Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Son debriefing à la rédaction

11/04/2008 | Michel Lion



Stupéfaits par la qualité des images que nous a présentées la petite Délia, nous avons voulu pousser l’expérience plus loin. Délia nous a fait son exposé. Nous l’avons longuement questionnée pour recueillir ses impressions :

Les + :

- Objectif compact et léger (430g) - Le concept « tout en un » permet de photographier vite en évitant les intrusions de poussière sur le capteur, liées aux fréquents changements d’objectifs.

- Position macro / MAP mini à 45 cm en position télé.

- Si on enlève le pare-soleil, la petite taille de l’objectif autorise l’usage du flash intégré (du D40X) à toutes les focales, sans que l’ombre de l’objectif n’apparaisse sur l’image.

- Bloquage de la bague de zoom à 18 mm pour éviter le déploiement intempestif de l’objectif lorsque l’on porte l’appareil en bandoulière.

- Course complète de la bague zoom (du 18 au 250 mm) sur ¼ de tour seulement

- Pare -oleil tulipe livré

Les - :

- La bague de zoom est assez souple et l’objectif a tendance à s’allonger seul quand on le porte en bandoulière (un verrou qui bloque l’objectif en position grand angle limite cet inconvénient)

- Ouverture limitée à 6,3 à partir de la focale 150 mm

- Pas de stabilisateur

- Pas de retouche manuelle du point

- Pas de tropicalisation (n’exposez pas trop l’objectif complètement déployé à la poussière celle-ci peut s’infiltrer à l’intérieur lorsque vous revenez en position grand angle)

La conclusion de la Rédaction sur cette expérience inédite : Les tirages réalisés à partir des fichiers de Délia montrent des performances optiques très raisonnables pour un objectif de cette catégorie. Si l’ouverture à f/3,5 est confortable au grand angle, attention cependant aux flous de bouger lors de l’usage des plus longues focales à f/6,3. On regrette bien sur l’absence du système de stabilisation VC utilisé par Tamron sur son nouveau 28-300 mm. Attention aussi aux chocs violents et aux conditions extrêmes (sable, pluie…). Le Tamron AF 18-250mm 1:3,5–6,3 IF Macro Di II est un objectif passe partout à l’amplitude exceptionnelle (14x !), compact et léger, ce qui en fait un outil très intéressant pour tous les voyageurs. Monté sur un reflex de petite taille, il est capable d’affronter la grande majorité des situations photographiques, pour un encombrement dérisoire.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Bravo Délia, tes photos sont superbes ! J’aime beaucoup celle de ton oiseau en plein vol, mais la série est de toutes façons très réussie.

    Il n’y a pas de doute, tu vas devenir une vraie pro !

    Bonne continuation :)
    Michoko

  • Quel talent à 11 ans ! et quel courage ! il y a des gros animaux... et ta photo les rend plus sauvages.
    Bravo.
    Bernard

  • Vraiment superbes ! mention spéciale pour l’oiseau en plein vol ! :)

  • Bravo Délia !! Beau clichés !
    Je pense que tu as chopé le virus de la photo !
    Bonne continuation !

  • je suis stupéfaite par la qualité des photos pour un petit bout de femme !, ma préférée est le léopard , je suis comme toi Délia j’aime beaucoup son allure souple et sur le qui-vive en meme temps
    bravo pour ton courage et ton sens du coup d’oeil
    Laurence

  • Bonjour
    La semaine dernière, j’ai mangé chez des amis qui rentraient d’Afrique du Sud. Nous avons regardé ensemble leurs photos de safari et ça se résume à peu près comme ça : " Tu vois la tâche là, sous l’arbre, .. si, si regarde bien ... et bien c’était un lion !!!" Même si c’est un peu vache, je crois que je vais leur envoyer un lien vers cette galerie ;)
    Amitiées
    Fredo

  • Superbe reportage, un bel avenir photographique devant toi ...
    Une preference pour le Leopard
    Bravo je te souhaite de réaliser encore plus de belles images
    J’ai aussi une fille de 10 ans qui debute en photographie et je sais combien il n’est pas evident de realiser l’image que l’on a en tete.
    Bruno78

  • Je suis assez étonné de tous ces messages... Comme si prendre en photos des animaux, à 11ans, au téléobjectif relevait de l’incroyable.
    Personnellement je n’aime pas trop certaines photos, pas à cause de la photographe mais à cause de l’appareil photo.
    Celle du léopard par exemple, l’aberration chromatique est bien visible sur l’arbre. Matériel limité ou mauvais réglages, peut importe pour moi c’est à jeter.
    La seule image qui me plaît reste celle du marabout pris en plein vol : c’est la seule a être techniquement correcte, sans aberrations constatées pour ma part, elle est donc pour moi agréable à regarder.
    Ne faites pas croire à une jeune fille, en la comblant de compliments que son travail est remarquable... Les photos sont loin d’être de qualité (elle débute, c’est normal) mais elle et n’importe quel photographe ne peut progresser si ses convictions s’arrêtent à ce genre de compliments.

