Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

TEST [BONUS MDLP 15] : AF-S DX NIKKOR 35mm f/1,8G, Les défauts optiques

24/04/2009 | Jean-Marie Sépulchre

Les défauts optiques




Le vignetage est très limité, avec 0,4 IL à pleine ouverture et 0,3 IL à f/2, autant dire que le défaut sera la plupart du temps invisible. A partir de f/4 le vignetage disparaît totalement.

L’aberration chromatique est quasiment invisible, puisqu’elle ne dépasse jamais 0,3 pixel de moyenne dans les angles, zone la plus exposée à la création de franges. Il est à noter que certains de nos confrères ont publié des valeurs plus importantes : nulle querelle d’expert ne s’impose, simplement nos mesures se font, pour les gammes expert et pro, à partir des RAW développés par le logiciel de la marque, ici Nikon Capture NX2 qui est pourvu d’une correction automatique de ce défaut, alors que d’autres testeurs mesurent en JPG ou avec des dématriceurs qui conservent l’aberration chromatique intacte !

La distorsion est raisonnable, avec une valeur de 0,55 % en barillet. Cependant nous aurions aimé une meilleure correction, même si une retouche logicielle est rapide et aisée, car le principe de la « vision naturelle » s’accommode peu de déformations arrondies, si limitées soient-elles.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages