Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Sony Imaging Pro Support : au chevet des pros

08/11/2017 | Benjamin Favier

Lancer des appareils et optiques à l’attention des professionnels, c’est bien. Mettre à leur disposition un service dédié, c’est encore mieux. C’est le sens du Sony Imaging Pro Support, officialisé aujourd’hui, qui verra prochainement le jour.

C’était l’un des maillons manquants – avec des téléobjectifs lumineux — dans la chaîne de produits professionnels, initiée par Sony avec l’A9. De son propre aveu, le géant nippon entend ni plus ni moins concurrencer Canon et Nikon et leurs EOS-1D X Mark II et D5 respectifs. Aussi, lors de l’annonce de l’A9, au mois d’avril, l’un des principaux griefs portait sur l’absence d’un service pro digne de ce nom.

Dans la foulée des annonces de l’A7R III et du développement d’un 400 mm f/2,8 Sony se veut rassurant à l’égard de ses clients pros, et dévoile les contours d’un service dédié : le SIPS (Sony Imaging Pro Support). Il sera uniquement ouvert aux photographes professionnels. Reste à connaître les conditions demandées par la marque pour justifier son statut, telles qu’elles seront demandées dans le dossier à remplir, qui n’est pas encore disponible en ligne. Par ailleurs, il faudra posséder au mois deux boîtiers et trois optiques Sony, qui devront figurer dans une liste établie par la marque : là encore, nous attendons plus de précisions (quid des reflex SLT comme l’A99 II et des optiques en monture A ?).

L’adhésion sera ensuite gratuite et valable un an, avec un renouvellement automatique à la clé, à condition que l’activité pro soit toujours d’actualité. Trois centres « physiques » vont être ouverts prochainement dans l’hexagone, à Paris, à Lyon, et en Normandie. Pas d’adresse précise, ni de date pour l’instant. Parmi les services disponibles, Sony met l’accent sur quatre points :

- Nettoyage du capteur : deux nettoyages gratuits par an et vérification du firmware ;
- Assistance téléphonique : conseils personnalisés et diagnostiques ;
- Appareil de rechange : prêt gratuit d’un boîtier pendant que son matériel est réparé ;
- Enlèvement et retour du matériel : le matériel à réparer sera enlevé et retourné gratuitement.

Il reste encore de nombreuses zones à éclaircir, nous vous tiendrons informés dès que nous aurons obtenu des réponses de la part de Sony France.

- Le site de Sony

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Cette évolution est tout à fait logique. Au Japon, Sony détient aujourd’hui quasi un tiers des parts de marché et leur gamme optique s’étoffe au niveau professionnel. Ce service va probablement achever de convaincre ceux qui étaient encore tièdes à l’idée de migrer de Canonikon ou autres vers Sony.