Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Sony A37 : un A57 en réduction

17/05/2012 | Laurent Katz

L’A57, testé dans le numéro 46 du Monde de la Photo, est une réussite. Sony en a repris les fondamentaux technologiques pour concevoir l’A37, plus compact et évidemment plus économique.

Réduction de taille

Il y a un peu plus de deux mois, Sony lançait le A57, version 16 Mpxl de l’A65, dotée d’un viseur électronique de 1,44 Mpts contre 2,36 Mpts, et dénuée de GPS. Avec l’A37, Sony a encore tranché dans le vif, avec un LCD d’un autre âge, de 2,7" et seulement 230 000 pixels, ce qui est aujourd’hui indigne d’un appareil qui manifeste une certaine ambition technologique et qualitative. Le viseur électronique n’a pas changé et le LCD reste orientable verticalement, ouf !, quand on sait que les appareils Sony sont plutôt bons en vidéo, ce qui incite à sa pratique. Celle passe juste du 1080p au 1080i.

Pour le reste, le capteur, l’autofocus, la montée en sensibilités à 16 000 Iso, le traitement du bruit et des corrections optiques… tout est repris. Avec bien sûr les modes Panorama, HDR et DRO. Seules les rafales descendent de 12 im/s à 7 im/s, ce qui reste plus que respectable vu le prix du boîtier. En réalité, c’est 5,5 im/s à pleine définition, et 7 im/s quand le capteur n’utilise que 8,4 Mpxl pour créer l’image. Le boîtier est moins haut que celui de l’A57, ce qui fait que l’index et l’annulaire se sentent un peu esseulés, ne sachant pas trop où d’agripper. La disposition des touches a été revue, mais on ne perd pas en accès immédiat aux réglages comme le correcteur, la sensibilité ou les rafales. C’est l’essentiel. En revanche, la définition de l’écran et la taille du grip laissent dubitatifs. Pour la qualité d’image et l’autofocus, au vu des performances de l’A57, cela devrait être tout bon.

La commercialisation est prévue pour fin mai, début juin, au prix de 500 € le boîtier nu. Trois kits sont proposés, l’un avec le 18-55 mm Sam pour 600 €, le deuxième avec les 18-55 mm et 55-200 mm Sam, pour 800 €. Le prix du dernier kit avec le nouveau zoom 18-135 mm Sam.On remarque que le kit de base est au même prix que celui de l’hybride NEX-F7. Ce qui amène à penser que les prix des hybrides sont un peu gonflés, sachant que le A37 intègre un viseur électronique et qu’il met en œuvre une structure plus complexe en raison de son miroir translucide.

Fiche technique

  • Capteur : Cmos Exmor APS-C 23,5 x 15,6 mm, 16,7 Mpxl
  • Protection du boîtier : -
  • Stabilisateur : Oui
  • Anti-poussière : Oui
  • Définition : [3/2] 4 912 x 3 264 [16/9] 4 912 x 2 760 pixels
  • Vidéo : 1080i (25 im/s, AVCHD)
  • Sensibilité : Auto, 100 - 16 000 Iso
  • Formats de fichiers : Jpeg, Raw (ARW), Raw + Jpeg, MP4, MPO
  • Monture : A-Mount, coeff. 1,5x
  • Mise au point : Détection de phase TTL, 15 zones (3 en croix, détection auto ou manuelle) ou 1 zone, détection de visages (LiveView) ; Auto (déclenchement, continue, prédictive avec suivi), manuelle
  • Mode d’exposition : PASM, modes Scènes, Auto, Auto+
  • Mesure : Multizone (1 200), pondérée centrale, ponctuelle ; +/-3 IL par 1/3 IL ; bracketing +/- 1/3 ou 2/3 IL sur 3 vues
  • Vitesse : 1/4 000 à 30 s, synchro X 1/160 s
  • Rafale : 7 im/s (avec télé zoom, 17 Jpeg), 5,5 im/s (15 Jpeg, 6 Raw + Jpeg, 7 Raw)
  • Balance des blancs : Auto, préréglée (9), mesurée (1), manuelle (2 500 K - 9 900 K), décalage vert - magenta, bleu - ambre)
  • Réglages divers : D-Range Optimizer, Styles créatifs
  • Prise flash : Sabot propriétaire
  • Flash intégré : NG 10 (100 Iso), couverture 27 mm (éq. 24 x 36), contrôleur flashs distants, mode ADI ; +/-2 IL par 1/3 ou 1/2 IL
  • Visée : LCD 1,44 Mpts, 100 %, 1,04x, 18 mm
  • Moniteur : LCD orientable 2,7 pouces/230 kpts, format 4/3
  • Mode LiveView : Couverture 100 %, loupe et peaking de mise au point, grille, histogramme
  • Modes d’affichage : Zoom, index, diaporama
  • Stockage : MS Pro et SD/SDHC/SDXC
  • Connectique : Hi-speed USB, mini HDMI, télécommande, microphone stéréo
  • Personnalisation : 2 touches
  • Divers : Panorama par balayage, photo 3D, HDR
  • Logiciels : Image Data Converter SR, Picture Motion Browser
  • Accessoires fournis : Accus et chargeur, bandoulière, câble USB
  • Alimentation : Accu Li-ion NP-FW50 7,4 V, 1 080 mAh
  • Dimensions/poids : 124,4 x 92 x 84,7 mm/506 g (avec accu et MS-Duo)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • problème de typo je pense : paragraphe 2
    « Pour le reste, le capteur, l’autofocus, la montée en sensibilités à 16 00 Iso »

    je pense qu’il manque un zéro :)

  • Le positionnement marketing de cet appareil le situe clairement dans la gamme de prix des Canon EOS 600D et Nikon D5100 et 3200. Même si les réels concurrents techniques se situent dans la gamme EOS 550D et D3100, moins chers ! Si on peut comprendre que Sony veuillent combler le trou dans son entrée de gamme, on a du mal à comprendre son positionnement tarifaire face à une concurrence déjà très forte, pour ne pas dire en situation d’oligopole, sur ce segment. La percée sur ce marché risque d’être très difficile.

    • hum... on ne comparerait pas prix officiel et prix de la rue, là ?
      Le Nikon 3200 a été annoncé à 700€ en simple kit, soit 100€ de plus que cet alpha37. Le 5100 est sorti en en avril 2011 à 800€ en simple kit. Chez Canon, le 600D est sorti en mars 2011 à 800€ nu, et le 1100D en avril 2011 à 450€ nu.
      Franchement, en attendant de pouvoir comparer les seuls vrais prix qui vaillent, à savoir les prix de la rue sous disponibilité suffisante (hein M’sieur Sony !), je suis désolé, mais Sony se place très bien sur ce segment, le choix SLT versus SLR n’y étant sans doute pas totalement étranger.

    • Le prix de la rue, d’accord, mais il reste quand même deux éléments perturbants :
      - Le premier, c’est justement le prix de la rue : quel sera-t-il et sur quelles durées va-t-il baissé ? 30% de baisse dans 3 mois ou 10% dans un an ? Difficile à dire !
      - Le deuxième est la proposition d’un produit "nouveau" aux technologies qui elles, ne sont pas nouvelles. Je réitère donc mes doutes quant au positionnement face à des produits qui ont fait leurs preuves.
      Autant, je ne critique pas le positionnement de Sony sur les compacts ni les 65 et 77 (qui semblent occuper un marché non satisfait par les autres marques), autant là, le positionnement ma parait douteux.
      Le positionnement sur A57 sur ce marché auraient été plus en phase, même si, dans la catalogue Sony, la position du A37 semble logique.