Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

SteadXP : stabilisateur de plans vidéo

05/10/2015 | Sandrine Dippa

Le stabilisateur vidéo SteadXP est disponible en précommande sur le site de financement participatif Kickstarter. L’accessoire permet de stabiliser les plans vidéo durant la prise de vue. Trois questions à Adrien Farrugia, le créateur du projet.

Il y a quelques mois nous présentions SteadXP un stabilisateur destiné aux prises de vues vidéo. Le projet, lancé il y a quelques semaines sur Kickstarter, vient de récolter plus de 380 000 €. 150 000 € étaient requis pour que le projet puisse voir le jour. Il est possible de participer à la levée des fonds jusqu’au 10 octobre. Les prix débutent à 140 €. Les appareils seront envoyés à partir de mars 2016. À quelques jours de la fin de la campagne de crowdfunding, Adrien Farrugia, à l’origine du SteadXP, nous parle de son projet.

MDLP : Comment fonctionne le SteadXP ?
Andrien Farrugia : SteadXP enregistre tous les mouvements de votre caméra pendant la prise de vues. Puis notre logiciel de post-traitement associe automatiquement les données de SteadXP avec celles de votre vidéo, et compense automatiquement tous les mouvements parasites. Il est aussi possible prendre le total contrôle sur la trajectoire finale de votre caméra virtuelle. Recadrer précisément, etc.

JPEG - 145.7 ko
Lors de la prise de vues l’image est stabilisée par le SteadXP doté d’un gyroscope et d’un accéléromètre. Il supprime les mouvements inutiles durant la postproduction.

MDLP : Avec quelles caméras est-il compatible ?
Andrien Farrugia : Le SteadXP est compatible avec quasiment toutes les caméras pros ou semi-pros disponibles actuellement. Nous avons développé deux produits. Le SteadXP destiné uniquement aux GoPro(H2, H3 White / Silver/ Slack, H3+, H4 Silver / Black…) et le SteadXP + compatible avec les autres caméras dotées de porte-flash, d’une entrée micro et d’une sortie vidéo.

JPEG - 75.4 ko
SteadXP est compatible avec la plupart des caméras et des boîtiers équipés de porte-flash.

MDLP : Comment ce projet est-il né ?
Andrien Farrugia : Nous sommes tous ingénieurs. Il y a 3 ans nous travaillions sur des gimbals 3 axes. Ce sont des nacelles robotisées qui compensent les rotations en temps réel. Pour le SteadXP nous avons repris ce projet en le développant. L’élément innovant est qu’il n’y a pas de motorisation. Nous avons retiré les gimbals. C’est une première dans l’environnement des actions cams et des reflex.

Propos recueillis par Sandrine Dippa

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages