Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Le piqué

16/06/2010 | Jean-Marie Sépulchre

Le piqué

Le piqué a été mesuré avec un boitier D3 (le D700 donne toujours des résultats quasi identiques) en style standard et RAW développés sans réglage particulier dans NX2. Il faut cependant indiquer que les tests ont été assez longs – nous inaugurions une nouvelle mire pour les focales > 400 mm en 24 × 36 – car la mise au point est critique à partir de 300 mm, le moindre décalage fait chuter la note et nous avons du procéder en live-view pour 400 et 500 mm…sans être déçus car cela valait la peine. On peut penser que la contre-partie d’autofocus rapide veut dire moins de paliers d’arrêt, d’où la nécessité d’être très attentif.

Le piqué est très élevé sur tout le champ entre 50 et 200 mm, et reste excellent au centre à F6,3 à 300 mm, le reste du champ étant très bon. A 400 et 500 mm la plus grande ouverture reste très bonne sous réserve d’une mise au point très soignée, mais c’est à F8 que l’on obtiendra un piqué vraiment plus marqué. On note une dégradation aux petites ouvertures après 300 mm, la diffraction étant plus ou moins marquée selon les focales.
Nous avons fait de nombreux tests de terrain, y compris avec le D300s dont le petit capteur est plus exigeant question résolution, et constaté qu’il est très possible d’obtenir de très bons résultats en longue focale en remontant un peu l’accentuation et le contraste, de préférence en post-traitement, pour ne pas trop « doper » les vues en courte focale.

- 50 mm :

- 100 mm :

- 200 mm :

- 300 mm :


Le rendement baisse à F6,3 à partir de 300 mm, c’est assez notable à 400 et 500 mm d’où notre conseil de préférer F8 à ces focales.

- 400 mm :

- 500 mm :

Synthèse du piqué

Avec le petit capteur du D300s (90 paires de lignes au mm au lieu de 60 !) on observe un renforcement de cette tendance, avec un manque de détails et de contraste à la plus grande ouverture à partir de 300 mm, mais nos nombreux essais de terrain nous ont montré que paradoxalement c’était moins critique sur un sujet réel que sur mire, parce qu’un réglage de contraste et d’accentuation permettra de doper l’image.


Carte de piqué D3/D700 : les cases bleues indiquent les très bons et excellents résultats


Carte de piqué D300s : les cases bleues indiquent les très bons et excellents résultats

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages