Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Sigma repositionne le tarif de ses appareils « Merrill »

30/10/2013 | Pascale Brites

Le fabricant nippon rencontre bien des difficultés dans la commercialisation de ses appareils compacts et reflex. Annoncés à des prix très élevés, justifiés selon Sigma par la spécificité de leurs capteurs Foveon de 46 Mpxl, les DP1 Merrill, DP2 Merrill, DP3 Merrill et SD1 Merrill voient aujourd’hui leur tarif chuter.

Tarifs


Le Sigma SD1 Merrill vu de dos.

Annoncé à 7 000 € lors de sa sortie en 2011, le SD1 avait vu son prix ramené à près de 2 000 € et son nom actualisé en SD1 Merrill l’année suivante, au moment de la sortie des DP1 Merrill et DP2 Merrill.

Au printemps, à l’annonce du DP3 Merrill, le constructeur nippon a mis en place une offre de remises pouvant atteindre 500 € et valable sur toute sa gamme d’appareils compacts et reflex, pour les possesseurs d’un appareil Sigma uniquement.


Le Sigma DP1 Merrill vu de face.

Aujourd’hui, c’est le prix de vente conseillé de ces quatre appareils qui est cassé. Il passe de 2 049 € à 999 € pour le SD1 Merrill nu et de 2 599 € à 1 299 € en kit avec le 17-50 mm f/2,8 DC OS HSM EX, soit une réduction de 50% environ.
Quant aux DP1 Merrill, DP2 Merrill et DP3 Merrill, ils passent de 949 € à 579 €, soit une baisse d’environ 40%.

Un tarif certes beaucoup plus attractif, qui démontre cependant les difficultés que rencontre le fabricant dans la commercialisation de ses appareils aux capteurs de qualité, mais à l’ergonomie et aux performances en retrait par rapport à la concurrence.

- le site de Sigma

- MISE À JOUR LE 31 OCTOBRE À 14H45 : Le tarif des DP1 Merrill, DP2 Merrill et DP3 Merrill, initialement annoncé à 549 € par Sigma, est en fait de 579 €. L’article a été mis à jour pour intégrer cette correction.

Fiche technique SD1 Merrill

- Capteur : Foveon Cmos X3 23,5 x 15,7 mm, 3 x 15,4 Mpxl
- Protection du boîtier : Joints antipoussière et antiruissèlement
- Stabilisateur : Non
- Antipoussière : Filtre avec joint recouvrant le capteur
- Définition : [3/2] 4 704 × 3 136 pixels
- Vidéo : Non
- Sensibilité : 100-6 400 Iso
- Bracketing sensibilité : Non
- Formats de fichiers : Jpeg, X3F (12 bits)
- Espace de couleurs : NC
- Monture : Sigma SA, coeff. 1,5x
- Mise au point auto. : Auto simple, continu, prédictif, sur 1 ou 11 zones
- Illuminateur AF : Oui
- Mode d’exposition : PASM
- Mesure de l’exposition : évaluative (77 zones), centrée (10 %), pondérée centrale, ponctuelle (1 %)
- Plage d’exposition : 1-20 IL
- Compensation d’exposition : +/- 3 IL par 1/3 IL
- Bracketing d’exposition : 3 (+/- 3 IL) ou 5 vues (+/- 1,7 IL), par 1/3 IL
- Vitesse : 30 s-1/8000e s
- Vitesse de synchro X : 1/180e
- Rafale : 5 im/s (7 images)
- Retardateur : 2s, 10 s
- Balance des blancs : Auto, prédéfinie (6), personnalisée (1)
- Bracketing balance des blancs  : Non
- Réglages divers : Modes Couleurs
- Prise flash : Oui
- Contrôle du flash : S-TTL
- Flash intégré : NG 11 (couverture 17 mm)
- Compensation d’exposition au flash : +/- 3 IL par 1/3 IL
- Commentaires sonores : Non
- Visée : reflex par pentaprisme, 98 %, 0,95x, 18 mm
- Moniteur : 3 pouces/460 kpts
- Écran LCD de contrôle : Non
-  LiveView : Non
- Modes d’affichage : Zoom, Index (9 vues), hautes lumières, histogramme
- Stockage : CF compatible UDMA 6
- Interfaces : Hi-speed USB, vidéo composite, prise alimentation, prise télécommande, récepteur télécommande IR
- Personnalisation : 3 configurations
- Divers : -
- Télécommande : NC
- Logiciels : SIGMA Photo Pro 5.
- Accessoires fournis : Accu, chargeur, câbles
- Alimentation : Accu Li-Ion
- Dimensions : 145,5 x 113,5 x 80 mm
- Poids : 700 g (sans accu ni carte)

DP1 Merrill et DP2 Merrill

- Capteur : Cmos Foveon X3 15,3 Mpxl effectifs (4800×3200 ×3 couches)
- Boîtier : sans protection
- Définition maxi : [3/2] 4704×3136 pixels
- Format de fichier : Raw, Jpeg, AVI, Wav
- Vidéo maxi : VGA (320 x 240p)
- Zoom : 19 mm f/2,8 (28,5 mm en équiv. 24 x 36) pour le DP1 ; 30 mm f/2,8 (45 mm en équiv. 24 x 36) pour le DP2
- Mode macro : nc
- Mise au point : Mesure evaluative, mesure moyenne pondérée central, spot
- Stabilisation : -
- Viseur : VF-21 (optique) en option
- Écran : LCD 3 pouces/920 kpts
- Modes d’exposition : PASM
- Sensibilités : 80–800 Iso (80-3 200 en Raw)
- Vitesses : 15 s-1/2 000 s
- Rafale : nc
- Flash : oui
- Stockage : SD, SDHC
- Sorties : Hi-speed USB, audio, vidéo
- Alimentation : 1 accu Li-Ion BP-41
- Dimensions L x P : 121,5 x 64,3 mm (DP1) ; 121,5 x 59,2 mm (DP2)
- Poids : 340 g (DP1) ; 330 g (DP2)

DP3 Merrill


- Capteur : Cmos Foveon X3 15,3 Mpxl effectifs (4800×3200 ×3 couches)
- Boîtier : sans protection
- Définition maxi : [3/2] 4704×3136 pixels
- Format de fichier : Raw, Jpeg, AVI, Wav
- Vidéo maxi : VGA (320 x 240p) ; 30 im/s
- Zoom : 50 mm f/2,8 (75 mm en équiv. 24 x 36)
- Mode macro : nc
- Mise au point : Mesure evaluative, mesure moyenne pondérée central, spot
- Stabilisation : -
- Viseur : VF-21 (optique) en option
- Écran : LCD 3 pouces/920 kpts
- Modes d’exposition : PASM
- Sensibilités : 80–800 Iso (80-3 200 en Raw)
- Vitesses : 15 s-1/2 000 s
- Rafale : 7 im/s
- Flash : -
- Stockage : SD, SDHC
- Sorties : Hi-speed USB, audio, vidéo
- Alimentation : 1 accu Li-Ion BP-41
- Dimensions L x H x P : 121,5 x 66,7 mm x 80,6 mm
- Poids : 400 g

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Serait-ce l’annonce d’un très prochain Foveon 24 x 36 :)

    • Je vais répondre à la place des journalistes car j’en sais au moins autant qu’eux !

      Un haut responsable de Sigma a été interrogé par les confrères espagnoles de DSLR FIN 2010.
      Sigma ne fait pas mystère de son intention de passer au 24x36, c’était clairement l’objectif fixé et avoué par ce responsable.

      La présentation du SD1 avec un "vrai" capteur APSC (16mm X 24 mm) a permis de montrer que Sigma a au moins partiellement résolu les problèmes de rayons inclinés
      sur ce type de capteur (Les capteurs Fovéon sont réputés moins bien supporter les rayons inclinés que les CMOS/CCD classiques).
      Avant le SD1, le format du Fovéon "APSC" (SD9-SD10-SD15) était au rapport x 1.7.

      On sait qu’il faut 4 ans à un industriel pour développer un nouvel ensemble capteur+électronique.

      On s’autorise donc à penser que le successeur du SD1 sera 24x36 et sera présenté à l’occasion de la Kina 2014.
      Il est grand temps en effet !

      Chez les principaux fabricants, le coût de fabrication des capteurs 24x36 a très probablement été ramené au triple de celui du capteur APSC.
      Autrement dit, le surcoût du capteur 24x36 va devenir négligeable par rapport à celui de l’APSC sur les
      appareils experts...et probablement les reflex amateurs (On s’attend à ce que des reflex 24x36 soient présenté dès l’année prochaine).
      Il y a donc URGENCE pour Sigma, Pentax (Son K3 n’est plus crédible, il faut le savoir !)...et les artisans du mirrorless !

    • Avouez que je vous ai tendu une jolie perche ;)

      Quant aux journalistes, rassurez-vous, il ne savent pas tout mais ils disent tout MDR

    • Je vais répondre à la place des journalistes car j’en sais au moins autant qu’eux !

      RIEN QUE CELA !

      Un haut responsable de Sigma a été interrogé par les confrères (espagnoles) ---- ESPAGNOLS --- de DSLR FIN 2010.
      Sigma ne fait pas mystère de son intention de passer au 24x36, c’était clairement l’objectif fixé et avoué par ce responsable.

