Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Sony Alpha 7S : finalement plus photo ?

09/04/2014 | Franck Mée

Présenté en ouverture du salon vidéo NAB, l’Alpha 7S mettait évidemment en avant sa spécificité dans ce domaine : c’est le premier compact à objectifs interchangeables capable de capturer en 4K sur un capteur 24 x 36 mm sans mise à l’échelle de l’image. Mais au vu des détails de cette fonction, nous nous demandons si son destin ne serait pas plutôt la photo impossible…

Présentation

Les annonces de capteurs capables de capturer en définition 4K se multiplient, quelle que soit leur taille ; pourtant, les appareils filmant effectivement 4K restent rarissimes — Canon EOS 1D C, Panasonic GH4, Sony AX100… et bien sûr les caméras professionnelles. La raison ? Tout simplement les limites de l’électronique qui, en aval du capteur, doit traiter et compresser les données vidéo.

L’Alpha 7S est symptomatique de cette tendance. Il reçoit un tout nouveau capteur de 12 Mpxl spécialement conçu pour associer lecture rapide (30 im/s en pleine définition) et haute sensibilité. Mais le processeur chargé de compresser les vidéos et peut-être le lecteur de cartes mémoire, eux, n’ont pas un débit suffisant pour gérer ces données : l’Alpha 7S est limité au Full HD à 60 im/s et au HD 720p à 120 im/s. Le résultat, c’est ce petit paradoxe : un appareil lancé dans un salon vidéo, avec un gros accent sur son capteur 4K, est incapable d’enregistrer lui-même une vidéo ultra haute définition sur une carte mémoire. Il ne peut que la renvoyer par la prise HDMI vers un enregistreur externe.

JPEG - 39.2 ko
Assemblage de tournage autour de l’α7S : monture et objectif cinéma, enregistreur externe, adaptateur XLR pour entrée son externe…

Cela limite-t-il réellement l’appareil ? Oui et non. Ceux qui filment en 4K, pour l’heure, sont principalement des professionnels habitués à utiliser des caméras avec un lot d’accessoires, et l’enregistrement externe n’est pas un problème. La principale limitation, dans ce cas, est le choix de Sony de se contenter du 4K UHD : la marque ne propose toujours pas de 4K DCI, format standard du cinéma, en dehors de la gamme de caméras CineAlta. Dans ce domaine, Panasonic a peut-être eu du flair : son GH4 propose le choix entre 4K UHD et 4K DCI, ce qui lui permettra de s’intégrer plus facilement dans un flux de travail cinéma.

JPEG - 37.1 ko
Sur ce visuel du capteur de l’Alpha 7S, nous avons rajouté en rouge la zone approximative saisie en mode 4K.

Plus anecdotiquement, notons que si la possibilité de capturer la vidéo 4K sans interpolation (un photosite donne un pixel) devrait améliorer la qualité d’image, elle a une conséquence sur la taille du cadre enregistré : l’Alpha 7S garde alors 3840 pxl d’un capteur qui en compte 4240, perdant 10 % du champ horizontal — la fenêtre de capture devrait faire 18,1 x 32,2 mm.

D’autres fonctions vidéo sont proposées, comme le gamma S-log2 permettant de mieux profiter de la dynamique du capteur ou l’enregistrement en HD 1080p en XAVC S, dont le débit plus élevé préserve mieux l’image que le classique AVCHD.

Attaquons le D4s

C’est finalement peut-être sur les aspects photographiques que l’Alpha 7S pourrait se distinguer : sa définition est limitée à 12 Mpxl. Pour l’anecdote, on note ainsi que trois jumeaux, les Alpha 7S, 7 et 7R, proposent une progression arithmétique : 12, 24 et 36 Mpxl.

Donnée plus intéressante, cette définition modeste permet à ses photosites de dépasser les 8 µm, une taille plus vue depuis les Nikon D3, D700 et D3s (ce dernier fut le premier appareil à franchir le pas des 100 000 Iso). Cela devrait permettre de repousser la saturation, donc d’accroître la dynamique, tout en augmentant la sensibilité ; Sony annonce 102 400 Iso en plage normale et une extension à 409 600 Iso. Sur le papier, l’Alpha 7S devrait être proche, voire légèrement meilleur que le Nikon D4s, la référence absolue du moment en basse lumière.

JPEG - 170.8 ko
Pour cette photo prise de nuit à 409 600 Iso, l’autofocus du D4s avait rendu les armes…

Mieux, l’Alpha 7S pourrait également résoudre une faiblesse du D4s : la mise au point en basse lumière. Il annonce un autofocus (par détection de contraste uniquement) sensible jusqu’à -4 IL, deux crans de mieux que le Nikon. Notre expérience ayant montré que le module autofocus du D4s, malgré sa sensibilité remarquable, décroche dans des conditions où il est encore possible de photographier à main levée à 200 000 ou 400 000 Iso, nous sommes impatients de voir le résultat du nouveau venu…

Sony n’a pas, pour l’heure, annoncé de tarif pour son dernier rejeton, pas plus que pour le 28-135 mm f/4 Powerzoom en cours de développement, dont on ne sait rien de plus que son nom.

- Le site de Sony

Premier avis

L’Alpha 7 est un appareil agréable et Sony l’a bien compris : inutile de ré-inventer la roue, mieux vaut décliner un modèle connu et apprécié. Du coup, c’est exclusivement sur ses entrailles qu’il conviendra de juger l’Alpha 7S. Son nouveau capteur pourrait être une des références absolues en matière de sensibilité et faire de l’Alpha 7S un appareil apprécié des photographes nocturnes — voire des amateurs de sport en salle, si jamais l’autofocus se révélait plus vif que sur l’Alpha 7R.

La capture 4K est également bienvenue, mais la fonction semble finalement peu aboutie : l’absence d’enregistrement interne destine l’appareil aux productions professionnelles habituées à gérer moult accessoires (dont des enregistreurs externes), mais le 4K limité au standard UHD plutôt que le format DCI utilisé au cinéma renvoie plutôt l’appareil aux productions télévisées… L’Alpha 7S, un appareil conçu pour tourner des téléfilms : étonnant !

Fiche technique

  • Capteur : Cmos 23,8 x 35,6 mm, 12 Mpxl
  • Protection du boîtier : Antiruissellement
  • Stabilisateur : -
  • Anti-poussière : Oui
  • GPS : -
  • WiFi : Transfert de fichiers, contrôle à distance, applications PlayMemories
  • Définition : [3/2] 4 240 x 2 832 pxl
  • Vidéo : HD 1080p à 24, 25, 30, 50 ou 60 im/s, H.264
  • Micro : Stéréo
  • Sensibilité : Auto, 100 - 102 400 Iso, extension à 409 600 Iso
  • Formats de fichiers : Jpeg, Raw (ARW), MP4/XAVC S
  • Espace de couleurs : sRGB, Adobe RGB
  • Monture : Sony E
  • Autofocus : Détection de contraste sur 25 zones, sensible jusqu’à -4 IL (100 Iso)
  • Mise au point : Simple, continue, retouche manuelle, manuelle
  • Mode d’exposition : Auto, PASM, scènes, panorama, vidéo, personnalisé (2)
  • Mesure de l’exposition : 1 200 zones
  • Type de mesure : Multizone, pondérée centrale, spot
  • Vitesse : 1/8 000 s à 30 sec, pose B
  • Rafale : 2,5 im/s, 5 im/s sans AF
  • Flash intégré : -
  • Viseur : Oled 2,36 Mpts, 0,71x
  • Moniteur : LCD 3", 921 kpts, orientable verticalement
  • Ecran LCD de contrôle : -
  • Stockage : MS Duo ou SD (compatible UHS-I)
  • Connectique : USB 2, HDMI (UHD), prise flash et accessoires (compatible adaptateur XLR), module WiFi, entrée micro stéréo, sortie casque
  • Alimentation : Accu Li-Ion NP-FW50 (7,2 V, 1 020 mAh), 320 photos
  • Dimensions : 126,9 x 94,4 x 48,2 mm
  • Poids : 489 g (avec batterie et carte)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • C’est marrant, à l’annonce du capteur de seulement 12 MPixels, je suis aussi dit : miam, ça va être bon en basse lumière pour la photo (vu que je ne fais pas de vidéo).

    Bonne remarque aussi sur l’autofocus. Actuellement, sur mon boitier, en basse lumière, la détection de contraste fonctionne mieux que la classique détection de phase car elle est capable d’attraper des sources de lumière ponctuelles dans le champ, ce que ne sait pas faire la détection de phase.

    Enfin, bon, ce n’est pas pour autant que je vais basculer en FF. Faut pas abuser avec l’encombrement :-p

  • ben si on peut voir une photo du 28-135 mm f/4 Powerzoom, tout ce que l’on peut en dire c’est que les "grosses" optiques EF semblent minuscules à coté et qu’il ressemble plus à une optique cinéma que photo.
    http://www.dpreview.com/news/2014/04/07/a-first-look-at-the-sony-alpha-7s-12mp-full-frame-with-4k-output/7

  • je suis très heureux de cet article. C’est une bonne réponse à Gérard-P (oui, c’est moi qui lui ai déjà répondu) qui dans un élan aussi rapide et excessif qu’inutile et à côté de ses pompes n’a pas eu le temps de voir tout l’intérêt de cet appareil. Nul doute que cet article va apporter un éclairage POSITIF et OBJECTIF sur un produit qui doit encore faire son chemin mais qui a au moins le mérite d’en avoir un, de chemin.

  • @3 : Je ne critiquais pas la partie photo de cet appareil. Il fallait me lire mieux avant de râler.
    Mon propos est tout simple : Pour un amateur, il est aussi peu pratique de filmer avec un reflex (ou un hybride façon reflex) que de prendre des photos avec un iPad.
    Pour moi, non, la vidéo dans ce style d’appareil est complètement "useless" et non, ça ne va décidément pas dans le bon sens de nous facturer "çà".
    Maintenant que des pros l’utilisent pour filmer avec tous les accessoires (trépied et tout le matos qu’on a vu dans l’article), pourquoi pas.
    Mais qu’un amateur sur ce site trouve que ce genre de fonction 4K va dans le bon sens, a le don de m’énerver. C’est typiquement un argument de geek qui veut plus montrer ce qu’il a que ce qu’il fait.
    Du reste, Monsieur @3 , vous qui trouvez que ça va "dans le bons sens", allez vous l’acheter et faire des films en 4K ? Avez-vous un téléviseur 4K à 8.000€ ? Franchement ?
    Je me demande qui est à coté de ses pompes, hein ? Parce que je vous ai bien lu moi.
    Je vous ai bien lu, oui, à comparer le 7S et je ne sais plus quel appareil Panasonic 4K.
    Oui, vous parliez de la 4K et non pas des qualités de cet appareil. Du gros et bon n’importe quoi !
    Pour le reste, je ne nie en rien les qualités photos de cet appareil tout à fait remarquable. Probablement le meilleur de la série. Mais par pitié, ne me parlez plus de la vidéo 4K qui va dans le bon sens ! Je n’interviendrais plus sur ce sujet. Je pense avoir été assez clair.
    Bonne soirée à tous.

  • @Monsieur Eric-P bis ou @Monsieur je sais tout... pour votre information il est possible d’acquérir une TV 4K à moins de 1 500 euros....