Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Sigma : précisions pour les possesseurs d’EOS R ou Nikon Z

31/10/2018 | Benjamin Favier

La marque poursuit ses tests sur les hybrides plein format Canon et Nikon et publie une liste d’optiques pleinement compatibles, pour chaque système. Et apporte quelques précisions sur les réglages à effectuer pour un fonctionnement optimal.

Après une première annonce début octobre, dans laquelle Sigma indiquait n’avoir constaté aucun problème de « fonctionnement général », en utilisant ses optiques récentes sur les Nikon Z avec la bague FTZ, elle livre cette fois une liste d’optiques pleinement compatibles. Les optiques testées et approuvées figurent sur le site de la marque, dans les catégories DG (pour le format 24 x 36) et DC (APS-C). En revanche, Sigma indique avoir constaté des dysfonctionnements sur quatre modèles : 24-35 mm f/2 DG HDM Art ; 50 mm f/1,4 DG HSM Art ; 85 mm f/1,4 DG HSM Art et APO 800 mm f/5,6 EX GD HSM.

Pour le zoom, il arriverait ainsi que l’enregistrement de séquences vidéo s’arrête brusquement ; en utilisant le 50 mm, en faisant le point, alors que le sujet est noyé dans le flou, la réponse de l’AF est qualifiée « d’intermittente » ; avec le 85 mm, il peut y avoir des problèmes de surexposition en ouvrant le diaphragme, à partir de f/5,6 ; quant au 800 mm, il est tout simplement recommandé de faire le point manuellement.
Pour les trois optiques de la série Art, Sigma précise qu’une mise à jour de firmware est à l’étude, pour résoudre les problèmes mentionnés. En revanche, pas pour le 800 mm.

Pour les utilisateurs des zooms 17-50 mm f/2,8 EX DC OS HSM, 17-70 mm f/2,8-4 DC Macro OS HSM Contemporary, 18-200 mm f/3,5-6,3 DC Macro OS HSM Contemporary, 18-250 mm f/3,5-6,3 DC Macro OS HSM et 24-105 mm f/4 DG OS HSM Art, Sigma indique qu’il faut impérativement activer la stabilisation VR intégrée dans les Z6 et Z7 et désactiver le mode d’extinction automatique, pour que tout fonctionne. Par ailleurs, avec tous les objectifs OS (stabilisés) de la marque, Sigma recommande d’activer à la fois le système VR des Nikon Z, et la stabilisation optique, pour une efficacité maximale.

Du côté de l’EOS R

Les possesseurs d’optiques Sigma et du Canon EOS R liront attentivement la note dédiée à ce système. De la même manière qu’elle l’a fait pour les Nikon Z, la marque souligne un bon « fonctionnement général » des optiques en monture EF ou EF-S, une fois montées sur une bague pour EOS R. Mais elle préconise les réglages suivants : dans les menus de l’EOS R, au niveau des corrections optiques, il faut désactiver la fonction « Optimiseur d’objectif numérique ».

Une fois celle-ci sur Off, il sera possible d’accéder aux corrections automatiques suivantes, avec certaines optiques Sigma, listées ici : « Correction de l’éclairage périphérique » ; « Correction de la distorsion » ; « Correction de l’aberration chromatique ». Si vous utilisez un objectif qui ne figure pas sur cette liste, il faut régler toutes ces fonctions sur Off. Par ailleurs, si vous employez des optiques APS-C (DC), le recadrage ne s’effectue pas automatiquement. Il faudra donc sélectionner ce mode dans les menus. Sigma indique qu’elle poursuit ses tests et fournira plus d’information prochainement, sans estimation de date.

- Le site de Sigma

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • La plupart des photo-consommateurs s’en moquent car depuis un certain temps ils ont l’expérience des èrrements FUJI-SONY...
    Alors R X Y ou Z ils vont attendre que les premiers geeks râlent avant de se vouer à un nouveau système !
    Et puis les objectifs adaptables avec des bagues c’est un peu comme un plâtre sur une jambe de bois...
    Les photographes ne sont pas tous des pigeons à rotir ; certains sont de vrais pitt-bulls :)