Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Sony Pregius : l’obturateur global en Cmos

10/07/2014 | Franck Mée

Sony, comme d’autres, propose déjà des capteurs Cmos à obturateur global, essentiellement pour des applications industrielles. Cette technologie a désormais un nom : Pregius. Sony a également publié une vidéo démontrant son intérêt.

L’obturateur global sur les capteurs Cmos n’est pas une nouveauté : plusieurs constructeurs en proposent, d’Aptina à Cmosis en passant par Sony. Mais cette technologie est complexe, puisqu’elle impose l’ajout d’une mémoire sur chaque photosite. C’est donc plus coûteux que les obturateurs dits « rotatifs » (rolling shutter en anglais), qui fonctionnent en fait ligne par ligne et découlent naturellement de l’architecture Cmos ; l’obturation globale est donc réservée à des produits spécifiques, généralement dans les domaines de l’industrie et de la surveillance.

Cependant, avec la demande d’une qualité vidéo irréprochable sur les appareils photo, les effets rolling shutter deviennent plus connus : des déformations des objets en déplacement rapide, voire de toute l’image lors d’un mouvement panoramique comme dans notre test du Panasonic GH4. Le plus spectaculaire, c’est lorsqu’un objet en rotation (typiquement une hélice d’avion) tourne à une fréquence proche de la lecture du capteur : une pale peut alors être étirée, une autre supprimée, tandis qu’un morceau peut flotter en plein air.

C’est pour cela que tous les constructeurs travaillent, plus ou moins visiblement, sur l’ajout d’un obturateur global aux produits destinés au grand public. Sony semble avoir franchi un pas : ses Cmos à obturateur global ont désormais un nom, Pregius, et une vidéo de présentation officielle.

On se souvient que Exmor, la marque des capteurs Cmos avec conversion numérique intégrée, et Exmor R, celle des capteurs rétro-éclairés, avaient été rapidement installées dans des produits haut de gamme, mais grand public. La présentation du label Pregius annonce-t-elle l’arrivée de caméscopes et/ou d’appareils photo enfin capables de filmer des hélices sans les tordre ? Il est sans doute tôt pour le dire, mais il est toujours permis d’espérer…

- Le site de Sony

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages