Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Le verdict

26/10/2009 | Jean-Marie Sépulchre

VERDICT

- Caractéristiques :

Tamron réinvente son célèbre 90 m macro en format et cadrage équivalent pour l’APS, mais avec un cran d’ouverture en plus, pour des flous arrières plus importants en portrait et un meilleur usage en reportage, le compromis semble idéal.

- Fabrication :

La fabrication est soignée mais semblera un peu légère au baroudeur de la photo de nature malgré une baïonnette métal, une tropicalisation aurait été appréciée.

- Ergonomie :

L’autofocus est rapide et précis et on prendra bien garde à la mise au point car à f/2 le moindre écart ne pardonne pas, pensez au live view en macro sur pied. En mode manuel l’objectif est agréable à utiliser.

- Qualité optique :

Le piqué est excellent au centre dès f/2 et parfait sur tout le champ aux ouvertures moyennes, et distorsion, vignetage et aberrations chromatiques restent très bien maîtrisés. Une réussite sur le plan de la qualité optique !

- Rapport qualité / prix :

Le prix se situe dans fourchette haute des réalisations concurrentes, y compris des marques de boîtier, mais personne d’autre n’offre à la fois une telle ouverture pleinement utilisable pour les capteurs de format APS et la macro au rapport 1 :1.

NOTE GÉNÉRALE : 9/10

- Ce qu’on aimé :

Excellent piqué dès la pleine ouverture

Couverture homogène sur tout le champ dès f/4

Peu de défauts optiques

-  Ce qu’on a moins aimé

Un peu léger pour le baroud

 Pas d’échelle de profondeur de champ

 Baisse de rendement à f/16

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Bonjour,

    Considérez-vous qu’hésiter entre ce Tamron 60mm f2 et le Nikon AF-S 50mm F1,8 G soit légitime ou alors leur utilisation sont complétement différentes ? Effectivement, je me dit que le Nikon AF-S 50mm F1,8 G est meilleur marché, offre un meilleur piqué, est moins encombrant et l’utilisation ponctuelle de bagues allonges l’ouvre à la macro. Par contre, en APS-C, il n’atteint que les 75mm de focale alors que le tamron dépasse les 85mm souvent considérés comme la limite basse pour le portrait.

    Qu’en pensez-vous ?

    • J’ai exactement la même question car j’hésite également entre ses 2 objectifs pour mon D5100 ... mais personnellement je ne pense pas que le nikon soit optimisé pour la macro alors je pense aller vers le Tamron.

  • sympa le test. mais quelque chose me gène ; on parle d’une optique macro qui est je pense sa fonction première. et bizarrement rien dessus. je pense que votre article est soit incomplet soir totalement hors sujet.