Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

La stabilisation et la position Macro

22/03/2010 | Jean-Marie Sépulchre

Stabilisation et position Macro

La stabilisation est très efficace et rendra d’autant plus de services que l’existence d’une position macro avec prise de vues à 22 cm la rend utile même par bonne lumière : en photo rapprochée il convient de choisir une vitesse de sécurité contre le bougé beaucoup plus élevée que si le sujet est lointain, par exemple 1/500 au lieu de 1/125 !
Sur des sujets proches (1 m 50 à 2 m) l’essai du stabilisateur est instructif, un photographe entraîné à laisser un tout petit temps de latence à l’objectif avant de déclencher (voir Le Monde de la Photo n° 22 page 78) peut arriver à 100% de réussite en gagnant deux vitesses, 70% à trois vitesses et 40% à quatre vitesses. Ici la photo a été prise à une focale de 70 mm, en hauts ISO du fait d’une ambiance très sombre qui a impliqué de choisir F8 avec une vitesse de 1/8ème de seconde seulement, alors que la raison (équivalent focale 105 mm) aurait commandé 1/125ème !


Prise de vue 1/8ème de seconde à 70 mm, et deux extraits de l’image


Pour la prise de vue rapprochée, la distance de 22 cm correspond en fait à une position beaucoup plus proche du sujet de l’avant de l’objectif, ce qui peut poser des problèmes au flash. Pour la fleur prise en exemple, le gros plan était obtenu à 70 mm en mettant le parasoleil contre le pétale ! On voit sur l’extrait 100% que l’on est proche de ce que l’on obtiendrait avec une optique macro dédiée, même si cette dernière permet d’aller plus loin encore !


Plan d’ensemble de la fleur et prise de vue rapprochée à 22 cm (70 mm de focale) avec détail du centre de l’image.


Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages