Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

TEST AF-S Nikkor 80-400 mm f/4,5-5,6 G ED VR : Le verdict

12/09/2013 | SEPULCHRE Jean-Marie

LE VERDICT

- Caractéristiques :
La plage de focale comme l’autofocus ultrasonique et le stabilisateur rapide sont des caractéristiques qui comblent une lacune dans la gamme « expert/pro léger » de Nikon, rendant cet objectif aussi attractif dans le format 24 × 36 que pour le format DX.

- Fabrication :
La construction est très sérieuse avec des verres spéciaux et une belle finition, le collier de pied est fourni contrairement au 70-200 mm f/4 VR que nous avions critiqué pour cette lacune.

- Ergonomie :
Au cours de nos essais (sur plusieurs exemplaires) nous avons rencontré de petites imprécisions d’autofocus en longue focale, sans doute liées à un stabilisateur tellement rapide qu’il incite à déclencher alors que l’image n’est pas encore totalement focalisée et stabilisée.

- Qualité optique :
Sur le capteur très exigeant du D800E le piqué est globalement très élevé jusqu’à 300 mm mais le rendement baisse à la focale qui a entraîné l’achat, par manque d’homogénéité et de contraste. Par contre la qualité optique globale est excellente, sans trop de distorsion et sans vignetage ni aberration chromatique.

- Rapport Qualité / Prix :
A ce prix on attendait un sans faute mais il vaut mieux réserver la focale de 400 mm aux sujets assez centrés ou restreindre ses ambitions en taille d’agrandissement malgré un capteur de course. Ce zoom reste quand même le meilleur Nikkor en longue focale d’ouvertures glissantes « amateur »…mais à un prix un peu trop « pro » !

NOTE GÉNÉRALE : 8/10

"Ce qu’on a aimé"

- Maniabilité et qualité de construction
- Attractivité pour le format DX
- Très bonne qualité optique jusqu’à 300 mm

"Ce qu’on a moins aimé"

- Prix élevé pour un zoom à ouverture glissante
- Des limites à 400 mm
- Stabilisateur délicat à maîtriser

MDLP N°59, Octobre 2013
- Retrouvez l’intégralité de notre test du AF-S Nikkor 80-400 mm f/4,5-5,6 G ED VR notre numéro cinquante-neuf du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque.
- Lire le sommaire du N° 59 de MDLP

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Môsieur JMS : Au lieu de voir le verre à moitié vide, ne faudrait-il pas le voir plutôt à moitié plein ?
    J’ai bien lu toutes les critiques autour de ce nouveau zoom sur lequel les nikonistes fondaient beaucoup d’espoirs...peut-être trop !

    1-On critique le prix ....alors que c’est exactement le même que celui de l’ancien modèle commercialisé il y a 13 ans (+ l’inflation sur 13 ans !)
    ...mais Nikon propose l’AFS, un VR dernier cri 4 vitesses, une formule améliorée et une finition en progrès.
    On va quand mème pas mettre les ingénieurs de Nikon au bol de riz !!!

    2-Vous ne dites rien sur les concurrents du marché.
    Par rapport à Canon, Nikon a fait un gros effort sur les verres spéciaux (5 au lieu de 2).
    Sans préjuger des résultats d’un comparatif 100-400 LIS Vs 80-400 AFS VR, on peut légitimement penser que les ingénieurs de Nikon ont remis les pendules à l’heure.

    3-Sigma est le seul opticien indépendant à proposer un zoom de cette catégorie (en fait 2/3 !).
    DxO a fait une comparaison osée avec le 50-500 Sigma en oubliant de parler du reste (ouverture à f/6.3 en bout de range,etc...)

    Alors évidemment, les performances optiques sont en retrait par rapport à un 200-400/4 LIS que Canon facture ....4x plus cher et qui pèse 2.5x le Nikkor.
    On se souvient aussi que les performances optiques du prestigieux 200-400/4 AFS VR flanchent légèrement entre 300mm et 400 mm.

    Si on compare le nouveau Nikkor à l’ancien, je crois qu’on n’aura pas de mal à "oublier" l’ancien...à tous points de vues !

    Les critiques de certains nikonistes sur leurs jouets me font quand même penser à des enfants (trop) gâtés...

    Si je me réfère aux tests DxO, le 80-400 AFS VR Nikkor est bien mieux noté que son "concurrent" direct, le 120-400 Sigma.
    On voit également que la comparaison de DxO avec le 50-500 Sigma n’a pas lieu d’être : La netteté à PO commence à flancher (selon les critères DxO) à 250mm.
    Non seulement le Nikkor est plus homogène à PO mais il semble mieux résister à la diffraction.

    La conclusion qui s’impose est simple : Le nouveau Nikkor 80-400 AFS VR est la nouvelle référence optique de sa catégorie. À vrai dire, on s’y attendait un peu.
    Reste à savoir comment Canon répliquera à cette offensive jaune sur ce créneau....

    • J’attends avec curiosité la réponse de JMS sur ces dernières remarques.
      Et j’ai une question : les tests sont toujours calés sur des focales délimitées (80 - 200 - 400). Ce qui est normal difficile de faire les tests en glissant. Cependant, sur ce type de zoom et à ce prix, ne pourrait-on pas déterminer la limite acceptable c’est-à-dire par exemple360 ou 380 ? Je veux dire par là que souvent ce sont les extrémités qui pêchent et dans ce cas il suffit de ne pas visser le zoom à fond ? J’ai dit une connerie ?!!

      Merci
      Log@n

    • Merci à JMS pour ce test,
      en effet manque quand même le test à 300 mm, et comme dit plus haut, tout les zooms télé Nikon sont en général très bons à petite focale et moyens à la plus grande dès que l’on dépasse 200 mm, conclusion ce serait donc un excellent 80-300 F 4.5/5
      reste le tarif assez salé mais bon, c’est la classe qui se paie !

  • Il ne me reste plus qu’à attendre le test du Sigma Sport 120-300mm F2.8 DG OS HSM et voir ce que cela donnera sur un D800 non "E".

    Pour un écart de prix "modeste", autant recadrer un peu et avoir une image croustillante de détails ; je n’imprime pas de posters... Certes, Sigma n’est pas Nikon, je suis en Nikon (70-200 AF-S), Tamron (24-70 VC 2,8), Samyang (14 mm 2,8) et pourquoi pas Sigma après tout si le produit est bon ? Avec sa station USB et ses réglages personnalisés, il semble être un produit très sérieux tout comme un sérieux concurrent aux marques "officielles".
    Avis personnel n’engageant que moi et mes deniers.