    Moi même, je suis aujourd’hui photographe indépendant (parfois pro), attiré par la photographie depuis mes 12ans et maintenant 100% impliqué, et j’entends presque chaque jour que mes photos sont "superbes" etc... Je ne fais plus attention à ce genre de remarque, c’est ainsi que j’améliore mes travaux. Ne jamais prendre la grosse tête.. et ne jamais en donner l’occasion à d’autres, inutilement.
    Voila, c’était juste pour ajouter mon avis.
    Bonne continuation Délia ;)

    www.magnumphotos.com
    www.misc-photo.com
    www.jamesnachtwey.com
    www.peterfunch.com
    http://mag.xaocphoto.com/v2/
    etc...

    • Tout à fait d’accord avec toi. La plupart des photos ne sont vraiment pas bonnes et on n’aidera pas la petite en la congratulant.

    • Moi c’est votre message qui m’étonne, même si les photos ne sont pas techniquement parfaite, cette jeune fille possède un certain sens de la mise en scène. Si le matériel ne se relève pas à la hauteur du sujet, que l’on ne blâme pas le photographe. Cependant je suis sur que comme vous êtes un photographe consciencieux, vous vous ferez un plaisir de mettre le lien de votre site afin que vous puissiez nous montrer ce qu’est une photo animalière réussi :).
      Et pour les compliments qui lui sont adressé, je pense que son photographe de père la déjà briffé sur les qualités et défauts de ses prises de vues.

  • 11 ans est-il un age pour se pencher sur des problèmes d’aberration chromatique ?

    Je suis moi-même photographe pro depuis 20 ans, j’ai longtemps travaillé en studio à la chambre et au moyen format, et je me suis retrouvé bridé par des contraintes techniques qui m’hottaient toute spontanéité dans mon travail. Aujourd’hui, des années plus tard, j’essaie encore de me débarrasser de ces casseroles : Toujours faire clean, net, bien rangé et calé au millimètre, quand la photo considérée « artistique » n’hésite pas à exagérer le vignettage, à tronquer les couleurs ou à jouer le flou jusqu’à l’abstrait… L’émotion ressentie devant une image me semble bien plus importante que l’analyse à la loupe des données Exif. Le premier exemple qui me vient à l’esprit est celui de Terry Richardson qui shoote des mannequins pas maquillés, dans des cuisines éclairées aux néons, avec un compact amateur. Pour certains férus de technique pure, ces photos seraient donc « à jeter ». Elles font pourtant les campagnes internationales des plus grands couturiers et les couverture de The Face, Harper’s Bazaar et Vogue.
    Ceci étant dit, revenons en au sujet et à la jeune fille concernée. Je ne prétends pas que ce reportage soit digne du National Geographic mais j’ai suffisamment pratiqué la photo animalière pour considérer que la prestation est très réussie pour quelqu’un qui débute et qui découvre un matériel qu’on lui a prêté. Je suis d’accord sur une chose : ce n’est pas en entendant dire que ses photos sont parfaites que l’on progresse. Par contre dire que « la plupart des photos ne sont vraiment pas bonnes », ce n’est absolument pas mon avis. Délia, tu apprendras avec ce forum que s’exposer c’est se mettre en danger. Alors n’écoute pas trop les critiques bonnes ou mauvaises et fais toi plaisir avant tout. Moi, je pense juste que quand on est assez courageuse et passionnée par son sujet pour s’agenouiller derrière un croco, on est sur la bonne voie. Mais malgré ça, on ne peut pas faire l’unanimité.

    Bon courage !

    Oscar

    PS : ... et ton marabout il est d’enfer ! ;)

    • Si les compliments sont agréables à recevoir, il est vrai que certains en donnent à tort et à travers (voir n’importe quel groupe animalier sur Flickr). Ici ces images sont tout de même sympathiques même si elles ne seront pas vendues à une agence.

      Pour l’image du léopard (bon, elle est floue, mais si elle ne l’était pas), les aberrations chromatiques pourraient se reprendre. On n’est plus à l’âge du tout chimique. En revanche c’est vraisemblablement le signe d’une faiblesse de cette optique.

      Ceci dit pour avoir guetté le léopard pendant mes (trop brefs) séjours en parcs africains, j’aurais aimé avoir la chance de pouvoir en apercevoir un aussi clairement (sans parler de le prendre en photo, n’étant pas équipé pour l’animalier à l’époque).

      Bref si ce n’est pas parfait (mais qui l’est), je trouve qu’il y a un bon coup d’œil et de bons réflexes. C’est prometteur et c’est un hobby à encourager.

  • Et vous croyez que c’est pas une stratégie marketing tout ça !!

  • De passage sur ce site, j’ai regardé tes photos ; j’en suis stupéfaite ! Elles sont toutes magnifiques, particulièrement celle de la lionne qui regarde au loin . Celle de l’oiseau en plein vol est superbe aussi .

    J’ai joint mon adresse email, si tu veux qu’on fasse plus ample connaissance .

    Toutes mes félicitations pour ce beau travail,

    Bonne Continuation à toi . :D

    • Heu , apparemment mon adresse mail n’a pas été jointe .
      Alors la voila → gaelle.auray@orange.fr

      J’ai le même âge que toi, et tes photos sont si bien faites ... N’écoutes pas ceux qui cherchent toujours à trouver des défauts, peut-être quelques soucis techniques dûs à l’appareil apparaissent sur certaines, mais ce n’est pas une raison pour le laisser entendre . Ceux qui font de la pure diffamation sont surtout atteints de pure jalousie ! ;)