Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Sony HX300 : zoom 50x et capteur 20 Mpxl

20/02/2013 | Franck Mée

Après le H200 en entrée de gamme sans viseur, Sony renouvelle son bridge-amiral. Le Cyber-shot HX300 adopte un nouveau capteur 20 Mpxl et un nouveau zoom 50x, mais il perd le GPS et conserve un viseur très ordinaire.

Présentation

Le zoom 50x sera-il le nouveau standard des bridges ? Après le Canon SX50 et le Fuji SL1000, Sony atteint en effet ce facteur avec son nouvel HX300, dont la plage focale s’étend de 24 à 1 200 mm en équivalent 24 x 36 mm.

Au cas où cela ne suffirait pas, le marketing a un deuxième argument-choc à mettre en avant : son capteur Cmos BSI de 20 Mpxl, qui offrira largement les plus grandes images du segment — le Canon SX50 et le Panasonic FZ200 par exemple se contentent de 12 Mpxl.

Il est permis de douter que ces données améliorent réellement l’image : la taille du capteur reste inchangée, au format 1/2,3" (environ 4,6 x 6,2 mm). Les photosites sont donc plus tassés, ne dépassant plus 1,2 µm de côté. L’objectif sera-t-il capable de fournir des détails assez petits pour profiter de cette définition ? Rien n’est moins sûr : la diffraction devrait largement limiter la précision, surtout que l’ouverture de l’objectif glisse jusqu’à f/6,3 au téléobjectif.

Le reste du HX300 reste très proche du précédent HX200V. Le boîtier plastique mais agréable est repris, de même que la bague multi-fonctions (zoom, mise au point) autour du fût de l’objectif. La disposition des touches change peu, l’écran est toujours le même 3" orientable verticalement, le viseur reste hélas à 200 000 points...

Les autres fonctions (vidéo 1080p à 50 im/s, panorama jusqu’à 360°, filtres créatifs, etc.) sont également reprises du précédent modèle. En revanche, le GPS est étonnamment porté disparu.

Finalement, le HX300 est un bridge ordinaire, qui mise sur des arguments marketing simples plutôt que sur des avancées techniques marquantes. Nous aurions apprécié, par exemple, un effort sur l’ouverture de l’objectif (comme sur le Panasonic FZ200), sur la qualité du viseur (Fuji HS50), ou ne serait-ce que l’ajout d’un mode Raw (proposé par presque tous les concurrents). En l’état, le HX300 propose sans doute une fiche technique intéressante, mais il lui manque un petit plus pour sortir du lot — et à 500 €, il ne manquera pas de concurrence.

Fiche technique

Sony Cyber-shot HX300

  • Capteur : Cmos BSI 1/2,3", 20 Mpxl
  • Wi-Fi, GPS : -
  • Définition maximale : [4:3] NC
  • Vidéo : 1080p (50 im/s, AVCHD)
  • Format de fichier : Jpeg, MPF, AVCHD, MP4
  • Objectif : 24-1200 mm f/2,8-6,3
  • Stabilisation : optique
  • Écran : LCD 3 pouces/920 kpts, orientable verticalement
  • Viseur : LCD 200 kpts
  • Modes d’exposition : iAuto, Auto +, PASM, modes Scènes
  • Sensibilités : 100–3 200 Iso, jusqu’à 12 800 Iso en multi-images
  • Vitesses : 30 s - 1/4 000e
  • Rafale : 10 im/s
  • Flash : pop-up
  • Divers : modes HDR et pose longue à main levée, panorama, 9 filtres créatifs
  • Stockage : SD, SDHC, SDXC, MS Pro Duo, mémoire interne (48 Mo)
  • Connectique : micro HDMI, Hi-speed USB
  • Accu : Li-Ion, autonomie : 310 photos
  • Dimensions/poids : 129,6 x 93,2 x 103,2 mm / 650 g (avec batterie et carte)
  • Prix : 500 €

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



CEWE