      La présentation du SD1 avec un "vrai" capteur APSC (16mm X 24 mm) a permis de montrer que Sigma a au moins partiellement résolu les problèmes de rayons inclinés sur ce type de capteur (Les capteurs Fovéon sont réputés moins bien supporter les rayons inclinés que les CMOS/CCD classiques).
      Avant le SD1, le format du Fovéon "APSC" (SD9-SD10-SD15) était au rapport x 1.7.

      On sait qu’il faut 4 ans à un industriel pour développer un nouvel ensemble capteur+électronique.

      On s’autorise donc à penser que le successeur du SD1 sera 24x36 et sera présenté à l’occasion de la Kina 2014.
      Il est grand temps en effet !

      Chez les principaux fabricants, le coût de fabrication des capteurs 24x36 a très probablement été ramené au triple de celui du capteur APSC.
      Autrement dit, le surcoût du capteur 24x36 va devenir négligeable par rapport à celui de l’APSC sur les
      appareils experts...et probablement les reflex amateurs (On s’attend à ce que des reflex 24x36 soient (présenté) --- PRÉSENTÉS --- dès l’année prochaine).
      Il y a donc URGENCE pour Sigma, Pentax (Son K3 n’est plus crédible, il faut le savoir !)...et les artisans du mirrorless !

    • Merci à toi gjc d’avoir corrigé les fautes d’orthographes de cet ignorant...

      Ça me rappelle une phrase terrible d’un philosophe qui disait à peu près ça : "Quelqu’un d’intelligent peut se faire passer pour un imbécile, mais le contraire est impossible"...

    • Pourtant, il me semble que ce sont souvent des imbéciles qui gouvernent le monde, jusqu’à preuve du contraire ; sinon, nous n’en serions pas là ;)

    • C’est bien un nikoniste haineux et pour écrire des conneries pareilles !
      Pour les leçons d’orthographe, vous pouvez toujours aller sur les forums Nikon : Vous aurez beaucoup plus de travail !

    • Merci pour la leçon de niveau maternelle. Vous avez gagné une sucette ! Content ?

    • Vous êtes uniquement là pour donner des cours de grammaire ou quoi ?
      Allez plutôt dans les écoles : Vous serez certainement plus utile que sur un forum PHOTO.

    • Non, ils ont soutenu pratiquement sans réserve tous les nouveaux formats qui arrivaient (sauf peut-être le Q tellement c’est énorme !), ils ont passé pratiquement sous silence le fait que les optiques courantes APSC
      ou FT étaient vendues pratiquement au tarif des optiques "équivalentes" 24x36,ils ont relayé la propagande des fabricants servant à la promotion de l’APSC alors que
      les arguments avancés étaient dans une large mesure inexacte.

      Certaines informations sur le tempo relatif à la généralisation du 24x36 n’ont jamais été relayées en France.

      Last but not least, AUCUNE ENQUÊTE SÉRIEUSE SUR LA RÉDUCTION DES COÛTS DES CAPTEURS 24X36 N’A ÉTÉ EFFECTUÉE NI SUR LE CALENDRIER
      PRÉVISIBLE DE LA TRANSITION apsc => 24X36 .

      La conséquence immédiate est que de nombreux photographes ont continué à investir sur l’APSC reflex et des optiques dédiées.Celles-ci ne seront plus utilisables ou peu
      utilisables sur des reflex 24x36.

      Entendons-nous bien :
      Je ne veux pas non plus être trop dur avec les journalistes qui doivent à la fois ménager la clientèle et l’industrie photo qui nourrit les rêves
      des photographes.Leur rôle n’est pas aussi facile qu’on pourrait l’imaginer.

      À supposer qu’il existe aujourd’hui des journalistes totalement indépendants de l’industrie photographique, serait-il responsable de leur part de condamner l’APSC
      au risque de paralyser la machine commerciale des industriels ? Question délicate.

      J’avoue malgré tout être curieux de voir comment le discours sur les formats va évoluer chez RP dans son traditionnel "Guide d’achat" ! Je vais me régaler cet hiver...

    • Et encore un fil pourri par les interventions agressivo-égocentriques de celui qu’on appelle le prophète omnipotent...

      Pourtant c’est bizarre : qui distribuait des Bescherelle sur le (triste) fil du 58mm Nikon ?
      Avec un vocabulaire à base de "niche", "récré", "marelle", "maternelle", "va jouer aux billes", "perroquet", "la ferme", c’est vraiment une histoire de pailles et de poutres... personnellement, ça me gênerait pour prendre des photos ^^

      Mais aujourd’hui, on ne parlera pas de melon. Uniquement de citrouilles.


      Une petite pensée pour les journalistes du MDLP, qui doivent bien rigoler devant leur écran à se voir apprendre leur métier par des gens bien plus forts qu’eux, il faut le reconnaître :D

    • Des optiques dédiées apsc, y en n’a pas des masses..... : a peine un zoom grand angle comme le 10 ou 12-24. Le reste etant utilisable sur du FF.

    • Ça dépend pour quelle marque mais effectivement vous avez en partie raison !

      Pentax a en apparence tout misé sur l’APSC et l’essentiel de sa gamme optique est officiellement dédié au format APSC avec ses optiques DA.
      En réalité, il y a de faux DA !

      Pour ce qui est de Canon, ils l’ont effectivement joué "service minimum" en sortant plus ou moins 10 optiques dédiées APSC distinctes (je ne parle des variantes commerciales).
      À partir de 2009 et la sortie du 7D, Canon a joué clairement la montre : Petites nouveautés consistant à faire une version II relookée d’un zoom populaire
      ou présentation de zooms à la sauce "STM".

      Pour Nikon (Aaaah Nikon !), la langue de bois s’est invitée dans les discours marketing : Dans une fameuse conférence de presse de 2009, Nikon racontait encore à qui voulait l’entendre que la marque croyait au développement du format DX et qu’ils allaient développer une gamme de focales fixes DX !
      Cette conférence a donné lieu à toutes sortes de fantasmes dont les fameux GA fixes DX que les nikonistes attendront encore longtemps !

      Début 2010, T-Gôto (Nikon) reconnaissait enfin que les tarifs du FF allaient baisser mais que les deux formats pouvaient "cohabiter sans problème" !!!
      (Voir RP Nº 216 p-9 ).
      Si ce n’est pas de la langue de bois, qu’est-ce-que c’est ???

    • Môssieur SalociN, il y a vraiment au moins une personne qui mériterait des coups de Bescherelle sur la tête, hein !

      Pour ce qui est de la poutre, vous croyez pas que c’est l’hôpital qui se fout de la charité ?
      Par charité chrétienne, je n’ose pas ressortir les innombrables bêtisiers Nikonistes dans un forum bien connu où on ne jurait que par le format DX éternel !
      Effectivement, chez Canon, on a bien rigolé !

      Pour ce qui est de la mission d’information de la presse envers les lecteurs photographes, il y a effectivement un problème de déontologie.
      La presse n’a pas été capable de faire le travail qu’elle aurait dû faire.

      Vous ne pouvez pas contester ce point.

    • Môssieur SalociN, il y a vraiment au moins une personne qui mériterait des coups de Bescherelle sur la tête, hein !


      Bien vu : vous. Mais pas que...
      Suis d’avis que les paresseux de la langue sont plus à blâmer que ceux qui ne maîtrisent pas tous les ressorts de cette langue complexe qu’est le français.

      Pour ce qui est de la poutre, vous croyez pas que c’est l’hôpital qui se fout de la charité ?


      Hors-sujet... ou plutôt détournement de sujet. Ficelle habituelle, mais toujours trop grosse.

      Par charité chrétienne, je n’ose pas ressortir les innombrables bêtisiers Nikonistes dans un forum bien connu où on ne jurait que par le format DX éternel !

      Je ne me sens pas concerné, pour 3 raisons :

      1. Ce n’est pas parce que je suis équipé Nikon que je me sens nikoniste
      2. Parce que je refuse d’être mis dans le même panier sous prétexte que monsieur eric-p aime classer les gens par catégorie de dégoût
      3. Parce que j’ai arrêté de fréquenter les forums (et en particulier les forums mono-marque) y’a déjà pas mal d’années. Et je précise que ce fil n’en est pas un (de forum), sinon on ne passerait pas notre vie à lutter contre tous ces gens qui ne signent jamais.

      En tout cas, ce n’est pas moi qui vais blâmer Nikon d’avoir cru au DX, à une époque où le raisonnement se tenait économiquement parlant, et où le pari était risqué, dans un contexte de transition numérique qui a fait des morts.
      Et à ce que je sache, Canon a vendu et vend encore pas mal de tonneaux d’APS, ce qui par voie de conséquence a beaucoup aidé au financement du R&D Full Frame, que ce soit chez l’un ou l’autre. Leur seul mérite est d’avoir cru les premiers à une techno qu’eux seuls pouvaient financer sans y perdre des plumes. Ce qui n’est bien évidemment pas le cas de Sigma qui n’a pas la puissance financière de Canon (et ne l’aura peut-être jamais du reste).

      Sans javanaise, "Ne vous déplaise" : le DX n’est pas encore mort, vous qui prédisiez déjà, tel un oracle périmé, sa mort il y a 1 ou 2 années... et il aura encore de beaux jours sur le marché de l’occase le jour où il passera l’arme à gauche (si un jour c’est vraiment et totalement le cas, l’héroïque résistant argentique est toujours là pour témoigner que tout est possible). Et comme dit plus haut, c’est pas quelques objectifs UGA ou tirant un peu plus qui vont plomber les futurs migrants...

