Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Skylum Luminar AI : préannonce

03/09/2020 | LAURENT KATZ

L’intelligence artificielle a déjà infiltré Luminar 4, ici et là. Avec l’annonce de cette version, les lettres AI insérées dans la dénomination montrent que l’éditeur SkyLum place cette technique au cœur de son projet logiciel, sans pour autant investir tous les compartiments où son usage est attendu.

SkyLum, comme beaucoup d’éditeurs désormais, a mis en place une stratégie de communication qui consiste à annoncer des développements ou des logiciels plusieurs mois à l’avance. Aussi ne faut-il pas s’étonner d’apprendre que Luminar AI ne sortira pas avant la fin de l’année.

La dernière mise à jour de Luminar 4 date de la fin du printemps. Pour cette rentrée, SkyLum nous parle d’un nouveau Lumiar faisant la part belle à l’intelligence artificielle, un domaine qu’il investit de plus en plus. Surtout pour l’amélioration des images ou la créativité.
Le profil de Luminar est la photo elle-même, mais pas l’organisation des images, le catalogue ne servant en fait qu’à accélérer la recherche et l’accès. Il ne faut donc pas s’étonner que la gestion des métadonnées, dont les mots-clés, ne soit pas dans le champ d’action. « Le but de Luminar est d’accélérer et d’automatiser la retouche ». Ce que montrent les copies d’écrans fournies par l’éditeur.

JPEG - 136.3 ko
La correction automatique de la peau et l’amélioration des yeux (cliquer pour agrandir).
(doc. SkyLum)

Difficile d’avoir une idée exacte et détaillée du champ fonctionnel de Luminar AI. Surtout on ne sait pas et l’éditeur n’est pas très explicite sur ce que sont les Modèles qui apportent des modifications automatiques, sans doute personnalisables. Le communiqué de presse nous apprend qu’une « collection de modèles contribue à raconter une histoire ». Et à la question posée pour avoir plus de précision, la réponse reste imprécise : « Les modèles servent à obtenir des résultats probants plus rapidement, donnent de l’inspiration et bien plus ». Sans doute est-ce une version matinée d’intelligence artificielle des rendus qu’offre Luminar 4 sous la dénomination Looks. Heureusement, la mise en ligne du site web de l’éditeur apporte plus de précision. Plus qu’un simple rendu, les Modèles apportent une adaptation des corrections au type de sujet, avec des orientations créatives si on le souhaite. On n’en saura pas plus de la mention Pro qui donne accès « à des réglages fins plus complexes ». Les mêmes que sous Luminar 4 ?

En revanche, on en sait plus sur les champs d’action de l’intelligence artificielle.

- Accent AI pour corriger l’exposition et les couleurs.
- Composition AI pour corriger les images inclinées.
- Structure AI pour gérer automatiquement l’accentuation.
- Atmosphère AI pour renforcer le ciel des paysages, et ajouter une ambiance (brume, brouillard...
- Ciel AI pour remplacer le ciel par un autre avec un masquage automatique, et adapter la photo à un nouvel éclairage.
- Corps AI et Visage AI pour modifier les portraits.
- Iris AI pour retoucher les yeux.
- Peau AI pour améliorer l’aspect de la peau.

JPEG - 252.9 ko
L’amélioration du ciel (cliquer pour agrandir)
(doc. SkyLum)

On remarque qu’il n’y a rien concernant la réduction de bruit et le masquage complexe des structures fines (cheveux par exemple). SkyLum travaille sur le premier sujet, mais indique n’avoir pas de volonté particulière pour fournir un outil visant à la retouche manuelle.

Quid de Luminar 4 ? Interrogé, l’éditeur nous a dit que la version sera mise à jour jusqu’à un an après le lancement de Luminar AI. Un Luminar 5 va-t-il voir le jour ? Pas de réponse à cette question.

Le logiciel est en précommande pour 79 €, contre 99 €, une offre réservée aux 30 000 premiers clients. Il sous sous macOS 10.13.6 ou supérieur, et sous Windows 10 uniquement (Win 7 et Win 8.1 ne sont pas compatibles).

- Le site de SkyLum
- Le site de LuminarAI

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



CEWE