Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Sony DSC-HX200 : un bridge haut de gamme, mais presque raisonnable

28/02/2012 | LAURENT KATZ

Dans la tendance inflationniste qui s’abat sur les bridges, Sony n’a pas suivi la pente ascendante de l’amplitude démesurée, qui reste au quand même respectable 30x. Seul le capteur passe de la génération 16 Mpxl à celle des 18 Mxpl.

Les nouvelles technos

À tout seigneur, tout honneur. Voici le nouveau capteur Cmos BSI (rétroéclairé) de 18 Mpxl qui équipe ce bridge, mais aussi les compacts les plus évolués de la gamme. On commence à marcher sur la tête, car une telle définition n’a pas de sens sur des appareils achetés par une majorité d’utilisateurs qui observent leurs photos sur écran et impriment le plus souvent en 10 x 15, 13 x 18, plus épisodiquement en 20 x 30 et très rarement en A3/A2. En plus, travailler aux sensibilités élevées (mode Extra High Sensitivity) amène des circonvolutions technologiques ahurissantes. Ainsi, tirant parti de la rapidité d’acquisition du capteur, six photos sont prises dans la foulée, à définition réduite, quatre photosites servent à créer un pixel, pour gagner en rapport signal/bruit. L’image, de 4,5 Mpxl, est traitée et interpolée pour fournir la définition de 18 Mpxl. Avec un niveau de détail qui ne sera évidemment pas celui d’une photo moins triturée.

Plus intéressante est la mise en place d’un service de stockage et de partage de photos et de vidéos. Si les modalités en termes de taille de l’espace gratuit mis à disposition et de tarifs de location de gigaoctets supplémentaires ne sont pas encore établies, tout cela reposera sur une nouvelle offre logicielle. Les appareils contiennent en mémoire le programme PlayMemories Home, qui est installé à la première connexion à l’ordinateur, Mac ou PC. On trouvera aussi des déclinaison pour les téléphones mobiles et les tablettes, les téléviseurs connectés Sony Bravia (sous la forme de widget) et même pour la console de jeux PS3. Tout cela pour accéder tout le temps et partout aux photos.

Sony introduit aussi le panorama sur 360° et, sur des modèles phares (bridge HX-200V et compact DSC-HX20V ), le stabilisateur à trois axes, accessible pendant la visée. L’autofocus par détection de contraste a lui aussi subi un coup de fouet au niveau de sa rapidité (0,13 s ou 0,2 s indique Sony selon la situation).

Le bridge HX-200

Voilà un bridge bien fini, à la fabrication sérieuse qui se place en concurrence directe du Panasonic DMC-FZ150. 30x. Le zoom stabilisé du DSC-HX200V, muni d’une bague électrique de variations de focales complétant le levier entourant le déclencheur, couvre les focales de 27 à 810 mm. Moins grand-angulaire que la plupart des concurrents qui démarrent à 24 mm. À la question comment réagit l’AF à cette focale très élevée, la réponse est, au vu de quelques brefs essais effectués lors de la présentation officielle, plutôt positive avec des sujets en mouvements photographiés en plein jour. Le test dira s’il se comporte de même quand la lumière vient à faillir.

Si le LCD inclinable est d’une belle définition (921 kpts), le viseur électronique est d’une autre génération. Petit, il n’affiche que 202 kpts, loin des cadors actuels (1,44 Mpts et même 2,3 Mpts sur un Nex-7). L’HX-200 est le seul de toutes les nouveautés à offrir les modes PASM, dont le compact HX20 est hélas démuni. Pour le reste, on retrouve le mode Panorama, la photo en pseudo 3D et neuf filtres créatifs montrant que l’ensemble des constructeurs, à force de se copier, manquent d’originalité et d’innovation. La vidéo, elle, est en Full HD, faut-il s’en étonner de la part d’un spécialiste du genre.

Il sera vendu environ 500 € en avril.

La fiche technique

  • Prix : 500 €
  • Capteur : Cmos BSI 1/2,3e de pouce, 18,2 Mpxl
  • Définition maximale : [4/3] 4 896 x 3 672 [16/9] 4 896 x 2 752 pixels
  • Vidéo maxi : 1080p (50 im/s, AVCHD)
  • Format de fichier : Jpeg, MTS, MPF
  • Zoom : F3,3-5,9/27-810 mm, éq. 24 x 36
  • Mode macro : 1 cm
  • Mise au point : multizone, détection de visages, vue par vue, continu, suivi AF
  • Stabilisation : triaxiale (optique)
  • Écran : LCD 3 pouces/921 kpts, format 4/3
  • Viseur : LCD 0,2 pouce, 202 kpts
  • Modes d’exposition : PASM, modes Scènes, iAuto
  • Sensibilités : 100–3 200 Iso (12 800 Iso max en définition réduite)
  • Balance des blancs : auto, prédéfinies (7), mesurée (1)
  • Vitesses : 30 s - 1/4 000 s
  • Rafale : 10 im/s (10 im. maxi en 18 Mpxl)
  • Flash : 0,3 – 12,4 m (GA, Iso auto), 2 – 5,9 m (télé, Iso auto)
  • Divers : effets créatifs(Peinture HDR, Monochrome, Miniature, Caméra jouet, Couleur Pop, Couleur partielle, Soft High Key, Aquarelle, Illustration), modes 3D et Panorama, GPS et boussole
  • Stockage : SD, SDHC, SDXC, MS-Duo
  • Connectique : micro HDMI, Hi-speed USB, alimentation
  • Accu : Li-Ion
  • Dimensions/poids : 121,6 x 86,6 x 93,3 mm/583 g (avec accu et carte)
  • Le site de Sony

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



CEWE