      Cela étant, j’admets la devise de Camus faite sienne par Marianne : Le goût de la vérité n’empêche pas de prendre parti. Merci de noter que cette devise n’admet pas nécessairement office ceux qui prétendent à haute voix la détenir...

      Quant à ce qui est d’apprendre leur métier aux journalistes, j’en vois tous les jours des gens qui essaient de m’apprendre le mien. Ce n’est pour autant qu’ils y parviennent une fois les mains dans le cambouis ;-)

    • Je suis équipé dans les 2 marques comme cela je suis beaucoup plus zen ;)

    • C’est tout vu : Rendez-vous l’année prochaine, et on verra si les APSCistes et autres MFTistes sont toujours aussi enthousiastes !
      Môssieur SalociN, vous suivez l’actualité, je présume ?

      Sony vient de présenter un brevet autour d’un NEX 5 à capteur FF ( Voir PR).
      De vous à moi, il va être facturé combien ?
      Sans trop se casser la binette, il va coûter le prix d’un NEX 5 (officiellement 650 € pour un des derniers sortis)+ la TVA FF ! (ie 300 € de majoration en plus)
      normal puisqu’il y a 300 boules d’écart entre un NEX 7 et un Alpha 7 qui s’adressent à la même clientèle !
      Ça nous donnera donc un "Alpha 5" (?) à 950 € dans le pire des cas.

      D’après vous, il va se passer quoi ?
      Les gens vont se méfier encore plus des produits pourris que sont les APSC et MFT et au lieu d’avoir une chute des ventes de l’APSC de -23% comme maintenant,
      on aura une chute des ventes de -80% ou quelque chose dans le genre...
      Les derniers à y croire seront les imbéciles, les mal informés...et les endoctrinés (les olympussiens par exemple, mes préférés !).

      Bien sûr, on continuera à nous raconter que la chute des ventes des reflex APSC est la faute au méchants Smartphones ! Ben voyons....

      PS : Contrairement à Nikon ou les autres fabricants, Canon a pris ses responsabilités en 2003 en indiquant que les EFS étaient PROVISOIRES et que leur objectif était
      de généraliser le 24x36 !
      Le discours de Nikon ? Ah ah ah ah ! Je vous laisse consulter les communiqués de l’époque : Bobard sur bobard !
      Le discours d’Olympus ??? En 2003 ? Ooooooh ! En 2008 ? En 2012 ? En 2013 ?
      Et puis il y a le discours des autres (sauf Leica et encore !) : En gros silence radio sur la pertinence du 24x36.
      Fin 2012, Nikon et Canon mettent leur reflex "expert" ON THE TABLE et là miracle :
      Les fabricants font volte-face et annoncent qu’ils passeront au 24x36 (Pentax, Fuji, Panasonic) sauf Samsung et Oly qui restent muets...

      Pour le moment, et au moins au Japon, les PDM du reflex 24x36 sont > 10%.
      La progression est indiscutable et ne s’enrayera pas car parfaitement programmée par l’industrie reflex. :-)

    • Le marché va évoluer a la fois en fonction des cpacités de production FF a des prix "plancher" et des interactions dans le multimédia. C’est ainsi que l’arrivée récente des Nokia avec capteur 40 megapixels et autres smartphones va tuer le marché des compacts, les chiffres le montrent clairement. l’apsc va rester sur lemarché avec des mirrorless, mais ce n’est pas sur vraiment, Fuji ayant semble t il décidé de tâter du FF d’ici 2015. L’avenir des capteurs de un pouce est plus délicat, sans doute est ce celui qui va équiper les bridges et les compacts sophistiques. Le plus incertain, c’est le micro 4/3 qui est entre deux chaises : aussi cher que du FF, plus compact certes mais les fabricants de FF n’ont pas encore montré tous leurs talents, on peut s’attendre à de surprises. Le jour où Fuji nous proposera un xm1 FF , ce sera la fin des Panolympus et je doute fort que ceux ci passent au FF quand on voit olympus sortir un EM1 au prix actuel d’un d600 et Panasonic avec son gh3 aussi gros qu’un boitier apsc si pas plus gros. Je pense que les deux années qui suivent vont etre décisives pour la photographie. Elles risquent fort de faire des dégâts.

  • Sigma ne s’est pas vendu tout simplement parce que c’est sigma. Le fait qu’ils passent un jour au FF ne changera rien a l’affaire !
    Complétement miné par un accu d’une capacité tellement ridicule que sigma en livrait un deuxième gratis, j’en passe et des meilleures...., le sigma merrill etait un gag. Comment voulez vous qu’un client potentiel achète un appareil grevé de tels problèmes et de telles limitations avec une image de marque qui reste a construire dans le domaine des boitiers photo ? Aujourd’hui, pour se faire une place, il faut autre chose qu’un capteur seul, fut il révolutionnaire pour s’imposer sur un marché bien occupé et verrouillé par les ténors. en 2014, Fuji passera au FF et seul Pentax fera triste figure avec ses apsc.

    • En 2014 Fuji passera au FF ? Whouaw, ils y a des voyants qui traînent sur les Forum... Vous n’avez pas les chiffres du lotto par hasard ?

    • Oui, il faut du talent et c’est autre chose que vos ragots de loge de concierge ; pauvre concierge...
      Vous devriez vous faire embaucher par la marque pour leur montrer comment on s’y prend car manifestement vous êtes bourré de ressources que même votre entourage n’avait sans doute pas soupçonné ;)

    • Pentax a également prévu de passer au 24x36 selon des déclarations publiques remontant à la Kina 2012.
      Le vent tourne.
      Un cliché "volé" (?) a permis de découvrir un reflex proto en monture KAF contrairement à certaines rumeurs qui voulaient que Pentax réalise plutôt une nouvelle monture courte dédiée 24x36.

      En fait, pratiquement tous les opticiens reconnaissent plus ou moins vouloir passer au 24x36 à l’exception de Samsung et encore (Ils ont toutefois manifesté leur intérêt pour le 24x36 il y a quelques années) !

      Même un haut responsable d’Olympus (Terada) a été tout récemment incapable d’écarter l’hypothèse d’un passage au 24x36 auprès d’un journaliste de Onfoto.

    • Tout le monde passera au FF tôt ou tard.

      Pentax devrait présenter son reflex 24x36 en 2014 (ils ne s’en cachent même plus) parce que son K3 n’est pas très crédible sur le plan comercial face aux 6D/D610/A7.

      Sigma a affiché son intention de passer au 24x36 dès 2010 et ils devraient sauf surprise présenter un boîtier FF à la Kina 2014.
      C’est hautement vraisemblable s’ils veulent rester crédible sur un marché où la concurrence est redoutable.

      Fuji devrait également présenter un compact 24x36 d’ici 2014 (C’est "Deep Throat" qui m’l’a dit !!!) et sans doute un mirrorless 24x36 d’ici 2014-2015.

      Pour les chiffres du Loto, j’ai également quelque chose...mais je le garde jalousement pour moi ! ;-)

    • Je ne suis pas sûr que Sigma a développé le SD1 pour concurrencer Canikon !
      Il a joué un rôle de pionnier dans ce domaine et l’histoire retiendra celà. Celà n’est déjà pas si mal.

      Sur le papier, l’idée du Fovéon est excellente car elle permet en théorie d’exploiter TOUS les photons incidents.
      Les capteurs "Bayer" perdent 2/3 des photons du fait des filtres RVB.

      Sigma joue donc un rôle "d’éclaireur" pour les autres industriels qui se réservent le droit de sortir un capteur dans cette technologie SI la technologie parvient à maturité
      ou si elle supplante "Bayer".

      Sigma est bien parvenu à faire progresser cette technologie mais il reste encore du chemin à parcourir...

      Les fichiers X3F ont effectivement découragé de nombreux amateurs du fait de leur incompatibilité avec la plupart des logiciels de traitement de l’image.

      L’autre problème est le rendu des couleurs qui est perfectible dans certains cas (Voir les samples DPR ).

      Le Fovéon intéresse les autres industriels et on a pu voir des brevets relatifs au Fovéon chez Sony ou Canon !

    • Des ragots de quoi ???
      Vous voulez prouver quoi avec vos attaques sous le niveau de la ceinture ?

      C’est incroyable ces anonymes qui n’ont même pas les couilles de signer leurs attaques !
      Vous voulez jouer au plus fin avec moi ? Vous n’en avez pas les moyens !
      La concierge du net est très bien renseignée figurez-vous !

      Vous croyez que les industriels sont super-malins et totalement irréprochables ?

      Ben détrompez-vous, c’est pas le cas !

      La meilleure preuve avec Olympus et son concept initial FT qui ne tenait pas la route dès le départ et qui a "explosé" au bout de seulement 5 ans !

      Il y a également les cas de nombreux industriels qui ont fait des erreurs les menant à la faillite.Les exemples ne manquent pas.

      Ça fait à peu près 4-6 ans que j’accumule les índices et les preuves montrant que la montée du 24x36 est inéluctable et que l’APSC / MFT seront balayés.

      Je rappelle que ce n’est pas moi qui ait annoncé la généralisation du 24x36 mais ...Canon !(Déclaration de 2003 sur les EFS et déclaration de Brian Worley vers 2005
      chez Canon)

      Je ne dis pas que les industriels concernés ne savent pas ce que je sais.
      Ils sont parfaitement au courant du problème.

      Ce que je leur reproche, c’est de faire semblant de ne pas savoir et de faire croire aux photographes que le développement des petits formats se poursuivra indéfiniment
      aux côtés du 24x36 dans l’amour, la paix et la joie du coeur !
      Une thèse INSOUTENABLE.

      Bien sûr,j’ai des preuves indiscutables.

    • Du calme mon brave car à propos des ragots, je répondais à celui qui avait écrit ceci :

      "Sigma ne s’est pas vendu tout simplement parce que c’est sigma. Le fait qu’ils passent un jour au FF ne changera rien a l’affaire !
      Complétement miné par un accu d’une capacité tellement ridicule que sigma en livrait un deuxième gratis, j’en passe et des meilleures...., le sigma merrill etait un gag. Comment voulez vous qu’un client potentiel achète un appareil grevé de tels problèmes et de telles limitations avec une image de marque qui reste a construire dans le domaine des boitiers photo ? Aujourd’hui, pour se faire une place, il faut autre chose qu’un capteur seul, fut il révolutionnaire pour s’imposer sur un marché bien occupé et verrouillé par les ténors. en 2014, Fuji passera au FF et seul Pentax fera triste figure avec ses apsc."

      À moins que vous en soyez l’auteur mais cette fois-ci de manière anonyme MDR

    • Il n’a pas totalement tort en ce sens que même avec un capteur FF parfaitement au point dans un boîtier et un tarif "compétitif", les chances de voir Sigma trouver
      le succès commercial avec cette technologie sont....minces.
      Le SD1 a été victime d’une campagne promotionnelle maladroite de la part de Sigma (proposer le boîtier à 7000 boules avant de le ramener à 2000 par exemple),
      d’où un acceuil "frileux" de la presse...qui ne s’est pas réellement déjugée lorsque le tarif est passé à 2000 €.

      Le but de Sigma est avant tout d’espérer vendre ces boîtiers plutôt que de se retrouver avec des stocks d’invendus.
      Lorsque Sigma présentera son boîtier FF, en principe à la Kina 2014, nous aurons l’occasion de voir si les ingénieurs sont parvenus à corriger certains défauts.

      En cas de réussite, Sigma devrait trouver une clientèle au sein des pros et de certains amateurs passionnés.

      Le plus intéressant pour Sigma serait de trouver des solutions intéressantes, les breveter et proposer éventuellement ses services à d’autres fabricants.

    • Évidemment mon cher Watson mais les ragots ne servent tout de même à rien...

    • C’est une annonce officieuse de Fuji et tous les commentaires des gens bien informés dans le milieu industriel photographique dans le sud est asiatique vont dans le meme sens. Plutôt que d’ecrire des sarcasmes stériles, vous feriez bien vous meme de vous remettre en question. Le passage au FF par Fuji se fera progressivement et en deux étapes : sortie d’un modele type x100s avec un capteur FF, puis développement d’une gamme avec optiques interchangeables avec un eq. XE2. la sortie du RX1 de Sony a montré la voie et si le.nouveau a7 n’est pas encore vraiment ce que à quoi on pouvait s’attendre, il est clair que tôt ou tard, Fuji, Pentax (j’y crois moins), vont passer au FF. L’industrie photo, c’est comme l’enseignement : on essaie toujours d’aller vers le haut, vers le mieux et pas vers le bas.
      Vous ignorez aussi - mais c’est compréhensible si vous ne lisez pas l’allemand ou l’anglais - que Nikon Allemagne vient se lancer une gigantesque campagne de publicité pour promouvoir le FF. Et si cela ne vous suffit pas, je suis prêt à vous donner les chiffres gagnants du Lotto en allemagne !

    • L’auteur anonyme, c’est moi et j’assume ce que ericP a bien compris : il en faut plus pour..... Etc.
      C’est ce que les revendeurs photo spécialisés ont constaté - certes dans un autresegment de marché photo - puisqu’il s’agit de Samsung qui n’arrive pas vraiment à s’imposer en photo car l’image de la marque est celle d’un fabricant de téléviseurs et de téléphones. L’image de Sigma est celle d’un fabricant d’optiques moins chères que celles des grandes marques. Si sigma sort un boitier reflex avec SA baïonnette, il prend un risque énorme car les amateurs vont vraiment hésiter a investir dans une nouvelle monture sans vraiment savoir où ils vont. Effectivement, beaucoup, et les revendeurs le leur rappelleront s’ils l’ont oublie, ont encore en tete l’épisode calamiteux de la.chute de prix dont vient de parler ericP. Enfin, pour répondre poliment au commentateur qui ne semble pas bien connaitre le marché de la photo, je dirai aussi que peu de revendeurs vont etre disposé à mettre sur leurs étagères une marque de plus qui pourrait concurrencer des produits bien implantes chez eux qu’ils vendront peut etre moins, diminuant ainsi leurs ristournes de fin d’année. Donc, vous voyez le,probleme n’est pas simple et ce n’est pas avec des réactions simplistes qu’on se fait crédible mais avec des arguments et des faits.

    • L’anonyme bien informé vous donne un scoop : le 5 novembre, nikon annonce la sortie d’ unnouveau boitier full frame special. Vérifiez le 5 dans l’apres midi et vous verrez bien si je suis si mal informé que cela !

    • Et bien je suis assez d’accord avec eric-p (l’arrogance en moins bien sur !)
      Les derniers A7 RX1 et les rumeurs semblent indiquer une montée en puissance du FF.
      Sony semble même décidé a démocratiser rapidement ce format obligeant la concurrence a s’y mettre également !!
      Apres, cela ne veux pas forcement dire que c’est la fin de l’APS-C (en tous cas pas tant qu’ils partagerons les mêmes montures).
      Par contre, aujourd’hui, j’aurais tendance a conseiller de d’investir uniquement dans des objos compatibles FF.

    • Complément d’information par "l’anonyme" :
      Depuis debut 2013, augmentation du volume de vente des appareils FF : 26 ppcts
      Prix moyen de vente de ces FF : 2250 euros
      Pertes des ventes 2013 par rapport à 2012(chiffres pris aux memes dates évidemment) : environ 10 pcts.
      Perte de marché des appareils avec petit capteur : 46 pcts.
      Augmentation des parts de marché des appareils avec grand capteur (apsc, FF) mais objectif fixe : plus 40 pcts.
      Perte de marché des appareils apsc : 10 pcts
      Perte de marché des appareils sans miroir (principalement micro 4/3) : 7 pcts
      Augmentation des parts de marché de deux types d’appareils : ceux qui ont un zoom 20x au moins, ceux qui ont une épaisseur de moins de quatre cm.
      Inutile de vous assommer davantage de chiffes mais il existe encore d’autres sources vérifiables, en tout cas par les revendeurs et professionnels.
      Voila dequoi commencer a calmer les sceptiques sarcastiques.......ou ceux qui refusent de lire entre les lignes, comme dit le dicton : n’est pire sourd.....

    • Pas de ragot : des faits. Lisez mes dernières infos, enfin, si vous êtes de bonne foi, sinon c’est hopeless. Signé , selon vous : l’âne onyme.

    • Enfin quelqu’un qui est a la fois poli, raisonnable et lucide ! Ça nous change des agressifs et des sarcastiques mal informés.

    • No sir, only 40 ans de métier dans la,photo et le business (dont l’importation). C’est tout. Je vous rassure meme ma femme n’est pas au courant :).

    • Môssieur X : Vous dites-quoi aux gens qui ont investi dans des optiques APSC ?

      Des commentaires stériles ? Faudrait déjà que vous commenciez par regarder les vôtres !

      Le 24x36 est en train de s’imposer et je n’ai pas besoin des informations récentes provenant d’Allemagne ou des pays anglo-saxons pour le savoir.
      Canon l’avait déjà dit il y a 10 ans ! Les journalistes n’ont absolument pas essayé de prévenir la transition qui est en train de s’effectuer !

      Aujourd’hui , Sigma a baissé les tarifs de ses "Merill" du fait de la baisse progressive mais rapide des coûts des boîtiers FF.
      Ils auront de la chance s’ils trouvent suffisamment de clients crédules pour liquider leurs stocks !

      Les derniers boîtiers Olympus E5 sont aujourd’hui IN-VEN-DABLES ! (Vendus 169.000 JPY chez Bic quand un 6D est proposé pour moins de 160.000 JPY)

      L’OMD-EM1, dont la presse a fait pourtant la promotion il y a quelques semaines à peine est DISQUALIFIÉ.

      Au Japon, L’alpha 7 est vendu à peine plus cher (3% !).

      On explique souvent sur le net que la crise actuelle du reflex serait due soi-disant à la montée inexorable des smartphones ! Du grand n’importe quoi !
      En réalité, une partie de la clientèle reflex n’a plus confiance dans un format que certains annoncent pour mort.

      Une partie de l’explication dans la chute des ventes réside davantage sur ce problème.
      On sait parfaitement que les ventes de reflex FF sont en train d’exploser : Canon arrive à peine à satisfaire la demande et doit parfois relever les tarifs de son 6D !

      Elle a bon dos la croissance des smartphones !

    • Oui, merci, nous connaissons tous l’adresse des oracles du net ! ;-)

    • Aaaaah merci pour ces précieuses informations ! Vous voyez ! Nous sommes d’accord : Le FF est en train de supplanter l’APSC+MFT
      et la stratégie du "lobby reflex et/ou 24x36)" consistant à étouffer le MFT marche plein pot !

      Un analyste avait même annoncé sur le net la faillite d’Olympus pour "dans un an".
      Nous verrons bien. :o /

    • Faillite d’Olympus ? Pas sur....
      En fait le doublon semble plus etre FF / APS-C.
      Le micro 4/3 apporte une compacité que n’a pas l’APS-C face au FF.
      Le consortium 4/3 va probablement perdre de la crédibilité chez les pros et les passionnés... Mais peut être pas auprès du grand public.

    • Je peux me permettre d’être arrogant, non ? Ça fait 10 ans que j’entends parler de ce dossier de la démocratisation du FF.
      Ça fait 6 ans que j’accumule les indices et les preuves de cette démocratisation contre la désinformation permanente menée par les professionnels (sauf peut-être au cours des 12 derniers mois.).
      Parmi les photographes amateurs, je dois certainement faire partie des personnes les mieux informées.Ce n’est pas de l’arrogance mais simplement le fruit d’un travail
      régulier visant à démontrer la crédibilité de l’annonce initiale de Canon à laquelle très peu de gens croyaient.
      Les professionnels de Sony / Canon / Nikon voire Pentax sont probablement bien informés, en tout cas les personnes directement intéressées par ce dossier.
      Pour ce qui est des journalistes, je m’interoge encore. Je connais au moins un journaliste qui s’est clairement fait berner par la désinformation de Sony / Nikon.
      En ce qui concerne les journalistes de RP ou CI (qui connaissent le dossier puisqu’ils y ont été confrontés), les propos qu’ils ont tenu à l’´egard du débat
      FF Vs APSC ressemblent à s’y méprendre à de la langue de bois !
      Je connais également un ancien professionnel Nikon (Bernard Rome) qui a pratiqué volontairement ou involontairement la désinformation pour soutenir l’APSC.

      En général, les personnes qui savent ne parlent pas...parce qu’elles n’y ont pas intérêt.

    • Je vais être sympa avec vous et je vais vous donner un truc :
      Suivez régulièrement le niveau des ventes de l’OMD-EM1 sur le site japonais BCNranking.
      Il y a un classement régulier hebdomadaire (BCN ne donne que le classement des 80 meilleures ventes de manière directe)publié en début de semaine et il y a un classement mensuel.
      Il y a également un classement marque par marque. On peut donc voir l’EM1 évoluer au sein des autres produits Olympus.
      Depuis l’annonce de l’alpha 7, le niveau de vente des boîtiers nus OMD-EM1 semble s’effondrer. Certes, on ne dispose pas assez de recul.
      Au bout de quelques mois, je pense qu’on pourra tirer des conclusions plus fiables sur :

      - La confiance de la clientèle Olympus dans son flagship.

      - Le niveau de confiance de la clientèle par rapport au format.

    • S’il y a une perte de confiance dans le flagship Olympus, il y a risque de contagion sur les autres gammes (modèle "expert", modèles amateurs)

      Par ailleurs, les autres fabricants ne font aucun cadeau à Olympus !La concurrence provient aussi bien des mirrorless APSC que du Nikon1 !
      Enfin, il y a une montée en puissance des compacts à grand capteur qui remet en question la pertinence même du MFT.
      Pour terminenr, il y a la guerre des prix qui fait rage...

    • L’annonce du A7 et la différence de tarif ridicule avec le NEX 7 à sa sortie permet à n’importe qui ayant un minimum de jugeote de comprendre que l’APSC/MFT ont un pied dans la tombe.
      C’est déjà pas mal comme infos, non ?

    • eric-p

      Vous qui considérez les journalistes comme incapables et mal informés, pourquoi lisez vous les informations qu’ils publient ?

    • C’est qu’il aime sentir sa verve le pénétrer, le bougre !

    • C’est quoi ces procès d’intentions ?
      Où avez-vous lu que je considère les journalistes comme des incapables ?
      Je n’ai jamais dit ça !
      Relisez-bien mes propos avant d’interpréter, surinterpréter,etc...

      Les journalistes connaissent en principe leur boulot. Ils savent que l’APSC et le MFT sont condamnés surtout les journalistes de CI qui sont des "vieux routiers".
      On ne la leur fait pas !

      Le problème des journalistes est qu’ils font de la rétention d’informations.
      Au moment où Canon a déclaré que les EFS étaient provisoires, ils ont noyé le poisson, ils ont tronqué les propos de Canon par rapport au 18-55 en détournant leurs propres lecteurs de la vérité et ont suggéré que Canon "s’était trompé" au moment de la sortie des autres EFS.
      AUCUNE ENQUÊTE SÉRIEUSE N’A ÉTÉ EFFECTUÉE POUR SAVOIR QUAND LA TRANSITION APSC=> FF S’EFFECTUERAIT.

      Ils se sont contentés de la jouer "service minimum" :

      *en relayant vers 2004 les propos du patron de Sigma "suggérant un décollage du FF à partir de 2010" (RP).

      *En relayant les propos de Brian Worley, cadre chez Canon Europe (CI oct. 2005).

      En 2010, T-Gôto (Nikon) a révélé un bobard tellement énorme "APSC et FF peuvent cohabiter "sans problème"
      ...que les journalistes n’ont même pas relevé ! (RP Nº216 , p-9).

      Les preuves d’une "certaine complaisance" des journalistes à l’égard des industriels sont bien établies, croyez-moi.

    • C’est normal qu’ils aient "le cul entre deux chaises" puisqu’ils obtiennent parfois quelques contreparties...

    • Toutes vos "informations", vos "preuves accumulées" sont issues du web.... donc de journalistes...
      Vous seriez plus crédible si vous aviez des contacts parmi les industriels de la photo...
      Ca ne semble pas être le cas... non...vous n’êtes que le relais haineux et égocentrique des sites "rumors" qui sont tenus par des gens informés, eux !!

      N’importe quel abruti passant ses journées sur internet est aussi bien informé que vous...
      Perso... je préfère passer mon temps a faire de la Photo.

    • Je partage votre point de vue mais nous devons tout de même laisser une place à cet internaute et être plus tolérant à son endroit tout en le recadrant si cela est vraiment nécessaire. Pour l’instant malgré sa fièvre je trouve qu’il permet d’apporter un peu de contradiction dans le débat et cela est particulièrement utile quand on voit à quel point nous nous faisons manipuler par les uns et par les autres. L’argent a toujours été le moteur du monde mais depuis un certain temps on atteint des sommets et il paraît indispensable de mettre le doigt sur certaines choses...

    • Vous avez tout à fait raison : Le métier de journaliste relève aussi de l’art délicat de la diplomatie.
      (Je te donne des scoops à condition que etc...)
      N’empêche que j’ai été obligé de faire ce qui devrait être leur travail....à cause d’un pari que j’ai fait avec l’un d’entre eux !

    • Je vais être bref avec cette guéguerre APS-C vs FF : le jour où je serai obligé de passer au FF faute de matériel à vendre sur les étals, et bien il y a pas mal de photos que j’arrêterai tout simplement de faire faute de matériel adapté à ma pratique et à mon budget !

      Un 400mm FF coûtera toujours plus cher et sera toujours plus lourd qu’un 250mm APS-C équivalent 400mm en FF.

      Beaucoup de personnes ne cherchent pas la qualité d’image superlative à n’importe quel prix, mais juste du matériel accessible tant financièrement qu’en encombrement/poids. Il suffit d’arpenter les fora pour s’en rendre compte : les budgets oscillent entre 500 et 800 € en moyenne, et dépassent rarement les 1500 € grand maxi avec achats d’objos supplémentaires.

      Alors pour moi, non le marché de l’APS-C n’est pas encore mort, en témoigne mon entourage immédiat qui ne sera jamais prêt à passer au FF pour les raisons invoquées ci-dessus. Un membre de ma famille a même reconnu " fabuleux " de pouvoir faire des photos tirant à 450mm le tout pour un coût à ses yeux très très mesuré et une bien meilleure transportabilité par rapport à ce qu’il a connu.

    • " AUCUNE ENQUÊTE SÉRIEUSE N’A ÉTÉ EFFECTUÉE POUR SAVOIR QUAND LA TRANSITION APSC=> FF S’EFFECTUERAIT."

      Tout simplement parce que cela n’intéresse personne.

    • Encore une connerie incroyable ! Qui émet des infos sur le web ? Il n’y a pas que les journalistes !

      Vous avez des documents qui sont issus des entreprises, par exemple Canon qui émet de temps en temps des "white papers".
      L’un d’entre eux, publié en 2006, évoque justement la réalisation des CMOS APSC / APSH et 24x36 et les enjeux pour l’avenir.

      Vous avez des documents issus des universités qui traitent par exemple de l’évolution de la taille des chips (Université de Rennes).

      Vous avez des thèses de doctorat en libre accès sur le net qui évoquent par exemple cetains progrès dans le domaine de la lithographie.

      Vous avez des documents issus de "La Pravda" (Wikipédia) qui compilent des documents grâce à la coopération de nombreux internautes bénévoles.

      Vous avez également des sites animés par des photographes professionnels ou des professeurs de niveau universitaire.
      Je pense en particulier au site Galerie-photo animé (entre autres !) par Emmanuel Bigler et Yves Colombe dont les articles sont remarquables.

      Vous avez également quelques personnes qui ont accumulé des connaissances incroyables pour leur bon plaisir et qui écrivent
      des articles de vulgarisation relativement accessible pour des personnes ayant une formation scientifique élémentaire.
      Je pense en particulier au site de Pierre Toscani.

      Il y a également les contributions de certains internautes sur les forums qui ont de bonnes connaissances en électronique.
      Je pense en particulier à Christian Buil (assez connu dans les milieux astro. et qui à son propre site) , Thierry Legault (Astrophoto sur NCI), Dideos,etc...

      Enfin il y a mes propres contributions : Lorsque Canon a annoncé par exemple la réalisation d’un capteur de 400 cm^2, celà a des implications sur les capteurs 24x36.
      Dans la presse, personne n’a cherché à sucer la moelle contenue dans cette information. Dommage, hein !

      JE DOIS AVOUER QUE JE SUIS ABASOURDI PAR VOTRE REMARQUE TOTALEMENT STUPIDE. PERSONNELLEMENT, QUAND JE RENCONTRE
      QUELQU’UN QUI DONNE AUTANT D’INFORMATIONS QUE MOI, J’ESSAYE DE ME RENSEIGNER.
      Si je vous parais aussi haineux, vous vous méprenez totalement. Je suis tout au plus sarcastique devant le nombre hallucinant de personnes
      dans votre genre qui se sont faits mener en bateau de A à Z pendant 10 ans sans rien comprendre de ce qui est en train de se produire aujourd’hui :
      Une rupture technologique.
      Le plus beau, c’est qu’il y a encore une bonne partie des gens (en particulier les Olympussiens) qui persistent à refuser d’ouvrir les yeux malgré les évidences les plus
      élémentaires !

    • Pour prendre un peu la défense des fabricants, il est un peu normal qu’ils aient pratiqué la désinformation à outrance.
      Bien sûr, il y a des histoires de gros sous.
      Si l’industrie reflex avait joué parfaitement le jeu de la "transparence", il est peu vraisemblable qu’elle aurait atteint ses objectifs de CA et financer aussi rapidement
      (12 ans, pas une éternité dans l’histoire de la photographie) la transition APSC=>24x36.

      Ce qui serait intéressant à savoir, c’est de connaître l’état d’esprit des fabricants au moment de l’élaboration du format APS argentique qui devait certainement servir de tremplin pour le passage au numérique.

      En ce qui concerne Olympus ou Panasonic, je m’interroge sur leur initiative .
      Compte tenu qu’ils savaient que les coûts des capteurs finiraient par baisser, pourquoi n’ont-ils pas cherché à faire au moins une monture compatible avec un éventuel capteur 24x36 comme la monture E Sony ???
      Je suis tenté de penser qu’ils se moquent éperdûment de la pérennité de leur matos et que seul la rentabilité à court terme les intéresse.
      Le genre d’initiative qui risque de coûter cher en termes d’image de marque à Panasonic... :o /

    • Et voilà ! L’exemple typique du photographe qui s’est fait totalement endoctriner par le discours marketing des fabricants !

      1-Les 250 mm dédiés APSC, ça n’existe pas !

      2-Un 70-200/2.8 utilisé en APSC n’est pas un 100-300/2.8 en 24x36...mais un 100-300/4 !

      À cadrage identique, la PDC est exactement la même à f/2.8 sur APSC qu’à f/4 sur 24x36.

      Vous allez me dire et les ISOS alors ?
      Élémentaire mon cher Watson : Vous x la sensibilité par 2 sur votre 24x36 et vous retrouvez la même vitesse d’exposition !
      Et le niveau de bruit alors ? Kif-kif ! Les mesures DxO le confirment d’ailleurs !
      Quand le S/B=30 dB est atteint à 900-1200 isos en APSC, il atteint 2400-3200 isos en 24x36, soit le rapport de surface entre les 2 formats !
      La logique est respectée... :-)

      Ce que les propagandistes de l’APSC ont oublié de vous dire, c’est que ce n’est pas l’ouverture qui compte mais...le diamètre de la pupille d’entrée !
      Dans les 2 cas, le nombre de photons collectés EST EXACTEMENT LE MÊME !!!

      Une différence de poids ?

      Un 70-200/2.8 pèse 1.5 Kgs.
      Un 100-300/4 EX DG HSM Sigma ? 1.6 Kgs !!!

      Un 400/2.8 LIS II pèse 3.85 Kgs...tandis qu’un 600/4 LIS II pèse 3.92 Kgs.

      Et je pourrais multiplier les exemples.

      Donc les histoires qu’on vous raconte sur l’augmentation du poids sont essentiellement bidon.

      L’encombrement ? Un 100-300/4 est 15% plus long qu’un 70-200/2.8 ! Pas +50% comme certains esprits candides seraient tentés de l’imaginer !

      Le coût ?Officiellement, il y avait un rapport +50% entre le 70-200 et le 100-300 (aujourd’hui discontinué)
      Problème : La comparaison dépend essentiellement des niveaux de production, de l’ancieneté de l’objectif,etc...

      Ainsi, un 600/4 Canon coûte 11.800 € quand le 400/2.8 Canon coûte 10000 €, soit un DELTA= 18% (Chez Bk)

      La différence qualitative ?
      Elle existe bien entre un crop d’optique 24x36 sur de l’APSC et une image 24x36 sur une optique 2x moins ouverte : Des aberrations mieux corrigées !

      En revanche, au jour d’aujourd’hui, si vous passez du 24x36 au 645, l’écart tarifaire entre un 50/1.4 EF et un 80/2 CZ (aujourd’hui discontinué) n’est plus tout à fait
      aussi doux ! Loi des petites séries oblige !

      Bienvenue dans la société de la désinformation ! ;-)

    • Vous rigolez ou quoi ?
      Moi elle m’intéresse et je connais beaucoup de personnes qui réfléchiraient à deux fois avant d’investir sur un format qui sera périmé l’année prochaine !

      Les optiques EFS sont toujours au catalogue et cetaines d’entre elles coûtent tout de même une somme rondelette.
      Elles deviendront INVENDABLES après la transition des formats. :o (

    • C’est pas faux, d’ailleurs c’est sans doute pour ça Nikon a assuré la compatibilité DX avec ses boîtiers FX.
      Une transition douce vers le FX tout en rassurant le consommateur quant à la compatibilité de ses vieux objos DX dans un premier temps avec le format FF.

      La surpixelisation viendra peut-être combler le manque de longue focale transportable en utilisant des focales plus courtes et en croppant dans l’image pour en avoir l’équivalent. Juste que ça diminuera d’autant les possibilités de recadrage. Une sorte de retour aux sources des " photographes de terrains " vs les " photographes de labo ". Dommage ...

      A voir ce que ça donnera.
      Personnellement, ça ne me convainc pas, les 24 Mpx d’un D610 donnant à peine 10 Mpx en format DX, contre 16 à 24 en DX natif.

    • "Je suis tenté de penser qu’ils se moquent éperdûment de la pérennité de leur matos et que seul la rentabilité à court terme les intéresse."

      Evidemment, mon cher Watson et c’est l’état d’esprit générale même au sein des entreprises supposées respectables... Tristes sociétés dont le principal objectif est de faire payer, payer et encore payer toujours plus cher pour conserver l’EBE intact tout en maintenant le leadership...

    • La, je vous rejoins complètement et je profite de cette occasion pour enfoncer le clou à l’endroit de certains journalistes qui passent un peu trop souvent la pommade aux constructeurs en occultant certaines évidences pour ne pas contrarier les objectifs commerciaux des marques.
      Par exemple, tandis que les fabricants continuaient à vendre pendant des années des optiques au format DX "coûtant la peau des fesses" tout en sachant pertinemment qu’ils seraient obsolètes au passage définitif vers le FF, les journalistes spécialisés fermaient les yeux sur cette roublardise n’insistant jamais sur le fait qu’il était préférable d’acquérir des optiques FF plutôt que des DX. J’entends déjà leur réprobation criant haut et fort qu’ils n’étaient pas au courant... Et bien, si tel était le cas, je leur conseille vivement de changer de métier car cette activité noble ne souffre pas d’être hypocrite ou mal voyant ;)

    • Là, vous faites le jeu de ceux qui décrètent à notre place.

      Peu importe qu’un format vous convienne.
      Si les industriels décident d’en favoriser un qui permet une meilleure rentabilité, vous suivez.

      Dès lors que votre équipement vous donne satisfaction, rien ne vous oblige à le remplacer à tout prix sous prétexte qu’il n’est plus à la mode.

    • 10 MP , c’est pas non plus la cata , hein ! :-)
      Avec mon vieux 5D (12.8 MP), je fais du A3 et les nikonistes vénéraient leur D200 de 10 MP il n’y a pas si longtemps !

      Pour ce qui est de la compatibilité, c’est effectivement un moindre mal que d’avoir conservé la compatibilité avec les reflex FX à un détail près :
      Le grossissement de la visée est réduit à 0.48x au lieu du traditionnel 0.71x en FX.

