Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Skylum Luminar 2018 : le catalogage en ligne de mire

06/11/2018 | Laurent Katz

C’est la dernière marche avant la version tant attendue qui va ouvrir le logiciel de Skylum à l’organisation d’une photothèque. Cette fois-ci, l’éditeur qui travaille intensément sur les techniques d’intelligence artificielle appliquées à la retouche, s’attaque à la correction automatique du ciel.

Skylum est de ces éditeurs, comme DxO Lab ou ON1, qui restent fidèles à la tarification hors abonnement et qui proposent plusieurs mises à jour annuelles. La toute dernière, pas de l’année, mais concernant la mouture 2018, apporte l’Embellisseur de ciel IA développée par le laboratoire d’intelligence artificielle de l’éditeur. Qui indique que plusieurs milliers de photos ont alimenté le moteur d’apprentissage du nouveau filtre, afin de détecter automatiquement le ciel dans une photo, qu’il s’agisse d’un ciel embrasé d’un coucher de soleil, encombré de nuages ou bleui par des UV. Ce n’est que le début (il existe déjà un filtre Accent amélioré par AI qui apporte une correction portant sur la tonalité, les couleurs et la netteté), Skylum indiquant que d’autres filtres devraient arriver périodiquement.

JPEG - 213.4 ko
Le correcteur de ciel densifie les nuages. Son intensité est ajustable (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

Quelques tests montrent une détection satisfaisante du ciel, que l’on a toutefois réussi à tromper un peu avec une photo contenant un immeuble d’un bleu léger. Mais les outils d’application locale (pinceau, masque radial, dégradé ou de luminosité) sont là pour corriger au besoin les débords du filtre sur des zones ne relevant pas du ciel.

JPEG - 276.4 ko
(Cliquer pour agrandir)
JPEG - 276.7 ko
En haut, l’image originale, en bas, la correction appliquée à 100 % qui influe un peu sur le bleu de l’immeuble (cliquer pour agrandir)
(photo LK)
JPEG - 267.4 ko
La solution pour limiter l’action du filtre Embelliseur du ciel IA est d’en définir la zone d’influence par un masque, ce qui en limite l’intérêt (cliquer pour agrandir).

La mise à jour est gratuite, sinon le logiciel est vendu, en offre promotionnelle, 59 € au lieu de 69 €. Et ceux qui disposent d’Aurora HDR, de Photolemur ou d’un ancien logiciel ne payeront que 49 €. Enfin, ce tarif inclut toutes les mises à jour jusqu’au 31/12/2019, donc celle annoncée pour le 18 décembre 2018 qui fera passer Luminar à l’étape supérieure, avec des outils de visionnage et d’organisation.

- Le site de Skylum
- Le site de Luminar

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • "En haut, l’image originale, en bas, la correction appliquée à 100 % qui influe un peu sur le bleu de l’immeuble"

    Pas convaincu par votre analyse !

    Le bleu est le même ; ce sont les corrections de luminosité et sans doute de contraste qui agissent sur l’ensemble du reste de l’image pertubant ainsi votre oeil...

  • Oui, j’ai testé sur un cliché perso.
    Le ciel est très amélioré, certes, mais le maillot bleu de mon fils est aussi pris en compte et devenu beaucoup plus dense...
    Avec 3 "Upoints" sur DXO je règle la question du ciel en 1 minute à peine. Parfaitement.