîtier.

La date de sortie et le prix ne sont pas encore connus.

- Le site de Sigma

Fiche technique

  • Montures : Leica L et Sony FE
  • Formule optique : 19 éléments, 15 groupes
  • Tropicalisation : oui
  • Bague de mise au point : mécanique
  • Échelle des distances : oui
  • Motorisation : oui
  • Stabilisation : -
  • Ouverture maximale : f/2,8
  • Ouverture minimale : f/22
  • Diaphragme : 11 lamelles
  • Distance minimale de mise au point : 18-38 cm
  • Pare-soleil : fourni
  • Étui : oui
  • Diamètre filtre : 82 mm
  • Longueur : 122,9 mm
  • Diamètre : 87,8 mm
  • Poids : 835 g

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • L’exemple même de la légèreté et de la compacité FF comme Éric P les aime....

  • @1
    Ne demndez pas l’impossible non plus !
    Si vous voulez un 24-70 plus léger et au niveau des 16-55/2,8 APSC, vous prenez un 24-70/4 LIS Canon EF qui est plus léger que le Fuji avec une ouverture apparente en moins.

    Pour en revenir à ce 24-70/2,8 DG DN Sigma, il serait au niveau des meilleurs zooms transtandards en 24x36.
    (À en croire les courbes MTF publiées par Sigma) tout en étant légèrement plus léger que le Canon de 2002,
    soit -115g . C’est toujours ça de gagné.

    Vu le nombre de verres spéciaux utilisés dans ce zoom, la clientèle concernée acceptera volontiers de porter ce zoom,
    Les samples fournis par ce Sigma montrent que ce zoom peut tenir la résolution d’un capteur de A7R IV,
    soit 60 M. Ça va....

    Pour les zooms des petit sformats, c’est la soupe à la grimace !

  • @2
    je ne crois pas à la soupe à la grimace.
    le 12-40 olympus est remarquable et bien plus léger que tous ces gros machins. C’est à dire que ce n’est certes pas au niveau du FF mais c’est incomparablement plus léger et compact. Donc, en fonction des besoins , on choisira l’un ou l’autre.

  • @3
    Le Zuiko 12-40/2.8 MZD pèse tout de même 382g pour n’être en réalité
    qu’un équivalent 24-80/5,6 en FF ; ça fait belle lurette que ce genre de zoom a disparu des étagères du 24x36...
    Pour 450g de plus (à moins de souffrir d’un terrible lumbago !) et un tarif non divulgué mais qui sera voisin de ce Zuiko (La version reflex du 24-70 se négocie actuellement autour de 1170 €), vous aurez accès à des images bien plus piquées :
    Aujourd’hui les 60 MP du Sony A7 R IV, demain les 80/85 MP des futurs Canon RF HD
    ...tandis que le capteur MFT restera cantonné à 20 MP...

    Le rapport Q/P joue incontestablement en faveur de Sigma...

  • @Eric_p.
    Tarif voisin ?
    Ouioui, plus de 600€ de différence, alors que 12-40mm f2.8 peut être acheté en kit.
    Il y a beaucoup de gens qui achètent un appareil (vous savez le marché des petits capteurs qui représentent au moins 80% du marché en terme de volume) , mais ne mettrons jamais la moitié d’un SMIC dans un objectif.

    Le meilleur rapport qualité côté Zoom est le Nikon 24-70mm F4 vendu en kit (sur z6 ou z7) et le Tamron 28-75mm (à utiliser sur un 24mp).

  • @pepou
    Ah, s’ils ne mettent pas la moitié d’un SMIC dans un objectif, alors ils n’achètent pas un 12-40/2.8 !!!
    De toute manière, la comparaison objectif de marque/ objectif indépendant est généralement défavorable aux "grandes marques".
    La meilleure preuve, c’est qu’aujourd’hui, au moins au Japon (!), Sigma vend plus d’objectifs (mais moins que Canon) que Nikon !

    Le seul argument qui joue encore en faveur des petits formats, c’est le coût apparemment mins élevé des boîtiers par rapport au FF. Une comparaison qui se retourne contre eux pour des clients désireux de se construire une gamme optique....

  • @eric_p
    Juste pour information.
    Au Japon (pays où je vis), en achetant le 12-40mmf2.8 avec un appareil, on l’obtient en ajoutant un extra de 270-420€ (selon le modèle).

  • @pepou (m-7)
    Le prix d’appel du 12-40/2,8 MZD était de 999 € (juillet 2014).
    Effectivement, on peut trouver désormais ce zoom à 491 € (offre à la FNOUC)
    et le tarif de ce zoom est désormais significativment plus faible que son "concurrent direct" (le 12-35/2,8 OIS Panasonic) vendu chez Mapcamera à 94000 JPY TTC Vs 78991 JPY pour le Zuiko...

    Olympus a dû se rendre compte qu’il avait trop "salé" la soupe ou bien songe-t-il à un remplaçant en
    abaissant discrètement le tarif pour laisser place à son successeur ?

    Ceci dit, on trouve dans la même boutique un 24-70/2,8 VC USD G2 Tamron pour 106.000 JPY TTC
    (Le Sigma est visiblement trop récent pour rentrer la course aux bas tarifs)

  • La technique qui consiste à bricoler un tube allonge sur un objectif prévu pour reflex commence à se voir.

  • @4
    je ne comprends pas comment vous pouvez écrire qu’un 24-80 (équivalent 12-40) serait moins intéressant qu’un 24-70 au range plus court ??
    Enfin, un 12-40 f2,8 , c’est un f2,8 pas un f5,6
    De nombreux spécialistes ont bien démontré l’inanité des « debats » au sujet des m43 vs FF. Ils ont aussi démontré techniquement que l’ecart de deux diaphragmes est pure théorie et que dans là pratique, ce n’est pas le cas.
    La note en 1 ne visait qu’a s’interroger sur la pertinence voire peut être l’impossibilité technique de certaines firmes à produire des optiques véritablement compactes pour des mirrorrless, sinon où est l’intérêt de s’équiper en mirrorrless plutôt qu’en dslr ?