Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Sigma Art 35 mm f/1,4 DG HSM : sur le terrain

17/04/2013 | Jean-Marie Sépulchre

LE TEST DES BRIQUES

Réalisé avec le Canon 5D Mark III sous un éclairage crépusculaire qui est très sévère pour les optiques, notre essai montre une concordance avec les résultats obtenus sur mire : dès la pleine ouverture le piqué au centre est très élevé, mais il faut fermer le diaphragme pour obtenir un résultat de haut niveau dans les coins de l’image.


- Ci-dessus : Scène de test dont on retient le centre et le coin supérieur gauche





- Ci-dessus : Extraits 100% écran des essais à f/1,4 et f/5,6

Sur le terrain

Nous avons essayé le Sigma 35 Art à pleine ouverture avec notre Canon 5D Mark III afin de vérifier si le piqué était suffisant en zones de tiers, afin de ne pas être contraint à centrer toujours son sujet, et si les flous d’arrière plan étaient harmonieux. Dans les deux cas, le test était concluant, et bien entendu à prise de vue réelle à pleine ouverture la faiblesse des angles n’a aucune importance, puisque cette zone de l’image est noyée dans le beau flou d’arrière plan.


- Ci-dessus : Scène de test à f/1,4 mise au point à gauche


- Ci-dessus : Extrait 100% écran de la zone de mise au point


- Ci-dessus : Scène de test à f/1,4 gros plan mise au point au centre


- Ci-dessus : Extrait 100% écran de la zone de mise au point


- Ci-dessus : Progressivité des flous en avant plan et arrière plan à f/1,4

Retrouvez l’intégralité de notre test du Sigma Art 35 mm f/1,4 DG HSM dans notre numéro 55 du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque.

MDLP No 55, Daté Mai 2013, 132 pages, 6€

- Lire le sommaire du numéro 55 de MDLP

- Acheter le numéro 55 de MDLP

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.