Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Le verdict

19/11/2009 | Jean-Marie Sepulchre

Le Verdict

- Caractéristiques :
La plage de focale présente un excellent compromis avec le capteur Canon EFS (× 1,6) mais l’ouverture de f/5,6 est un peu limitée en longue focale pour qui chercherait des effets de fond flou.

- Fabrication :
La fabrication et la finition sont de très bon niveau mais pour le prix de cet objectif il aurait été utile de disposer d’un grand parasoleil en série car la lentille frontale est bien exposée aux reflets.

- Ergonomie :
L’autofocus USM est rapide, précis et très silencieux. La bague de mise au point manuelle est par contre un peu étroite. Le stabilisateur est efficace et inaudible.

- Qualité optique :
Le piqué est vraiment de très haut niveau sur la plus grande partie de la plage focale, il est légèrement supérieur aux focales moyennes à celui du Nikon 16-85 mm qui était notre référence dans cette gamme de matériel, mais un tout petit peu moins bon dans le angles à 15 et 85 mm, ceci du fait d’une aberration chromatique un peu trop élevée . La distorsion et le vignetage sont limités..

- Rapport qualité / prix :
Le prix est un peu élevé mais la qualité est bien là, malgré les très hautes exigences du capteur en matière de haute définition optique. Canon a rejoint la concurrence en matière de trans-standard haut de gamme pour « petit capteur » !

- NOTE GÉNÉRALE : 8,5/10

- Ce que l’on aimé :

- Piqué de très haut niveau aux courtes et moyennes focales
- Distorsion et vignetage très bien maîtrisés
- Construction sérieuse et ergonomie agréable

- Ce que l’on a moins aimé :

- Fléchissement du piqué sur les bords dans les angles à 15 et 85 mm
- Trop d’aberrations chromatiques
- Absence de parasoleil

L’ancien 17-85 mm est-il condamné ?
Les forums sont toujours prompts à « enterrer » un modèle quand un autre est présenté, mais il faut quand même dire que l’ancien modèle expert 17-85 mm qui sort du catalogue présentait d’autant plus de signes de faiblesse que les boîtiers recevaient plus de pixels ! Ses résultats n’avaient pas été très bons lors de notre dernier essai sur l’EOS 50D…Pour en avoir le cœur net, nous avons essayé un autre exemplaire de ce zoom sur l’EOS 7D et les résultats sont clairs : bien que de bonnes performances soient mesurées à 85 mm, aux courtes focales il faut désormais fermer le diaphragme à f/8 voire f/11 pour obtenir un piqué digne du capteur sur tout le champ, les performances à grande ouverture sont vraiment trop faibles pour profiter de tous les atouts du 7D !

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages