Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Système DxO ONE : cadrage impressioniste

02/03/2016 | Laurent Katz

On l’attendait depuis le lancement de la DxO ONE, du moins ceux qui photographient en mode autonome sans connexion avec un iPhone : une aide au cadrage sur l’afficheur Oled.

La petite caméra inventée par DxO pour donner ses lettres de noblesse à la photo sur iPhone avec un encombrement minimal est évolutive, comme les appareils photo numériques qui font l’objet de mise à jour de leur firmware. La version 1.3 du micrologiciel de la DxO ONE tire partie de l’afficheur Oled d’une très faible définition, monochrome de surcroit. Certes, on n’y comptera pas les cils d’un modèle ou les pétales d’une fleur, mais cela permettra de mieux respecter l’orientation de l’horizon et d’assurer un cadrage certes grossier, mais plus fin qu’une estimation à la mimine. C’est une évolution des plus appréciables.

Cette mouture inaugure une alerte antibougé (la DxO n’est pas stabilisée), un rappel de la balance des blancs, du mode d’exposition et de mise au point, plus une jauge de l’accu de l’iPhone. Le niveau de qualité Jpeg est paramétrable ainsi que le débit des vidéos, ce va faire économiser en place. En consultation, un classement identique à celui de Photos d’Apple est proposé. En revanche, toujours rien pour débrider la fonction WiFi enfouie dans la caméra. On n’en est que moyennement étonné vu la capacité faiblarde de l’accu de la caméra. On ne serait pas étonné de voir un jour DxO proposer une sorte de système intégrant un accu supplémentaire et un système de fixation sur mini trépied ou perche à selphie. Pure spéculation personnelle, DxO ne communiquant pas du tout sur les éventuels accessoires qu’elle pourrait développer. Bien qu’il fut un temps question d’une annonce... pour la fin de l’été dernier.

Bonne et mauvaise nouvelle, la DxO ONE passe à 499 € contre 599 €, mais sans les logiciels DxO Optics Pro et DxO FilmPack. On imagine la tête de ceux qui, ayant déjà ces produits, ont dû acheter l’appareil photo plein pot. Interrogé, DxO indique que « pour les clients dans ce cas, on leur propose de contacter le support client DxO et nous verrons au cas par cas ».
- Le site de DxO

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Bon on peut arrêter de critiquer la One.. et si vous l’utilisiez ?

    Allez faire des photos avec la one et vous verrez bien ce qu’elle a dans le ventre. C’est un appareil photo d’exception. Un produit moderne. Mais peut-être êtes-vous trop passéistes ?

    Toi Laurent tu fais des photos avec ?

  • dimitri : vous conviendrez que le concept a du mérite, beaucoup de mérite, mais que la réalisation laisse encore beaucoup à désirer. Il faut que DxO apprenne à faire très vite ce que Sony et Apple savent faire à merveille, i.e. : la version 2.0 (ou Rev. B si vous préférez), revue et corrigée.
    Et ensuite, des itérations constamment améliorées.
    Plus pertinentes et précises seront les critiques, plus elles aideront DxO à améliorer leur produit.
    S’ils ont l’ambition de construire du matériel, cette ambition passe par là.

  • J’ai acheté la One au salon de Paris, en effet la qualité est exceptionnelle
    mais la capacité de la batterie est vraiment rédhibitoire