Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Le piqué

24/04/2009 | Jean-Marie Sépulchre

Le piqué :

Le piqué global du 70-200 mm f/2,8 IS reste tout à fait suffisant pour le capteur 24 × 36 des hauts de gamme Canon actuel, il est même époustouflant sur tout le champ à toutes les ouvertures pour la position 70 mm, et sans problème à 135 mm. En effet la qualité est très bonne à f/2,8 et excellente dès que l’on ferme le diaphragme d’un cran. Par contre en bout de range se manifeste une faiblesse, certes relative…le centre de l’image reste excellent de f/2,8 à f/8 et les zones de tiers et bords restent de très haut niveau. Par contre le piqué diminue un peu dans les angles et n’est que bon, ce qui peut gêner les amateurs de paysages très détaillés en longue focale. Evidemment, ce défaut sera imperceptible aux photographes de sport qui isolent leur sujet sur un fond flou…dans ce cas les angles sont toujours en dehors du champ de netteté.

- Le piqué à 70 mm :


A 70 mm le piqué est absolument exemplaire à toute les ouvertures…on a rarement vu mieux !


- Le piqué à 135 mm :


A 135 mm les bords et angles sont un peu en retrait à f/2,8, mais la plus grande partie du champ est au grade excellent jusqu’à f/11.


- Le piqué à 200 mm :


A 200 mm, si les zones du centre et des tiers restent de très haut niveau, les bords et surtout les angles marquent quand même un retrait : l’optique sera plus incontestable en reportage qu’en paysage détaillé.

Quels avantages par rapport au 70-200 f/4 ?

On peut se demander s’il est toujours utile de disposer d’une optique pro ouverte à f/2,8 alors que Canon propose aussi une optique moins chère, le 70-200 f/4 L IS USM. Nous avons mesuré les performances de ce « petit frère » et elles sont également de haut niveau, avec un piqué proche à 70 et 135 mm, et même meilleur à 200 mm dans les angles et sur les bords ! Mais il est plus sensible à la diffraction, puisque ce piqué à 200 mm diminue plus à partir de f/8. Globalement les performances sont donc très proches.







Le 70-200 IS f/4 semble beaucoup plus sensible à la diffraction que le modèle ouvert à f/2,8 ce qui peut limiter sa plage d’usage. On évitera toujours f/16 mais la performance mesurée à f/11 a été médiocre pour la position 135 mm. Par contre il est très régulier –toujours entre très bon à excellent – entre f/4 et f/8 à toutes les focales…aucun souci pour zoomer à pleine ouverture dans toutes les conditions !



Carte de piqué : les cases bleues indiquent les très bons et excellents résultats.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.