      Pour ce qui est des longues focales, c’est encore un faux problème.
      Contrairement à la propagande officielle des marketeux, un 50-135/2.8 DX n’est pas équivalent à un 70-200/2.8 FX mais...à un 70-200/4 FX !

      En effet, dans les deux cas, à focale équivalente, le diamètre de la pupille d’entrée est exactement le même !

      Conséquence : À focale équivalente, et pour un temps de pose identique dans les 2 cas,ouverture f/n en DX et f/1.4xn dans le deuxième cas, le nombre de photon
      collecté sera strictement identique dans les 2 cas à la différence près que ces photons seront répartis sur une surface 2x plus grande en FX !

      Il suffira de pousser les isos en FX mais in fine le rapport S/B sera bien le même !

      Un 50-135/2.8 DA de Pentax pèse 685g, un 70-200/4 L EF (pour 24x36 donc) pèse.... 705 g.
      C’est bon pour 20g , on va dire que le passage au 24x36 ne sera pas trop pénalisant, hein ! ;-)

      Si on étudie 5’ les fameuses optiques "révolutionnaires" Zuiko Four Thirds, on vole de surprise en surprise :

      Ainsi le fameux 150/2 ZD pesait 1610g pour 325.500 JPY (!) ...quand un 300/4 LIS pèse 1190g pour 198.000 JPY .

      Mais où sont donc passées les vertus du Four-Thirds ???

    • On va être sympa et on va leur attribuer certaines circonstances atténuantes.

      Vers décembre 2005, le type qui voulait acheter un reflex numérique "pas trop cher" chez Canon devait encore mettre environ 1000 € sur la table (idem chez les copains !).

      Pour avoir un zoom basique, il fallait qu’il mette 100 € supplémentaire pour avoir le 18-55/3.5-5.6 EFS...ou 500 € pour un 20-35/3.5-4.5 pas très performant en numérique
      ou encore 1000 € pour un 17-40/4 L EF plus "convenable"

      EOS 300D (APSC) + 17-40/4 L = 2000 €

      Kit 300D+ 18-55 EFS = 1000 €

      Là où la politique des fabricants était plus criticable, c’est de commercialiser un

      60/2.8 EFS macro....pour 80% du tarif d’un 100/2.8 USM macro en SP (Officiellement 70%)
      alors qu’il aurait été plus simple de faire un 60/2.8 EF à map interne (dont il existe effectivement un brevet !)
      Bien sûr, il existe le vénérable 50/2.5 EF "macro" sans USM et au bruit de perceuse mais enfin...

      L’autre couleuvre a bien sûr été le 17-55/2.8 IS USM, certes très réussi techniquement mais qui coûtait à sa sortie....le prix d’un 24-105/4 LIS

      Ainsi, fin 2006, un ensemble 5D+ 24-105/4 L IS coûtaient en SP 3500 €
      quand un reflex "expert" EOS 20D+ 17-55/2.8 IS USM coûtaient en SP 2400 €

      À long terme, vous êtes obligé de réinvestir sur un transtandard et vous redépensez 1200 € pour un transtandard "potable".
      C’est justement la différence de tarif entre les 2 options exposées ci-dessus.

      Donc, dès 2006, la pertinence de l’APSC pour la clientèle "expert" était déjà bancale...

      CE QUI EST BEAUCOUP PLUS GRAVE AUJOURD’HUI , C’EST DE MAINTENIR AU CATALOGUE LES EFS "CHERS"
      OU DE VOIR NIKON PROPOSER ENCORE EN 2012 UN 18-300/3.5-5.6 AFS VR DX À 970 €.

      UNE STRATÉGIE TOTALEMENT IRRESPONSABLE DE LA PART D’UNE BOÎTE COMME NIKON AMHA...

    • Mais justement, l’APSC N’EST PLUS AUJOURD’HUI LE FORMAT LE PLUS RENTABLE !
      C’EST DEVENU UN FORMAT BOULET.

      Le raisonnement que vous et une multitude de personnes mal informées tentent de tenir, c’est qu’une firme va favoriser un boîtier APSC pour gagner X € de plus par boîtier.

      Problème : Si un fabricant tient ce raisonnement, le concurrent va mettre un boîtier apparemment MOINS rentable mais TECHNIQUEMENT PLUS PERFORMANT
      et pour un tarif "acceptable" pour le client .

      À votre avis, il se passe quoi ?

      Il y a un APSC bashing qui s’engage et la clientèle du premier fabricant file vers le deuxième fabricant !
      C’est d’ailleurs ce qui s’est passé en 2006 lorsque les nikonistes payaient leur D2x "APSC pro" plus cher qu’un 5D de la "plastic company" !!! ;-)
      Il y a eu des switchs Nikon=> Canon et Nikon a boosté la mise en service de son D3 pour arrêter l’hémorragie.

      Résultat des courses :

      1-Le premier fabricant ne vend pas de boîtier....et par conséquent il ne gagne pas d’argent !

      2-Le premier fabricant perd ses sacrosaintes PDM laborieusement gagnées au bout de quelques décennies d’expérience et de réputation.

      3-Il perd de l’argent parce que le personnel ne se contentera pas d’un bol de riz en guise de salaire....et il peut même déposer le bilan !

      Bref, la stratégie du premier fabricant est vouée à l’échec.

      Aujourd’hui, tous les fabricants et en particulier les majors (Canon, Sony+Nikon ) ont investi de manière à assurer cette transition APSC=>FF.

      Ainsi Sony ne s’est pas caché d’avoir porté la capacité de ses fonderies de 25.000 wafers/mois à 50.000 wafers/mois depuis mi-2012.
      C’est pas pour fabriquer des confettis (marché des compacts/bridges/APSC plutôt en baisse).

    • Avant de répondre à la multitude de personnes mal informées, lisez les messages.
      Essayez d’être plus concis ; vos messages sont envahissants.

      Comme l’a écrit un autre intervenant, certains font des photos avec leur matériel, d’autres passent leur temps à lire les rapports et autres dépêches sur internet.

    • " En général, les personnes qui savent ne parlent pas...parce qu’elles n’y ont pas intérêt. "

      A la cadence où vous "pondez" vos messages, vous ne devez pas savoir grand chose, en définitive.

    • Vous êtes effectivement aussi un rigolo, y’a pas à dire !Vous voulez le beurre, l’argent du beurre et le cul de la crémière, c’est ça ?

      Ben non, désolé, je ne peux pas être plus concis parce que le dossier de la transition des formats est complexe et revêt plusieurs aspects.

      Si vous voulez expliquer mieux que moi en 3 lignes sur ce qui passe , bonne chance !

      PS : Sinon,pour le côté donneur de leçon, vous repasserez. À défaut de faire autant de photos que les pros, j’en fais suffisamment pour savoir ce dont je parle.

    • Par rapport à ce que tu sais, tu devrais effectivement t’abstenir : On perdrait pas grand chose.

    • Allez jouer aux billes dans la rue, on vous oblige pas à intervernir sur le forum pour ne rien dire.

    • Pas du tout !!! Encore une énormité !
      Nikon a fêté en grande pompe le 50ème anniversaire de sa monture F.
      Comme vous le savez peut-être, je suis un brin nikophobe à cause de la politique de leurs dirigeants.
      Malgré tout, ils ont développé une des plus anciennes montures qui soit encore d’actualité, y compris lors de la transition MF=>AF (Canon ne peut pas en dire autant !).
      La quantité d’optiques compatibles avec cette monture est évidemment énorme et je ne vois pas très bien pourquoi ils la lacheraient.

      Leur attachement à la monture F est tellement évident que le système mirrorless qu’ils ont développé est INCAPABLE de concurrencer la monture F.
      Bien sûr, ils l’ont fait exprès.

      Leica va fêter le 60ème anniversaire de sa monture M qui présente pas mal d’avantages aux yeux des photographes du fait du tirage court.
      Malgré tout, cette monture n’a pas encore passé le cap de la transition MF=>AF qui se fait de plus en plus sentir.
      Pas sûr qu’elle survive à la transition MF=>AF

      En ce qui concerne Canon, contrairement à ce que j’ai pu lire, Canon n’a pas abandonné la monture FD de gaieté de coeur !
      Contrairement à la monture F, il était impossible d’adapter la FD à l’AF.
      Le passage à la monture EOS était donc inéluctable.Un peu comme Minolta...

      En ce qui concerne Sony, ils n’ont pas réussi à redresser les comptes de Konica-Minolta et sa monture A.
      La création d’une division "mirrorless" et une monture E leur a apporté un énorme ballon d’oxygène.

      Le cas de Samsung est assez similaire à celui dfe Sony en ce sens qu’ils ont esssayé de faire du reflex mais ça n’a pas marché.
      Ils se sont donc rabattus sur le marché naissant du mirrorless mais semblent bloqués sur la transition APSC=> FF (absence de steppers ?).

      Je classe effectivement Panasonic/Olympus parmi les affairistes.

    • C’est pas possible autant d’aveuglement et de mauvaise foi !!!
      Un 250mm APS-C ça n’existe pas ???
      Première nouvelle !!!
      Mes yeux me mentiraient à chaque fois que je vais en magasin ???!!!
      Assurément vous ne connaissez pas les gammes de produits de votre marque fétiche que vous défendez mordicus !!!
      Il est chez Canon figurez-vous, ça vous en bouche un coin, hein ???!!!
      Un kit 100D + 18-55 STM + un 55-250 STM coûte combien, fait quel poids et quel encombrement ?
      Soit une plage focale couvrant du 29 au 400mm avec 18 Mpx dans une petite sacoche d’épaule pour moins de 950 €
      ( boîtier, 2 objos, sacoche et carte mémoire tout compris pour moins de 950 €, et j’ai été sympa, j’ai pris les versions les plus chères, càd STM des 2 objos )
      Donnez-moi la même chose en FF !
      Même prix, même transportabilité ( poids, encombrement ) !

      J’attends ...

    • La vulgarité reprend le dessus.

      Ce message est totalement incohérent.

      Le manque de maitrise de soi vous égare.

    • en effet, j’abonde dans votre sens avec un peu de retenue sur l’avenir car un marché dans le domaine de l’électronique est extrêmement changeant. Je ne parierais pas sur la faillite d’Olympus dont la photo n’est qu’une branche commerciale. Sony de plus a investi dans le capital d’Olympus principalement pour sa branche d’imagerie médicale et scientifique.
      Il est vrai cependant que l’argument de compacité du système micro 4/3 (le seul argument encore valable face au FF) risque d’en prendre un coup quand on voit aujourdhui à quelle compacité arrivent les grands constructeurs. Sans doute est-ce une des raisons qui ont poussé Panasonic à sortir son GM1, il est vrai que son GH3 est tout sauf "compact".
      Les infos viennent de GFK que tout un chacun peut consulter. Ce n’est pas ma seule source.
      Je suis désolé que vous ayez réagi ainsi à mon texte publié un peu plus haut, il ne s’adressait pas à vous mais aux sceptiques.
      Je pense aussi que le débat APSC/FF est un débat fondamental et non pas anodin. Je ne comprends pas par contre la réaction sur ceux qui ont investi dans les optiques DX. Leur nombre est en effet très limité et à partir du 50 mm, tout est utilisable en FF. 90 % de ceux qui ont acheté un DX l’ont acheté avec une optique kit qui en produit blanco coûte à tout casser entre 50 et 100 euros. Et si jamais un jour, dans 4, 5 ou 8 ans, le DX devait disparaitre, cela vous laisse encore le temps d’amortir largement le matériel. Ce n’est donc pas un vrai gros problème. Ce qui par contre pour moi reste une aberration, c’est d’acheter un DX "haut de gamme" aujourdhui, le seul format ayant une pérennité assurée étant le FF.

    • cela n’arrivera pas. Si un jour, le DX devait disparaître, les fabricants sortiront deux voire trois gammes de produits avec des tarifs adaptés. Ils ne sont pas fous quand même. Sony a ouvert la voie. Déjà Canon et Nikon proposent par exemple un excellent 70-300mm et un 28 mm abordable. En faut-il tant que cela des optiques pour faire des photos de manière occasionnelle ? Je ne pense pas. Il en sera du marché photo comme du reste. Il y aura des menus à 15 euros, à 30 euros et le menu "gastronomique" !

    • je confirme qu’un 18-300 (qui range plus long que son équivalent FF évidemment) est au même prix de vente que le 28-300 afs FF. En positionnant le 18-300 à ce niveau de prix, Nikon sait qu’il ne vendra plus d’autres objectifs au client puisque ce zoom est l’optique à tout faire. Un argument qui n’en n’est peut être pas un pour nous mais bien pour Nikon. Il faut aussi constater que la plupart des zooms apsc de chez Canon en particulier ne se démarquent pas sur le marché par une qualité optique extraordinaire, certains étant même des culs de bouteille. Nikon ne fait pas beaucoup mieux si ce n’est avec son 18-105, aujourd’hui discontinué.

    • Sony a aussi l’air de croire qu’il va avoir du succès avec son RX10 à 1200 euros.....

    • De toute manière "pro" cela ne veut pas dire grand chose dans le milieu photographique !
      Vous avez des personnes qui vivent de la photo en faisant des chats écrasés et/ou en travaillant comme des gougnafiers et puis d’autres qui en vivent comme des clochards mais qui ne font pas autant de tapage malgré leur talent, dans l’esprit de cette incroyable Vivian Maier...
      Avez-vous déjà entendu dire d’un artiste peintre que c’est un pro ?
      Non !
      Le problème avec la photographie c’est qu’on mélange tout.

    • C’est fini vos leçons de vertu à deux balles ? Qu’est-ce-que vous venez faire sur ce thread au fait à part jouer au corbeau ?

    • C’est une manière de positiver, en effet. :-)))
      La "compatibilité" assurée DX/FX en fait risque de lasser les utilisateurs de reflex (Ce sera moins le cas pour les optiques E sur Sony FF-E).

      Je souhaite bonne chance aux fabricants pour liquider leurs optiques dédiées APSC "haut de gamme".

    • Mille excuses en effet. Dans ma tête, je pensais aux fixes.
      Et puis je m’intéresse pas aux vulgaires EFS, qu’est-ce-que vous croyez ? ;-)
      Quand on n’a pas un L dans son sac à 40 ans ,....

      Effectivement, il n’y a pas exactement d’équivalent pour le moment mais on peut s’attendre à ce que Canon ressorte un 28-90/4-5.6 IS USM dans pas longtemps
      (Le dernier modèle sans IS pesait 180g ).
      Pour le 55-250/4-5.6, il faudrait un 90-400/5.6-8 pour rester dans la même gamme de poids.
      Je doute que Canon sorte un jour ce genre d’optique.
      En revanche, vous serez invité au "compromis" : Un 70-300/4-5.6 IS USM pèse 630g (+240g dans la besace !), votre cadrage
      en bout de range sera " un peu " plus large (sauf en utilisant le " zoom à pattes" !).On le trouve à 440 € chez Bk(un 55-250 coûte 200 €), pas la mer à boire !

      Sinon, il y a des tas d’autres compromis en neuf /occasion /Canon /indépendant /choix d’un 500/8 extrêmement léger,...

    • Ce que vous dites est assez inexact.

      Le 60/2.8 macro EFS est un objectif qui fonctionne bien : Bonne qualité optique, AF silencieux,etc... mais qui est vendu en SP parfois 80% du 100/2,8 USM macro : Foutage de gueule !

      Le 17-55/2.8 IS USM est également un très bon objectif pour sa qualité optique, la stabilisation (premier zoom transtandard f/2.8 stabilisé) mais relativement cher :
      Tarif quasi identique au 24-105/4 LIS.

      Les autres optiques EFS sont des optiques bon marché destinées à conquérir le " grand public".

      Pour ce qui est du 18-300, détrompez-vous : Les performances ne valent pas une bonne optique fixe (range trop élevé !) et les gens chercheront autre chose.

      À la limite, ce 18-300 est un "pousse au crime " !

    • C’est vrai qu’on en apprend énormément avec vos messages à deux balles !

    • Entendons-nous bien !
      Personnellement, dès que je le peux c’est FF direct, en commençant par un vieux 5D ou D700 et quelques fixes pour ma part ( accompagné du polyvalent 24-105 ou 24-120 à-tout-faire syndical ).

      Mais : encore très nombreuses sont les personnes qui ne mettront jamais plus de 5 à 800 € pour se payer un luxe qu’ils n’estiment pas plus indispensable que ça.
      Et qui voudrons une polyvalence de bon aloi. Et pour celles-là, un 55-250 ou 70-300 basique sera considéré comme largement suffisant ( et cher ) pour les photos qu’ils voudront prendre. Il n’y a qu’à voir le nombre de possesseur de kit qui se contentent encore du 18-55 de base ...
      Affligeant, mais c’est ainsi !

      Et là, je doute quand même un peu beaucoup que les constructeurs d’APN et d’objectifs décident de faire l’impasse sur ce type de clientèle qui reste nombreuse.

    • Oui, il semble que la clientèle n’est pas prête à mettre en moyenne plus de 600 € dans un APN, ce qui devrait limiter la chute des ventes de DSLR APSC.

      Néanmoins, le lancement d’un reflex FF à 1000 € (999 !) dès 2014 risque d’avoir plusieurs conséquences :

      - Les gens risquent de se méfier encore plus de l’APSC et se mettront en position d’attente : Les ventes d’APSC vont encore chuter.

      - Des clients, qui auront normalement un budget de 600 €....craqueront et mettront la différence pour avoir le FF en promo à 900 €...et accessoirement avoir "la paix" à cause des incertitudes sur l’avenir de l’APSC.

      - Beaucoup de gens vont "craquer" parce que ça fait 10 ans (!) qu’on les bassinent avec le 24x36 = format des pros= format de l’élite photographique=etc...

      - Attention à l’effet internet : On estime qu’une transition technologique dure 5 ans du fait de l’histoire (transition télémétrique=>reflex / MF=>AF / argentique =>numérique)
      mais, à l’époque, internet n’existait pas ou peu !

    • Vous vous répétez !

      Vous vous contentez de reproduire des informations glanées ici et là.
      Nous n’avons pas besoin de vous pour cela.

    • Remarquez qu’on n’a pas forcément besoin de votre remarque inepte non plus...puisque TOUTES LES INFORMATIONS DE TOUS LES INTERVENANTS
      sont faites d’informations glanées ici et là.
      Il y a vraiment des intervenants qui perdent l’occasion de parler pour ne rien dire, c’est sûr !